Un nouveau moteur V6 biturbo proposé en deux variantes chez Infiniti

par Sylvie Rainville, décembre 31, 2015

Les nouveaux modèles de la gamme Infiniti profiteront bientôt des avancées technologiques en matière de motorisation du constructeur. Dès 2016, Infiniti commencera à équiper certains modèles du tout nouveau V6 biturbo, à commencer par la berline sport Infiniti Q50 2016 qui sera dévoilée au Salon de l’auto de Détroit, en janvier prochain.

Le moteur V6 biturbocompressé de 3 L, proposé en deux variantes appartient à la nouvelle famille exclusive de groupes motopropulseurs de la série VR. Il a été conçu pour offrir des performances accrues, mais aussi une économie de carburant supérieure. La version standard développe une puissance de 300 chevaux et un couple de 295 lb-pi tandis que la version à haut rendement déploie une cavalerie de 400 chevaux et produit un couple maximal de 350 lb-pi, disponible de 1600 tr/min à 5 200 tr/min.

Les différences entre les deux variantes de moteur 

Les deux variantes partagent un bon nombre de technologies, mais se distinguent sous quelques aspects. À titre d’exemple, la version à haut rendement est équipée d’un capteur de vitesse du turbo optique qui accroit la puissance du turbo de 30 % en permettant aux lamelles de tourner plus rapidement. De plus, elle utilise deux pompes à eau plutôt qu’une pour une meilleure gestion de la chaleur.

Meilleur rendement et performances accrues

De format plus compact et d’un poids plus léger, le VR offre un rendement mécanique supérieur aux groupes motopropulseurs V6 de la série VQ, les prédécesseurs de la série VR. En outre, ce moteur gagne de nouvelles caractéristiques et des technologies novatrices qui rehaussent ses performances.

La gamme de groupes motopropulseurs V6 de la série VQ, les prédécesseurs de la série VR, est une série de moteurs établie de longue date et plusieurs fois primée qui est apparue sur les modèles Infiniti dès 1994. Pendant 14 ans, de 1995 à 2008, les moteurs de la série VQ ont figuré sur la liste des 10 meilleurs moteurs selon le magazine Ward, un accomplissement qui reste inégalé.