Vous avez subi un accident d’auto? – Étapes à suivre pour éviter des tracas supplémentaires

LES GUIDES par Rédactrice invitée, octobre 25, 2016

Boum! La collision était inévitable. Vous vous en êtes bien sorti, mais pas votre véhicule. Personne n’est blessé, et c’est ce qui est le plus important. Que faire maintenant? D’abord, calmez-vous et respirez. Ensuite, assurez-vous d’avoir votre numéro de police d’assurance et communiquez avec votre assureur dans les plus brefs délais pour éviter des tracas supplémentaires.

Sur les lieux de l’accident, n’hésitez pas à prendre quelques photos de la scène et des véhicules. Vous pourrez les transmettre à votre assureur avec le Constat amiable. Votre assureur doit vous indemniser dans les 60 jours suivant la réception de votre déclaration de sinistre ou, s’il en a fait la demande, des renseignements et des pièces justificatives. Mais d’abord, lorsque vous aurez remis les documents nécessaires, un expert en sinistre commencera son enquête pour déterminer notamment votre responsabilité. C’est ce qui déterminera si vous devez payer la franchise ou pas. Notez que vous ne serez pas indemnisé si l’enquête révèle que vous êtes responsable et que vous n’avez pas souscrit la protection pour les dommages à votre véhicule…

Comment savoir si le véhicule est une perte totale ou non? 

Votre assureur aura recours à un expert, un estimateur qualifié par le Groupement des assureurs automobiles (GAA) pour évaluer l’ampleur des dégâts. L’estimateur en dommages automobiles déterminera les réparations qui seront nécessaires et les coûts liés, tout en tenant compte des options que vous avez choisies dans votre contrat d’assurance, ainsi que la condition, la valeur et l’âge du véhicule. Si les coûts de réparation sont supérieurs à la valeur de votre véhicule, il est fort probable que l’assureur le déclare « perte totale ».

Si les résultats de l’estimation démontrent que votre véhicule peut être réparé, votre concessionnaire ou votre garagiste pourra entamer la réparation. Saviez-vous qu’un contrat d’assurance de base prévoit que les réparations doivent être effectuées avec des pièces usagées d’origine?. Toutefois, s’il s’agit de votre pare-brise, il sera systématiquement remplacé par un pare-brise neuf. Notez que les pièces d’origine sont des pièces qui proviennent du constructeur automobile.

Valeur à neuf ou assurance de remplacement?

Pour vous éviter des mauvaises surprises, renseignez-vous auprès de votre assureur sur votre contrat d’assurance automobile avant qu’il ne soit trop tard. Vous pouvez opter pour des protections supplémentaires permettant la réparation de votre véhicule avec des pièces neuves d’origine, soit l’avenant « valeur à neuf » (F.A.Q. No 43 – Modification à l’indemnisation – Option 43A – Perte partielle – Pièces neuves) ou l’Assurance de remplacement (F.P.Q. No 5). Pour comparer ces deux options, visitez le site Infoassurance.

Pour obtenir de l’information pertinente sur l’assurance automobile, consultez les sites Internet du GAA et d’Infoassurance.  Si vous ne trouvez pas de réponse à vos questions sur l’assurance automobile,  communiquez avec un des agents du Centre d’information du GAA. Géré conjointement avec le Bureau d’assurance du Canada, le Centre d’information reçoit plusieurs dizaines de milliers d’appels chaque année pour des questions touchant l’assurance. Communiquez avec un responsable du Centre d’information par  courriel ou par téléphone au 514 288-4321 ou, sans frais, au 1 877 288-4321.

Un accident d’auto avec collision? Voici ce que vous devez faire

  • Calmez-vous, respirez et reconstituez la scène dans votre tête. Vous devrez l’expliquer à votre assureur, lorsque vous serez prêt.
  • Communiquez dans les plus brefs délais à votre assureur et fournissez-lui les éléments suivants :
    • Le numéro de police d’assurance
    • Le numéro du rapport de police (s’il s’agit d’un vol ou d’un délit de fuite ou d’un accident avec blessés)
    • Les photos prises de la scène et du véhicule.
    • Le Constat amiable
    • Une description de l’événement.