Volkswagen Jetta 2016 – Amélioration continue, façon VW

ESSAIS ROUTIERS par Rédacteur invité, October 24, 2015

APPRECIATION DE: -

  • Consommation:
  • Qualite-prix:
  • Esthetique:
  • Confort:
  • Performance:
  • Beatifulnesslol:
  • Appréciation générale:

Les PLUS

  • Équipement très complet pour le prix
  • Choix incomparable de motorisations (5 moteurs, 5 boîtes de vitesses)
  • Connectivité et radios enfin de la dernière génération
  • Vaste malle arrière
  • Bon confort et bonne insonorisation
Les MOINS

  • Aménagement intérieur tristePrix élevés des versions GLI et hybride
  • Version de base Trendline peu intéressante, malgré le prix
  • Qualité des surfaces intérieures à améliorer

 

Par Louis-Alain Richard

Lors de sa dernière refonte, en 2012, la Jetta a quitté le monde des berlines compactes plutôt bien équipées, avec un prix à l’avenant, pour se centrer sur la catégorie des berlines d’entrée de gamme. Ainsi, la version de base à 15 000 $ de la Volkswagen Jetta  2016 s’est fait dépouiller de la plupart de ses attraits, normal pour atteindre un tel prix plancher. Ainsi, le vénérable moteur 2 L de 115 chevaux a été remis en service, les freins à tambours aussi, et l’intérieur faisait l’impasse sur une foule d’équipements et d’accessoires. Le succès de ce modèle dénudé a été tel que les ventes de la Jetta 2 L représente pas moins de 20 % des ventes de Volkswagen au Canada, tous modèles confondus.

05-volkswagen-jetta-2016 Malgré ce succès, la Jetta a depuis reçu plusieurs améliorations, certaines assez importantes. Des freins à disques et une suspension indépendante à l’arrière sont maintenant standard, tout comme la caméra de recul, la connectivité Bluetooth et une radio à écran tactile. Ces améliorations continues ne sont pas sans rappeler la carrière de la défunte Coccinelle, qui est en quelque sorte l’ancêtre spirituelle de cette Jetta. Les deux partagent des qualités similaires, étant toutes deux abordables, solides, durables, indémodables.

Et tout comme la Coccinelle, la Jetta a aussi droit à de nouvelles motorisations au fil du temps. Après le cinq cylindres de 2,5 L qui a cédé sa place à un quatre cylindres turbo de 1,8 L, cette fois, c’est le vénérable 2 L qui prend sa retraite. On applique la même recette, avec un bloc de 1,4 litre, un turbocompresseur et l’injection directe (qui utilise le carburant régulier). Résultat? 35 ch de plus, ce qui n’était pas difficile, mais surtout 60 lb-pi de plus, disponibles dès 1400 tr/min. Et ces gains n’ont pas d’incidence néfaste sur la consommation, au contraire, puisque la nouvelle mécanique est plus efficace par plus de 20 % en ville (14 % sur route).

À l’usage, il y a un monde de différence avec l’ancien 2,0 litres. Le généreux couple à bas régime permet d’enrouler les rapports sans efforts. La faible cylindrée, jumelée à un tout petit turbo, procure de rapides montées en régime. Bref, tout le contraire de l’autre. Personne ne va le pleurer, il était tout simplement dépassé, ce moteur.

06-volkswagen-jetta-2016 Pour le reste, la Jetta 2016 demeure une paisible berline, logeable et confortable, avec une malle aux dimensions étonnantes. La version essayée, la Trendline + avec boîte automatique, affichait un prix de vente de 21 895 $, incluant l’ensemble de connectivité avancée (400 $).

Les sujets qui fâchent sont la présence de simples roues d’acier avec enjoliveurs, d’un tableau de bord en plastique non-moussé, et d’une finition assez tristounette. Par contre, l’équipement est très complet, mieux que celui de ses rivales de même valeur. Rares sont celles qui offrent quatre vitres à descente et montée rapides, un ordinateur de bord, une caméra de recul pour ce montant…

Même si elle n’est plus toute jeune, la Jetta est encore dans le coup grâce aux nombreuses mises à jour qu’elle reçoit périodiquement. Avec la dernière, elle sera en mesure de compléter son actuel cycle de vie de belle façon, en offrant une mécanique modernisée, un équipement fort complet, des prix raisonnables, le tout sous une carrosserie pratique à l’allure classique. Pour bien des gens, c’est la définition de la voiture idéale.

Fiche technique de la Volkswagen Jetta 1.4 TSI 2016

Véhicule : berline compacte à traction avant

Moteur : 4 cylindres de 1,4 L, turbocompressé à injection directe

Transmission : Boîte automatique à 6 rapports à convertisseur de couple

Puissance : 150 ch à 5 000 tr/min

Couple : 184 pi-lb de 1 400 à 3 500 tr/min

Freins : à 4 disques, ventilés à l’avant, avec assistance au freinage d’urgence et répartition électronique de la force de freinage

Direction : assistée, électromécanique.