Salon CES 2020 – La ville du futur selon Toyota, c’est bientôt…

NOUVELLES par Sylvie Rainville, janvier 8, 2020

Les constructeurs automobiles sont friands du Salon CES. Ils en profitent pour mettre en vitrine le fruit de leurs efforts en recherche et en développement de technologies qui permettent de faire évoluer l’automobile. Mais cette fois-ci, Toyota y va d’un projet tout à fait étonnant, celui de bâtir une ville du futur qui deviendra un laboratoire pour la recherche de technologies de demain comme l’autonomie, la robotique, la mobilité personnelle, les maisons intelligentes et l’intelligence artificielle – un véritable paradis pour les chercheurs et scientifiques du monde entier qui pourront développer et tester en situation réelle.

Le projet d’édification de Toyota sera mis en œuvre au début de 2021. La ville qui portera le nom de Woven City sera établie sur un site de 175 acres au pied du Mont Fuji, au Japon. Entièrement connectée, alimentée par des piles à hydrogène et équipée des plus récentes technologies, la ville prévoit accueillir 2000 personnes au départ. Place centrale

« La construction d’une ville de A à Z, même sur une échelle réduite, comme ici, constitue une occasion unique de mettre au point les technologies de demain, y compris un système d’exploitation numérique pour l’infrastructure de la cité. Les personnes, les bâtiments et les véhicules seront connectés et communiqueront entre eux au moyen de capteurs et de données, ce qui nous permettra d’expérimenter la technologie d’IA connectée… dans les domaines virtuel et physique… afin d’optimiser son potentiel », a déclaré Akio Toyoda, président de Toyota Motor Corporation.

Vous avez envie d’y emménager?

overhead_courtyard-scaled Toyota projette d’y loger des employés et leur famille, des couples à la retraite, des commerçants, des partenaires et, bien entendu, des scientifiques et chercheurs de partout au monde. Le constructeur demandera la collaboration de d’autres partenaires commerciaux et universitaires. Il invitera les scientifiques et les chercheurs intéressés à venir travailler sur leurs propres projets dans cette « ville laboratoire ».

« Nous serons heureux d’accueillir tous ceux et celles qui veulent améliorer notre mode de vie futur, profiter de cet écosystème de recherche unique et se joindre à nous dans notre quête pour créer un mode de vie et une mobilité pour tous toujours meilleurs », a déclaré Toyoda.

Une ville durable et intelligente

Pâté de maison Toyota a choisi l’architecte danois Bjarke Ingels, PDG de Bjarke Ingels Group (BIG) pour la conception de Woven City. Son équipe a réalisé un bon nombre de projets d’envergure tels que le Two World Trade Center à New York, la Lego House au Danemark ainsi que les sièges sociaux de Google à Mountain View et à Londres.

Les bâtiments d’allure futuriste seront fabriqués majoritairement en bois selon de méthodes traditionnelles japonaises combinées à des méthodes de production robotisées afin de minimiser l’empreinte carbone. Ils seront équipés des dernières technologies dans le domaine de la domatique. De plus, leurs toits recouverts de panneaux permettront de produire de solaire.

Les routes principales accueilleront seulement des véhicules autonomes et sans émission. Des véhicules autonomes Toyota e-Palette assureront le transport et la livraison de marchandises, ainsi que les déplacements des commerces de détail mobiles. D’autres types de routes sont prévus pour des dispositifs de mobilité personnelle et des piétons

Êtes-vous intéressé à vous associer avec Toyota pour participer au développement de Woven City? Visitez le site Woven-city.global. Le Salon CES 2020 se déroule du 7 au 10 janvier, à Las Vegas, aux États-Unis.