Toyota Prius C 2012 – Enfin une Prius en format compact!

ESSAIS ROUTIERS par Daniel Charette, juin 4, 2012

APPRECIATION DE: Toyota - Prius c 2012

  • Consommation:
  • Qualite-prix:
  • Esthetique:
  • Confort:
  • Performance:
  • Appréciation générale:

La Toyota Prius C 2012 est le troisième et plus récent modèle de la famille Prius aux côtés de la version traditionnelle et de la récente version V, qui est une variation familiale de la Prius. Dans le cas de la C, elle se distingue davantage, utilisant même une tout autre plateforme. Après plus de dix années d’existence, la Prius est finalement proposée dans un format compact.

La Toyota Prius C 2012 utilise une version remaniée du châssis de la Yaris, qui lui sied d’ailleurs à merveille. Ainsi, elle affiche un poids inférieur d’environ 250 kg à celui d’une Prius « tout court ». Rappelons au passage que plus de poids demande plus de puissance, et que plus de puissance s’obtient en consommant un surplus d’énergie. Bien que ce soit une notion de base, je me suis toujours demandé pourquoi Toyota s’acharnait à développer de nouveaux gadgets pour la Prius plutôt que de l’alléger au maximum, la consommation étant le fer de lance d’un véhicule qui se veut la référence de la catégorie des hybrides. Qu’à cela ne tienne, la Prius C est maintenant disponible et l’attente en aura valu la peine.

Un comportement enjoué

Le poids étant également l’ennemi de l’agilité, la Prius originale s’est bâti une réputation d’empotée, la plaçant toute en bas de la liste d’achat de quiconque appréciant la conduite. Dans le cas de la C, c’est toute autre chose. Cette dernière est beaucoup plus amusante que la Prius mais aussi que la Yaris, gracieuseté de meilleurs ajustements du châssis. Ainsi, le roulis est bien contrôlé et on peut même être tenté à l’occasion de s’amuser en virage, oubliant un instant qu’on est à bord d’un véhicule hybride. À ce chapitre, seule la Lexus CT200h sait se montrer aussi enjouée, mais le déboursé exigé est dans un tout autre ordre d’idée.

Avec un prix de départ tout juste au dessus de la barre des 20 000 $, la Toyota Prius C 2012 est à la fois une hybride abordable et une sous-compacte dispendieuse. Outre son groupe propulseur, la Prius C se distingue des autres voitures de cette taille par l’abondance de son équipement de série qui comporte notamment la climatisation, le contrôle de température à réglage automatique, la connectivité Bluetooth et le démarrage par bouton-poussoir. Toutes ces caractéristiques prennent place sur une planche de bord dynamique, où l’on reconnaît immédiatement l’influence de la jeune branche Scion. Le résultat est aussi facile d’utilisation qu’agréable à l’œil. On aurait normalement souhaité que les plastiques soient un peu plus souples, mais leur texture à l’apparence « bancs de parc recyclés » m’a paru bien adaptée à l’image de véhicule vert.

Mécaniquement, Toyota a joué la carte du « juste ce qu’il faut » afin d’offrir la Prius C à un prix attrayant. Le moteur thermique à cycle Atkinson d’une cylindrée de 1,5 L reçoit l’apport du moteur électrique afin de délivrer une puissance de 99 chevaux. En pratique, le couple généreux engendré par le moteur électrique ainsi que l’efficacité de la boîte CVT rend les performances tout à fait décentes en milieu urbain, son terrain de prédilection. Au moment de s’engager sur les voies rapides par contre, nul besoin de doser l’accélération : c’est « pédale au plancher » et on souhaite que ce soit suffisant. Puisqu’on ne risque pas de rouler à des vitesses folles à bord de la Prius C, Toyota a décidé d’opter pour des freins arrière à tambours. Bien que cela n’ait pas posé de problème sur la version essayée qui était presque neuve, il faudra vérifier leur état périodiquement, car ce système archaïque a tendance à perdre rapidement de son efficacité lorsque les bandes se glacent. La Prius C n’est quand même pas un poids plume et a besoin d’avoir toute sa puissance de freinage disponible en cas d’arrêt d’urgence.

Façon amusante et abordable de participer à l’hybridation du parc automobile, la Toyota Prius C représente certes l’entrée de gamme de la famille, mais elle est la plus intéressante des trois à plusieurs égards.

FICHE TECHNIQUE : TOYOTA PRIUS C 2012

  • Prix de base 20 950 $
  • Prix du modèle essayé 20 950 $
  • Entraînement : traction
  • Moteurs : 4 L, DACT, 1.5 L + électrique, 99 chevaux combinés
  • Boîte CVT