Une première en 2006 pour Kayle Robidoux à l'autodrome Granby

SPORT AUTO par Communiqué, août 20, 2006

Auteur de deux victoires lors de la saison 2005, le jeune Kayle Robidoux a vu la chance lui sourire, vendredi à l’occasion de la soirée Acier A.Ménard & Fils à l’Autodrome Granby et il en a profité. En effet, le pilote Bert Transmission a effectué sa première visite dans le cercle des vainqueurs à l’issue de cette finale de 50 tours en classe Modifiée, il a été suivi par les deux frères Clair de St-Edmond, Gino et Mario. Pour les amateurs, la deuxième place obtenue par le vétéran Gino Clair était plus qu’importante. En effet, malgré plusieurs déboires depuis le début de la saison, ce compétiteur n’a jamais lancé la serviette et il s’est toujours présenté. Jusqu’à maintenant, son meilleur résultat lors d’une finale à Granby, cette saison, avait été une onzième place. Normalement, ce dernier aurait du faire partie du groupe des dix dans la deuxième phase au championnat provincial CARQUEST Pièces d’autos.

La mécanique l’ayant abandonné plus souvent qu’à son tour, il est au 15e rang avec 829 points et peut encore espérer décrocher le boni de 1 000 $ pour la 11e place que détient Alex Fortier pour l’instant. Profitant du fait qu’il occupait la première place sur la grille, Gino Clair a pris la commande dès le drapeau vert devant Steve Bernard et Yan Bussière. Puis, lors d’un premier ralentissement au dixième passage, Kayle Robidoux qui était plus que rapide, avait remonté de la neuvième à la cinquième place. À la relance, Bussière a mené un tour avant que Clair ne reprenne sa place pour voir Robidoux dans pare-chocs arrière au 14e passage. Deux tours plus tard, Robidoux qui avait déjà réussi trois podiums à Granby cette saison, s’empara de la commande pour la conserver jusqu’à la fin. Deux relances sont venues anéantir l’avance qu’il détenait, mais Clair n’a pu saisir l’occasion. Son frère Mario a été le troisième à rallier la ligner d’arrivée en soutirant cette place à Martin Roy, au dernier passage. Une excellente course et un cinquième podium pour Clair qui était parti de la 14e. David Hébert, le meneur au championnat provincial CARQUEST Pièces d’autos, a complété le peloton des cinq premiers. Soirée parfaite Tout souriait à Steve Savoie de St-Théodore d’Acton en classe Sportsman. Vainqueur de sa préliminaire pour une première fois, Savoie s’est vu offrir la commande de cette finale de 20 tours au cinquième passage. Meneur depuis le début, Yan Larrivée a été victime d’un bris et a dû retraiter dans les puits pour ne plus en ressortir. Savoie n’a jamais quitté ce poste par la suite. Lors des cinq derniers tours, la recrue François Bernier qui s’était hissé en deuxième suite au retrait de David Langlois, a bien tenté de mettre de la pression du le meneur, mais ce dernier n’a jamais cédé. Bernier s’est cependant repris en fin de soirée en remportant la finale de 10 tours pour les non gagnants en 2006. Alex Boisvert est celui qui a complété le podium. En terminant en sixième position, Patrice Demers a ainsi augmenté son avance pour la retenue de son titre pour une deuxième saison consécutive, car ses rivaux n’ont pas connu une bonne soirée. Michel Fagnan s’est classé 19e et Michel Dusseault 16e. 30 participants Avec le nombre de participants en classe Semi-Pro, il fallait s’attendre à beaucoup de ralentissements lors de la finale de 15 tours. Dans cette course écourtée à 13 passages en raison des nombreux incidents dont un drapeau rouge au septième passage, la victoire est allée à Frédéric Lussier, sa quatrième de la saison. Il avait également triomphé en préliminaire. Stéphane Larivière était deuxième et Jean-Paul Daigneault suivait ce dernier au moment de l’arrêt. Lors du carambolage impliquant cinq voitures, Jonathan Lévesque a effectué un tonneau avant de se retrouver sur le toit. Beaucoup de tôle froissée, mais personne n’a été blessé. Pour un deuxième programme consécutif, Patrick Rousseau a paradé dans le cercle des vainqueurs en 4 Cylindres après avoir eu le meilleur devant Robert Larocque, le meneur au cumulatif. Puis en classe 6 Cylindres, grâce à une série de six gains consécutifs, Samuel Poulin s’est approché à seulement quatre points du premier rang détenu par André Cossette. Lors de cette finale de dix tours, tous deux se sont livré un intéressant duel. Vendredi soir prochain, à l’occasion de la soirée Location Bleu Pélican/Inotrac Équipement, la finale en classe sportsman en sera une de 40 tours. Également, une course de 15 tours pour les non gagnants en classe Modifié a été inscrite au programme.