Volkswagen Tiguan 2018 — L’utilitaire du peuple (américain)

ESSAIS ROUTIERS par Daniel Charette, mars 31, 2018

APPRECIATION DE: -

  • Consommation:
  • Qualite-prix:
  • Esthetique:
  • Confort:
  • Performance:
  • Appréciation générale:

Après une carrière de 10 ans, soit une éternité dans le contexte automobile actuel, la première génération du VUS a finalement laissé la place à une toute nouvelle mouture. Bien qu’elles se succèdent, ces deux générations sont si différentes qu’on pourrait croire qu’il y en a eu une ou deux autres intercalées entre les deux. Le Volkswagen Tiguan 2018 se veut plus utilitaire, mais moins sport que le modèle qu’il remplace.

On comptait auparavant deux types de véhicules utilitaires sport compacts : le Tiguan et les autres. On qualifiait autrefois le Volkswagen Tiguan de mouton noir, de retardataire ou de produit de niche. Désormais le nouveau Tiguan se fond dans le groupe et pourra être apprécié des mêmes consommateurs que tous les autres véhicules de la catégorie, soit ceux qui n’aiment pas conduire et le font strictement par obligation afin de se rendre à destination.

De la même façon que l’Atlas remplace le Touareg : le peuple nord-américain préfère ses véhicules gros et confortables et c’est exactement ce qui a dicté la conception du nouveau Tiguan. Dans mes notes d’il y a plusieurs années à propos du premier Tiguan, j’écrivais : « on se croirait au volant d’une Golf surélevée ». Ce temps est bel et bien révolu.

Une finition soignée

07-volkswagen-tiguan-2018 Le Volkswagen Tiguan 2018 n’a peut-être pas l’agrément de conduite normalement associé aux produits Volkswagen, mais il a certainement le haut niveau de finition auquel la marque nous a habitué. Que ce soit le dessin du tableau de bord, les matériaux utilisés, ou l’assemblage de l’habitacle, le Tiguan est au top de sa catégorie dans ce domaine. Même en activant une touche, un levier ou en tournant une molette, on ressent une lourdeur et une impression de solidité qui n’est pas sans rappeler les contrôles d’un amplificateur haute-fidélité, par exemple. En comparaison, on a parfois l’impression que certains constructeurs utilisent les mêmes boutons que ceux qui équipent un radio-réveil vendu dans un magasin à un dollar.

Alors qu’on se plaît à contempler l’habitacle, il ne faut tout de même pas oublier de regarder à l’extérieur et c’est justement ce qui est le plus difficile. Les dimensions accrues nuisent à la visibilité. L’ancienne relative proximité avec la fenestration n’est plus. Le pilier « A » est plus loin et le rétroviseur qui s’y rattache plus encombrant, de sorte qu’on développe l’habitude de s’accrocher au volant pour jeter un œil de chaque côté du pilier avant de faire un virage à gauche, car la zone cachée est suffisamment grande pour abriter un véhicule venant en sens inverse ou pire encore un piéton. À l’arrière, la visibilité est moyenne, mais secondée d’une caméra. Un accessoire fort utile jusqu’à ce que la saleté de la route le rende inutilisable.

De l’espace!

08-volkswagen-tiguan-2018 Le Tiguan 2018 n’est pas exactement un poids plume, comme en témoigne son poids de plus de 1700 kilogrammes, et ce, même en version purement tractée. Considérant la masse à mouvoir, la consommation moyenne enregistrée de 11 L/100 kilomètres n’est pas si mal, surtout par temps froid. Pour obtenir de tels chiffres, on a retenu les services du petit 4 cylindres turbocompressé de 2 L. S’il ne se tire pas trop mal d’affaire grâce à son couple généreux, il n’en est pas moins bruyant et ses lamentations en accélération détonnent un peu dans la douceur et le luxe de l’habitacle. Mieux vaut grimper le volume de la chaîne audio, par ailleurs d’une agréable sonorité.

Le Volkswagen Tiguan 2018 n’a pas grossi inutilement. Le dégagement aux places arrière (médianes) est généreux et même derrière des passagers avant qui reculent beaucoup leur siège, on demeure confortable. En revanche, l’autre petite banquette optionnelle installée tout à l’arrière est plutôt figurative et devra être utilisée qu’en cas de secours. Le Tiguan devrait alors être considéré comme un 5 + 2. Si cet espace n’est pas utile pour des humains, il l’est pour les emplettes ou les bagages et on apprécie également que le seuil du coffre soit relativement bas. Aussi bien économiser 750 $ et ne pas opter pour cette futile banquette.

Fiche technique du Volkswagen Tiguan 2018

  • Prix de base : 28 925 $
  • Prix du modèle essayé : 41 395 $
  • Entraînement : intégral
  • Moteur : 184 chevaux, 221 lb-pi de couple
  • Faits saillants :
    • Le Tiguan de deuxième génération repose sur la plateforme MQB primée de Volkswagen 
    • Empattement allongé conçu pour répondre aux besoins des consommateurs canadiens 
    • 27 cm plus long que le modèle existant et compartiment utilitaire plus grand (jusqu’à 58 %) 
    • Troisième rangée de sièges en option sur tous les modèles 
    • Nouveau moteur TSIMD de 2 L et boîte automatique à huit vitesses de série 
    • Traction intégrale 4MOTION avec système de commande actif comprenant quatre modes sélectionnables pour diverses surfaces (en option) 
    • Choix de trois versions bien équipées 