Volkswagen CC 2013 – La voiture de l’autre peuple

ESSAIS ROUTIERS par Daniel Charette, juin 5, 2012

APPRECIATION DE: Volkswagen - Cc 2013

  • Consommation:
  • Qualite-prix:
  • Esthetique:
  • Confort:
  • Performance:
  • Appréciation générale:

Volkswagen nourrit de grandes ambitions en ce qui a trait aux ventes de ses modèles. Mais pour réussir à atteindre le volume souhaité, il était nécessaire de lisser la gamme vers le bas. Tandis que les nouvelles Jetta et Passat sont issues de cette tendance qui est en fait un retour aux sources puisque Volkswagen signifie « voiture du peuple », la CC, elle, adopte la philosophie contraire.

Dérivée de l’ancienne Passat, la Volkswagen CC en a d’ailleurs porté le nom à ses débuts, pour finalement s’en tenir à CC. Il était naturel de vouloir la distinguer de la Passat remaniée et américanisée. Pourtant, pour le millésime 2013, la CC adopte un fascia plus sobre, ressemblant davantage aux nouvelles Jetta et Passat. Exit aussi les feux arrières globuleux. Outre la carrosserie, l’intérieur a lui aussi été légèrement remanié et il est désormais possible d’accueillir trois passagers à l’arrière contrairement à deux jusqu’à l’an dernier. Bien que la largeur permette à trois personnes d’y être confortables, l’accès est toujours délicat dû à la ligne fuyante du pavillon. Mais n’est-ce pas justement ce qui fait une partie de son charme?

La Volkswagen CC 2013 n’a rien d’économique, sauf peut-être à la pompe mais on y reviendra. En fait, plus de 10 000$ la sépare d’une Passat pourtant plus spacieuse. Les habitués de la marque reconnaitront la présentation raffinée et la robustesse de l’ensemble. Du cuir aux appliques aluminées, en passant par l’éclairage d’ambiance en contre-jour sous les garnitures de portières, on a laissé aucun détail au hasard. L’ambiance qui règne à bord est digne de véhicules de luxe bien plus coûteux et c’est face à ces derniers que la CC se présente sous la forme d’une aubaine.

Bien tranquille

Avec un prix de départ tout juste 2000 $ inférieur à celui d’une Audi A4, on pourrait croire à première vue, que la Volkswagen CC fait dans le cannibalisme. Après tout, sa fiche technique est brillante. Mais non. Un peu comme la Toyota Avalon qui ne vole pas de ventes aux Lexus, la Volkswagen CC fait dans le très sage. Élégante, confortable, mais pas aussi incisive qu’une A4. Pour la clientèle visée, c’est parfait. Malgré une caisse imposante, le moteur de base (le fameux 2.0T) ne peine aucunement à la tâche. De plus, il fait particulièrement bon ménage avec la boîte séquentielle DSG. Si ces détails n’éveillent rien en vous, une Passat à moteur 5 cylindres et transmission automatique vous fera économiser quelques milliers de dollars. Bien que la CC 2013 montre une belle vélocité avec ce moteur, il est impossible de le jumeler au rouage intégral. Ce dernier nécessite la présence du V6 de 3,6L et le prix flirte alors avec les 50 000 $. De toute façon, le moteur de base est l’un des meilleurs au monde et propose un juste équilibre entre puissance et économie d’essence, cette dernière se devant toutefois d’être de grade suprême.

On reconnait à la Volkswagen CC 2013 ses origines européennes aucunement diluées pour le marché américain et c’est tant mieux ainsi. La tenue de route, compte tenu du gabarit, est exceptionnelle. On enfile les virages, les changements de cap et les freinages sans jamais avoir l’impression d’être exigeant envers le châssis. Pour filer vite et bien dans un grand confort, cette Volkwagen ne donne pas sa place. Pas même à certaines au badge plus prestigieux. À moins que vous ne puissiez concevoir de rouler en voiture du peuple?

 

FICHE TECHNIQUE : VOLKSWAGEN CC 2013

  • Prix de base 35 125 $
  • Prix du modèle essayé 41 375 $
  • Entraînement : traction
  • Moteur 4 L, 2.0 L turbocompressé, 200 ch, 207 lb/pi de couple
  • Boîte manuelle 6 rapports ou robotisée 6 rapports