Volkswagen Super Beetle 2013 – Sympathique et…redoutable

ESSAIS ROUTIERS par Daniel Charette, octobre 12, 2013

 

APPRECIATION DE: Volkswagen - Super beetle 2013

  • Consommation:
  • Qualite-prix:
  • Esthetique:
  • Confort:
  • Performance:
  • Beatifulnesslol:
  • Appréciation générale:

« Oh, comme elle est mignonne », entend-on beaucoup plus souvent à propos de la Volkswagen Beetle que « Oh, le bolide ». Si elle cache bien son jeu avec sa bouille sympathique, il n’en demeure pas moins qu’elle est une routière plus que compétente. Et c’est encore plus vrai lorsqu’il s’agit de la Super Beetle. 

Essentiellement, il s’agit du cœur d’une Golf GTI transplanté à une Beetle. La suspension aussi est revue et diffère de ce qu’on retrouve sur les autres livrées de cette troisième interprétation de la coccinelle. Le résultat est des plus intéressants. Comparativement à une Golf GTI, la Super Beetle est plus courte tant en longueur absolue qu’en empattement. Sa garde au sol est légèrement plus haute, mais si ce détail vous agace, la différence est si minime que vous trouverez sans doute la GTI trop haute également et dans un cas comme dans l’autre, ce n’est pas les options qui manquent sur le marché des pièces de performance afin de remédier à la situation. On ne peut aborder la question de la performance sans élaborer sur le moteur et ici, surprise : il s’agit bien du 2L turbocompressé, mais il développe 10 chevaux de plus que dans la Golf GTI. Sur la balance, la Super Beetle affiche bien quelques kilos de plus que la GTI, mais son intérieur est plus cossu. 

Rétro comme il faut 

La Beetle originale a beau avoir véhiculé une grande quantité de « hippies » adeptes du mouvement « flower power », personne ne regrettera la disparition du réceptacle à fleurs au tableau de bord. Du moins personne avec de la barbe. Il est toujours possible pour la clientèle féminine d’accessoiriser la Beetle, mais au moins la base est neutre et ne rebutera pas les hommes dès le départ. Au contraire, la Super Beetle puise dans ses lointaines origines et fait un clin d’œil au rapprochement qu’il y avait entre la première Beetle et la Porsche 356. La coupe du toit et même l’aileron donnent un petit air de Porsche. Rajoutez à cela des baquets superbement recouverts de cuir et vous avec d’excellentes raisons de pencher vers la Super Beetle plutôt que la Golf GTI. Aussi, les décalques à la mention « Turbo » qui traversent les portières permettent de crier haut et fort qu’il ne s’agit pas de la Beetle de base empruntée à son amie coiffeuse. 

La Volkswagen Super Beetle est proposée avec une transmission manuelle à 6 rapports en équipement standard, qui peut toutefois être substituée par la DSG, comme c’était le cas sur la version à l’essai. Avec des passages vifs comme l’éclair, la DSG est bel et bien plus rapide que la boîte mécanique classique, mais les puristes préfèreront l’éviter. Ils ne seront de toute façon pas déçus avec la transmission manuelle qui est non seulement précise, mais qui permet également d’économiser 1400 précieux billets. D’ailleurs, la transmission DSG est la seule option sur la Super Beetle qui possède déjà la sellerie de cuir, la chaîne audio Fender et plusieurs autres caractéristiques qui sont optionnelles sur la Golf GTI. Ça devient encore plus intéressant, n’est-ce pas? 

Le confort aux places avant est sans reproche, mais on ne peut en dire autant de la banquette arrière. La visibilité est restreinte, tout comme l’espace. Pour de courts trajets, on pourra s’y faire, mais oubliez les voyages en famille.

Après une New Beetle qui devait s’adresser aux « baby boomers » et qui finalement n’attirait que la portion féminine de ceux-ci, Volkswagen a réussi avec brio le périlleux exercice qu’est le renouvellement d’une voiture rétro. Où les PT Cruiser et Thunderbird se sont éteintes sans donner de suite, la Beetle renaît encore plus forte et la Super Beetle est l’ultime version de cette réincarnation.  

Fiche technique de la Volkswagen Super Beetle 2013

  • Prix de base 22 175 $ 
  • Prix du modèle essayé : 34 250 $ 
  • Entraînement : traction 
  • Moteur : L4, DACT, 2 L turbocompressé, 210 chevaux,  207 lb-pi de couple
  • Boîte : séquentielle