Scion FR-S 2013 – Mes vœux sont exaucés

ESSAIS ROUTIERS par Daniel Charette, juillet 18, 2012

APPRECIATION DE: Scion - Fr s 2013

  • Consommation:
  • Qualite-prix:
  • Esthetique:
  • Confort:
  • Performance:
  • Appréciation générale:

Minorité visible, les amateurs de conduite sportive n’avaient pas grand-chose d’abordable à se mettre sous la dent ces dernières années. Plusieurs – incluant moi-même – ont souhaité qu’un constructeur automobile les écoute et leur offre un produit intéressant. Mais nous avons été entendus. Et deux fois plutôt qu’une. Scion et Subaru nous proposent cette année leur version respective de cette petite sportive qu’ils ont développée conjointement : la Scion FR-S 2013 et la Subaru BRZ 2013.

La recette est simple : format réduit, centre de gravité bas, poids minimum et roues motrices arrière.

Sous la barre des 30 000$,

La seule autre option proposée jusqu’à maintenant était la MX-5 de Mazda. Malheureusement la japonaise est seulement offerte en version décapotable et elle étiquetée à tort comme « voiture de fille » à cause de sa bouille sympathique. Exclue également la Hyundai Genesis Coupe. La coréenne a le plumage d’une sportive, mais beaucoup trop de gras pour être pointue. Outre ces deux compromis, la solution se trouvait en allongeant dix gros billets de plus du côté de BMW pour une Série 1. Triste la vie d’amateur de sportives, non?

Plus maintenant. Scion présente sa FR-S 2013 d’une façon simple et convaincante. Un prix unique, auquel ne peuvent s’ajouter que trois options. Un système de sonorisation plus puissant, un filtre à air moins restrictif et la plus coûteuse, qui risque toutefois d’être évitée par la majorité : une boîte automatique comptant autant de rapports que la manuelle, soit six. frs_3

Simple et abordable

frs_4 Ici, pas de multiples configurations, on garde le tout simple et abordable. Malgré cela, le nécessaire est présent puisqu’on retrouve l’air conditionné, les glaces électriques, le régulateur de vitesse et l’entrée sans clé. L’habitacle, sommaire, respire le sport. Ainsi, il est permis d’utiliser des plastiques à l’allure bon marché : on le fait pour garder le poids au minimum! Pas de chrome ou de touches superflues, surtout pas sur le joli petit volant qui offre au passage, une excellente prise en main.

 

À vos casques

Contrairement aux nombreux petits coupés sport à roues motrices avant qui sont dérivés de sages berlines compactes, la FR-S gagne davantage à être pilotée que regardée, si bien qu’elle risque de devenir très populaire sur les circuits. Les sièges sont d’ailleurs bien pensés puisqu’ils offrent de généreux coussins latéraux, tandis que les appuis-tête peuvent être placés de façon à accueillir un casque. La seule critique que je leur réserve attrait au recouvrement qui aborde des discutables touches rouges et qui est composé d’une sorte de mousseline qui a l’habitude de s’user plutôt rapidement.

Un moteur 4 cylindres à plat

Le moteur prend vie en tournant la clé (presque une rareté à l’heure des boutons poussoirs) dans une petite symphonie de cliquetis qui peut paraître inquiétante pour les néophytes, mais qui fera sourire les « Subaristes » qui y sont habitués. Le petit moteur de 2 litres présente ses quatre cylindres en configuration dite « à plat », ce qui a l’avantage de loger le poids très bas. Plus près du kart que du « muscle car », la FR-S est bien équilibrée et drôlement amusante même si sa puissance n’est pas très élevée. Il y a bien 200 chevaux, mais ils sont logés dans les tours, à un niveau où la sonorité rugueuse du moteur sous le capot prend le dessus sur l’agréable note qui provient de l’échappement. frs_2

Boîte manuelle d’une précision chirurgicale

Notez que le couple est plutôt faible, se chiffrant à 151 lb-pi. En pratique ça ne pose toutefois pas problème, il suffit de jouer de la boite de vitesse qui est d’une précision chirurgicale. La direction est dans la même veine et permet de choisir sa trajectoire au cheveu près.

Pas pour tout le monde

frs_1 Aussi intéressante qu’elle puisse paraître, la Scion FR-S ne s’adresse pas à tout le monde. Sa suspension cogne durement (youppi!), ses sièges vous coincent et ses places arrière mériteraient simplement de disparaître tant elles sont peu accueillantes. Pas de toit ouvrant, de commandes audio au volant ou de sièges chauffants : seulement un petit 1200kg de plaisir.

FICHE TECHNIQUE : SCION FR-S 2013

  • Prix de base 25 990 $
  • Prix du modèle essayé 26 505 $
  • Entraînement : propulsion
  • Moteur : H4, DACT, 2 L, 200 chevaux, 151 lb/pi de couple
  • Boîte : manuelle 6 rapports