Subaru WRX STI 2016 — Évoluer sans se dénaturer

ESSAIS ROUTIERS par Daniel Charette, December 1, 2015

APPRECIATION DE: -

  • Consommation:
  • Qualite-prix:
  • Esthetique:
  • Confort:
  • Performance:
  • Beatifulnesslol:
  • Appréciation générale:

C’est avec une certaine maturité, que se présente la toute dernière Subaru WRX STI 2016. Elle est plus volumineuse, plus sophistiquée, mieux en mesure de satisfaire une clientèle qui fait ses premiers cheveux gris… mais qui recherche toujours de solides performances. Il s’agit sans doute de la meilleure STI à ce jour.

Même si les premiers Y ont passé la trentaine et qu’ils sont bien installés dans leur maison à profiter des joies de la petite famille, il reste toujours une petite flamme pour l’automobile au creux des plus passionnés. La jeunesse d’hier, celle qui est arrivée à l’âge adulte au tournant du millénaire et dont je fais partie, a vu la naissance des WRX et STI en sol canadien. Comme nos parents ont vu celle des voitures américaines musclées et des petits roadsters anglais, le genre de tendance qui marque les amateurs de voitures.

Fidèle à ses origines

05-subaru-wrx-sti-2016 La Subaru WRX STI 2016 est restée fidèle à ses origines. Ainsi, sa puissance et son couple oscillent autour des 300, le tout délivré par un 4 cylindres turbocompressé. Sa sonorité caractéristique est toujours au rendez-vous et les adeptes de la marque sauront la reconnaître sans même la voir lorsqu’ils entendront le guttural « broahhhh » qu’émet l’échappement à l’accélération. Dire que c’est amusant relèverait de l’euphémisme. On y prend goût rapidement. Ce qui ajoute à l’expérience, c’est le maniement de la boîte de vitesses à l’aide d’un levier ferme et précis.

Mais encore, si ce n’était qu’un moteur énergique dans une caisse mollement suspendue, on se lasserait rapidement. Au contraire, la STI cogne durement. Un peu plus et on serait en mesure de savoir en passant sur une pièce de monnaie si elle repose sur pile ou face. J’exagère à peine. Ça brasse pas mal, on évite les trous. Le bon côté, c’est qu’il n’y a pas de roulis. De toute façon, les sièges sont exemplaires et permettent d’apprécier la rudesse des suspensions sans souffrir du postérieur.

25 000 $ de plus qu’une Impreza 

11-subaru-wrx-sti-2016 La Subaru WRX STI 2016 ne porte peut-être plus le nom d’Impreza, mais nous savons tous qu’elle en est une. Aussi performante soit-elle, il n’en demeure pas moins qu’entre une Impreza de base à 19 995 $ et la STI à l’essai, il y a un écart de 25 000 $. On connait les nombreuses différences mécaniques entre ces deux voitures, mais on ne peut passer sous silence plusieurs similitudes qui ne sont simplement pas à la hauteur d’une voiture de 45 000 $.

09-subaru-wrx-sti-2016 L’habitacle est le meilleur exemple. Les plastiques, leur fini et leur assemblage, qui passent le test lorsqu’on compare l’Impreza avec les Civic et Mazda 3, détonnent dans la STI quand on pense qu’on peut s’offrir une Audi A4 ou une Mercedes-Benz de Classe C pour un déboursé similaire. Idem pour les tôles et leur fragilité légendaire aux petites bosses, tandis que les bruits de caisse sont trop nombreux et agaçants, même pour 19 995 $.

Au final, la Subaru WRX STI 2016 est fidèle à ses origines et sans doute la meilleure de sa lignée. Elle ne sera jamais en mesure de se frotter aux voitures européennes du même prix en termes de raffinement, de luxe et de finition, mais elle sera toujours une des voitures les plus performantes au prix demandé. À la manière des Muscle Cars qui étaient des versions vitaminées de berlines banales, la STI est une brute. Drôlement amusante et un peu plus civilisée que par le passé. Reste à voir si on fait régulièrement du circuit, et si 300 chevaux sont bien nécessaires. Sinon, on réalise un rêve qu’on ne pouvait se permettre dans la jeune vingtaine et ça, ça n’a pas de prix. Enfin, oui…

Fiche technique de la Subaru WRX STI 2016

Prix de base 37 995 $

Prix du modèle essayé 45 395 $

Entraînement : intégrale

Moteur : 4 cyl. en ligne, DACT, 2.5 L turbocompessé, 305 chevaux, 290 lb-pi de couple

Boîte : manuelle, 6 rapports