Toyota Prius 2016 – Elle a changé et elle est géniale!

ESSAIS ROUTIERS par Sylvie Rainville, septembre 3, 2016

APPRECIATION DE: -

  • Consommation:
  • Qualite-prix:
  • Esthetique:
  • Confort:
  • Performance:
  • Beatifulnesslol:
  • Appréciation générale:

La Toyota Prius 2016 est différente – la classique et originale, et non pas la rechargeable, la C ou la V. Elle a changé, l’avez-vous remarqué? Plus longue, plus large et plus basse, la quatrième génération de la Toyota Prius a perdu son air de vaisseau spatial, ses lignes se sont raffinées et son habitacle radicalement amélioré. Mais ce n’est pas tout. Au chapitre de la conduite, la voiture a gravi plusieurs échelons,. En fait, elle est géniale; on oublie presque qu’il s’agit d’une hybride.

Après plusieurs centaines de kilomètres au volant de la Toyota Prius 2016 – à Québec, en pleine jungle urbaine, sur l’autoroute au travers des chantiers de construction et sur les routes vallonnées de Charlevoix – et un plein de carburant de 22 $, j’ai remis les clés à Toyota avec beaucoup de difficulté. Et pourtant. Au départ, l’essai du véhicule ne me tentait pas plus que ça. J’aurais préféré la rechargeable, la Prius Prime 2017, attendue cet automne, qui annonce une consommation de 1,97 L/100 km.

Un véhicule repensé

2016_toyota_prius_touring-18 Il faut dire que je n’avais pas d’excellents souvenirs de conduite des générations précédente de la Prius classique. Mais en prenant place dans le véhicule et en constatant les améliorations tant sur le plan esthétique que de l’ergonomie, du confort et de l’espace, j’avais hâte de voir la suite.

La gamme 2016 comprend trois modèles : la Prius de base, la Prius Technologie et la Prius Touring. C’est le modèle de base offert au prix de départ de 27 950 $ (sans les taxes), équipé du groupe amélioré à 590 $, qui a été fourni par Toyota Canada pour cet essai routier. Le constructeur démontre ainsi que la version d’entrée dispose de tout ce qu’il faut, et même plus. La voiture est généreusement équipée de série et le groupe amélioré ajoute les sièges chauffants, les phares automatiques, le régulateur de vitesse, l’avertisseur de changement de voie et le système précolision.

2016_toyota_prius_touring-22 Personnellement, je me serais contentée des sièges chauffants, mais j’aurais adoré ajouter de la lumière à l’intérieur avec le toit ouvrant. Toutefois, ce dernier n’est offert que sur le modèle Technologie (30 685 $). Et il vous faudra débourser en plus la somme de 3260 $ pour obtenir le détecteur d’angle mort qui est inclus dans le groupe optionnel avancé. Bref, la Prius ne s’achète pas à la carte, mais le modèle de base vous en offre pour votre argent.

Un équipement de série généreux

La clé intelligente, la caméra de recul, la compatibilité Bluetooth, la reconnaissance vocale, la prise USB à l’avant, les rétroviseurs électriques chauffants et escamotables, les roues en alliage, la climatisation, les glaces électriques, le volant inclinable et télescopique, le moniteur ÉcoDrive, la chaîne audio à 6 haut-parleurs avec prise auxiliaire et écran de 6,1 pouces – tout ça! – font partie de l’équipement de série. Quant au groupe amélioré, il ne vous coûtera pas cher puisqu’il est pratiquement remboursé par le rabais à l’achat gouvernemental de 500 $, directement chez le concessionnaire.

2016_toyota_prius_touring-21 On démarre la Prius à l’aide d’un bouton poussoir. Le bloc central comporte des petits compartiments de rangement pratique pour loger votre clé intelligente, votre téléphone intelligent et autre futilités. La prise USB vous permet de brancher votre téléphone pour le chargement. Si vous aimez les gadgets, le modèle Technologie offre en plus un chargeur sans fil.

Les sièges en tissu ne sont pas les plus confortables que j’ai connus et si votre dos est sensible et nécessite plus de soutien aux lombaires, vous devrez malheureusement choisir le modèle Technologie qui propose cette caractéristique en option. Cependant, nous avons fait le voyage aller-retour Québec-La Malbaie sans trop de courbatures et sans lamentation. C’est parfaitement acceptable pour la conduite quotidienne. Derrière les sièges arrière, il y a suffisamment de place pour y placer les sacs d’épicerie d’une famille de quatre. La banquette arrière à dossiers rabattables et de configuration 60/40 permet, au besoin, d’agrandir l’espace de chargement.

Le secret derrière la conduite améliorée

2016_toyota_prius_touring-37-1 Parlons maintenant de la conduite. La nouvelle Prius vous surprendra. Elle est prompte, agile, enjouée et offre un comportement général bien équilibré. C’est le jour et la nuit avec l’ancienne génération. Le secret derrière les nouvelles de conduite de la Prius : l’application du processus de nouvelle architecture globale TNGA, un programme de développement intégré qui dans cette application se traduit par un centre de gravité bas, une nouvelle plateforme et une structure de carrosserie haute résistance plus rigide. Ajoutez à cela une nouvelle suspension arrière qui contribue à un roulement plus doux que le modèle précédent et des freins qui fournissent une sensation plus naturelle et plus progressive.

J’ai trouvé la réponse du système hybride plus qu’acceptable. La quatrième génération de la Prius utilise toujours le moteur 4 cylindres à essence de 1,8 L et la transmission CVT, mais ces deux composantes ont reçu plusieurs modifications pour améliorer l’efficacité. Les accélérations sont plus vives et les manœuvres de dépassement sont facilitées sur l’autoroute.

Outre le moteur à essence, le système hybride combine deux moteurs électriques et un bloc batterie à hydrure de série. Notez qu’une nouvelle batterie hybride au lithium-ion s’ajoute à la liste d’options. Ses dimensions plus compactes en sont l’avantage principal. Elle permet de libérer davantage d’espace de chargement dans le coffre.

La Prius peut fonctionner en mode hybride, c’est-à-dire en combinant les efforts du moteur à essence et des moteurs électriques ou en mode 100 % électrique, selon certaines conditions. À titre d’exemple, si vous devez rouler à basse vitesse (moins de 40 km/h) dans la circulation urbaine, vous ne dépenserez pas une goutte de carburant. Pensez à toutes les économies .En conclusion, si j’avais à choisir une compacte avec un budget entre 25 000 $ et 30 000 $, je considérerais sérieusement la Prius.

Fiche technique

  • Moteur : 1,8 litre, 4 cylindres, double arbre à cames en tête, 16 soupapes, distribution à calage variable intelligent (VVT-i), injection électronique de carburant, système hybride synergétique, système, cycle Atkinson
  • Modes : EV, ECO et Puissance
  • Puissance ch et Kw : 121 (90) chevaux
  • Traction avant, dispositif de contrôle de la stabilité du véhicule (VSC), régulateur de traction (TRAC)
  • Transmission à variation continue (CVT)
  • Consommation ville/route/combinée (L/100 km) : 4,4 / 4,6  / 4,5
  • Longueur : 4 540 mm
  • Largeur : 1 760 mm
  • Hauteur : 1 470 mm

Empattement : 2 700 mm