Scion tC 2012 : Le plaisir de conduire au rendez-vous!

ESSAIS ROUTIERS par Daniel Charette, janvier 19, 2012

Chez Toyota, on a depuis longtemps choisi ses batailles et on s’est concentré sur la fiabilité, laissant l’agrément de conduite à la compétition. Afin de conquérir une clientèle plus jeune, on a finalement décidé de proposer la gamme Scion en sol canadien. Parmi ces modèles à l’allure dynamique, la tC sort du lot avec des prétentions sportives. Mais est-il possible de s’amuser au volant d’un produit Toyota?

Je vous le donne en mille : oui! Trop souvent on nous sert des coupés à l’allure sportive qui se comportent mollement, mais cette Scion n’est pas de celles-là; elle prend son rôle au sérieux. C’est d’autant plus vrai dans la livrée Release Series 7.0 qui a été mise à l’essai. Outre la teinte exclusive « Jaune Survoltage », cette édition limitée à 175 unités adopte des jantes noires en taille 18po, un ensemble d’effet de sol, des rappels jaunes sur les sièges et le volant ainsi qu’un système d’accès sans clé à démarrage par bouton-poussoir; une première sur une Scion. Cette exclusivité a un prix mais le résultat est fort intéressant. Il faut savoir que même si la version régulière est un peu moins onéreuse, elle demeure légèrement plus chère que la Civic ou la Forte Koup, ses concurrentes directes. Malgré cela, si vous êtes à la recherche de la plus sportive du lot elle vaut le léger supplément.

ALLER SE FAIRE VOIR

Rarement une voiture de ce prix aura suscité autant d’intérêt et de pouces en l’air sur son passage. Certes, le jaune est un peu osé, mais peu importe la couleur, il faut admettre que le dessin qui est fort réussi. À ce chapitre, la forme de la vitre de custode me rappelle la très racée De Tomaso Pantera et contribue à donner beaucoup de dynamisme à l’ensemble. Parce qu’être jolie ne suffit pas, la tC est aussi très bien équipée. Sans le moindre supplément, on a droit notamment au régulateur de vitesse, au toit panoramique, à une chaîne audio à 8 haut-parleurs avec port USB ainsi que la compatibilité Bluetooth.

Le tableau de bord au design particulièrement réussi aurait toutefois grandement profité de plastiques de meilleure qualité, mais on s’est rattrapé avec un volant au pourtour « gros comme ça » offrant une excellente prise. Dans la même veine, les sièges baquets sont bien sculptés et inspirent une conduite sportive. À l’instar de ses rivales, l’espace aux places arrière est compté, mais contrairement à ces dernières la tC propose un arrière à hayon qui permet une meilleure versatilité pour le transport d’objets encombrants.

ENJOUÉE

Équipée d’un costaud moteur 4 cylindres de 2,5 L, la tC propose des performances honnêtes. Les 180 chevaux sont transmis aux roues avant par le biais d’une transmission manuelle ou automatique, à 6 rapports dans les 2 cas. Si la boîte manuelle hausse le plaisir d’un cran, on regrettera le trop grand espacement entre la pédale de frein et l’accélérateur, rendant le talon-pointe fastidieux. Sinon, il est facile d’exploiter lapuissance disponible, gracieuseté du châssis rigide et de la direction précise. En virage, le comportement est neutre jusqu’à ce qu’on pousse un peu trop et que le sous-virage apparaisse, mais cela se produit heureusement de façon très progressive. Une autre bonne note est celle provenant de l’échappement : juste assez sonore pour encourager une conduite inspirée sans jamais devenir envahissante. Côté consommation, ce n’est évidemment pas le produit le plus frugal du constructeur, mais ce n’est pas un glouton non plus.

Bien équipée, jolie, performante et promettant d’être fiable, la Scion tC prouve que l’on sait encore fabriquer des voitures amusantes chez Toyota. Ce n’est pas tout à fait une aubaine, mais la valeur de revente sera certainement élevée et plus particulièrement dans le cas de la Release Series 7.0 si jamais vous osez le jaune.

 

FICHE TECHNIQUE Scion tCPrix de base 20 940 $Prix du modèle essayé 23 425 $

Entraînement : avant

Moteur 4 L, DACT, 2,5 L, 180 ch , 173 lb/pi de couple

Boîte manuelle 6 vitesses ou automatique 6 vitesses

Appréciation globale 5/5