Voyager en voiture avec un chien

par Rédacteur invité, octobre 23, 2020

Saviez-vous que les chiens à bord sont des sources de distraction importante au volant? C’est pourquoi le Code de la sécurité routière interdit de conduire un véhicule routier quand un animal obstrue la vue du conducteur ou gêne sa conduite. Commettre une telle infraction soumet les conducteurs à des amendes de 30 $ à 60 $, mais surtout à des risques d’accident pouvant causer des dommages corporels graves.

Votre chien ne devrait jamais pouvoir circuler librement dans la voiture. Si vous planifiez un déplacement en auto avec votre chien ou partez en voyage sur la route avec lui, il est essentiel d’être bien informé et préparé pour prévenir les incidents.

Ayant à cœur votre sécurité et celle de votre animal de compagnie, Promutuel Assurance revoit avec vous les bons gestes et précautions à mettre en pratique lorsque vous prenez la route avec votre chien. 

Conduire avec son chien à bord : bon à savoir

chiens Vous vous rendez au parc à chiens? Vous devez emmener votre compagnon chez le vétérinaire? Saviez-vous qu’avec la gravité, le poids de votre animal et de sa cage de transport est multiplié par 20 lors d’un freinage brusque ou d’un accident? C’est donc dire qu’un chien de 20 livres peut se transformer en projectile de 400 livres susceptible de blesser ou de porter atteinte à la vie des passagers, sans parler des risques pour sa propre vie.

La Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) donne des conseils de sécurité routière à suivre pour une conduite sécuritaire, peu importe la longueur de vos déplacements.

  • Attachez votre animal avec un harnais. Même s’il n’existe pas de loi qui vous oblige à attacher votre animal en voiture, cela vous aide à vous assurer qu’il ne compromet pas votre visibilité et votre capacité à conduire de façon sécuritaire.
  • Installez un filet ou une barrière de sécurité.
  • Placez votre chien dans une cage de transport et attachez-la avec une ceinture de sécurité.

La SAAQ mentionne également quelques gestes à éviter au volant lorsque votre chien vous accompagne :

  • Ne conduisez jamais avec votre chien sur vous : c’est interdit par la loi, mais aussi très dangereux. Le déploiement des coussins gonflables peut être mortel.
  • Ne laissez pas votre chien sortir sa tête par une fenêtre : vous l’exposez à des risques inutiles (cailloux, insectes, objets trop près, etc.).
  • Ne laissez pas votre animal seul dans la voiture : les chiens ne sont pas à l’abri des coups de chaleur qui pourraient être fatals.
  • N’attachez pas le collier de votre chien à la banquette arrière : en cas de freinage brusque ou d’accident, il pourrait se briser le cou.

 Faire un voyage d’auto avec son chien : comment se préparer

Vous partez à l’aventure en voiture et avez décidé d’emmener votre chien avec vous? De beaux moments vous attendent! Par contre, voyager en voiture avec un chien requiert une bonne préparation, pour le bonheur de votre compagnon et le vôtre. Voici 8 conseils pour être parfaitement préparé à un voyage avec votre compagnon :

  1. Habituez votre compagnon aux déplacements

Ne planifiez pas un voyage de plusieurs heures avec votre chien à bord s’il n’a jamais été en voiture avant. Habituez-le à ce nouvel environnement et testez sa capacité à faire de la route en réalisant de petites distances et en augmentant graduellement la longueur des trajets. Ne soyez pas découragé si la première expérience est un fiasco. Les chiens, comme nous, sont capables de s’adapter (jusqu’à une certaine limite, évidemment). N’oubliez pas de le récompenser après chaque déplacement!

  1. Assurez-vous que votre chien est identifié

Assurez-vous que votre chien est tatoué ou identifié au moyen d’une puce électronique. Emportez tous les papiers nécessaires à son entrée dans un autre pays ainsi que son carnet de santé, ses papiers d’identification, son carnet de vaccination, etc.

  1. Soyez à jour dans les vaccins de votre chien

Si vous avez l’intention de sortir du Canada, il se pourrait que les douanes des pays étrangers vous demandent de voir le carnet de vaccination de votre chien. Avant de partir, assurez-vous que vous êtes à jour dans les vaccins de votre compagnon.

  1. Informez-vous sur les maladies à surveiller à l’endroit visité

Les maladies canines varient d’un endroit à l’autre. Si vous sortez du Québec, informez-vous sur les maladies, les bactéries et les parasites auxquels votre chien pourrait être exposé durant vos vacances. Même chose pour les plantes toxiques et les animaux (porc-épic, serpent, araignée, etc.).

  1. Faites la valise de votre pitou

Vous aimez emporter votre oreiller en voyage pour mieux dormir? C’est la même chose pour votre pitou! Puisqu’il sera transporté dans un environnement inconnu, rassurez-le en emportant sa couverture favorite, son lit et ses jouets préférés. Un peu de chez-vous à l’étranger l’aidera à s’adapter.

  1. Faites des pauses toutes les trois heures

Pour éviter les mauvaises surprises et permettre à votre chien de se dégourdir, arrêtez toutes les trois heures. Mettez-le en laisse lorsque vous arrêtez sur le bord de la route ou dans des haltes routières. Les bruits de la route pourraient le rendre nerveux et le pousser à réagir de manière imprévisible.

  1. Ayez de l’eau et de la nourriture à disposition

Certains chiens ont tendance à saliver davantage lorsqu’ils sont en voiture. Ils peuvent devenir nauséeux. Il est important de garder votre chien hydraté en lui donnant fréquemment de l’eau. N’oubliez pas de le nourrir, mais évitez les grosses portions. Donnez-lui de plus petites rations, plus fréquemment, pour ne pas qu’il soit malade en voiture.

  1. N’oubliez pas de mettre en pratique les conseils de conduite de la SAAQ énoncés ci-haut.

Votre chien a le mal des transports? Voici quelques conseils pour le rendre plus confortable et éviter les mauvaises surprises sur la route :

  • Évitez de le nourrir le matin avant de partir.
  • Pratiquez-le à faire de petites distances et augmentez tranquillement la longueur des trajets.
  • Essayez les traitements naturels anxiolytiques (ex. : Zylkène) disponibles en ligne et dans les animaleries.
  • Si votre chien a le mal du pays, rassurez-le en emportant ses objets et jouets préférés.
  • S’il est malade, n’oubliez pas de lui donner de l’eau fréquemment pour éviter qu’il devienne déshydraté.

Accident de la route : mon chien est-il couvert?

img-4562 Qu’en est-il de la protection de votre chien en cas d’accident de la route? Sera-t-il couvert par l’assurance automobile? En fait, c’est plutôt l’assurance habitation qui le couvre. Si votre chien perd la vie à la suite d’un accident de voiture, votre assurance habitation vous indemnisera pour la valeur de votre chien. Dans les contrats d’assurance habitation, les animaux sont notamment couverts en cas de dommages causés directement par les accidents de transport.

Et qu’arrive-t-il si votre chien devient stressé en voiture et vous mord ou s’attaque à l’un de vos passagers?  Selon la SAAQ, aucune indemnité n’est versée par le régime public d’assurance automobile du Québec dans le cas « d’un accident causé par l’acte autonome d’un animal transporté dans un véhicule ». Voilà une autre bonne raison de faire preuve de vigilance. Toutefois, les dégâts causés par votre chien au matériel ou à autrui, par exemple une morsure ou des dommages dans un hôtel, sont couverts par votre assurance habitation, plus précisément votre assurance responsabilité civile.

Promutuel Assurance est là pour vous procurer une tranquillité d’esprit lors de vos voyages en voiture avec votre compagnon. Contactez-nous dès maintenant pour poser vos questions sur l’assurance automobile ou faire une demande de soumission pour une assurance habitation qui couvrira votre chien!