Que fait Nissan avec les vieilles batteries des voitures électriques?

par Sylvie Rainville, avril 5, 2018

Que fait Nissan avec les vieilles batteries des voitures électriques? Ces batteries sont actuellement utilisées dans le cadre d’un projet urbain qui vise à fournir de l’éclairage public à Namie, une ville du nord-est du Japon qui a été dévastée par le tremblement de terre et le tsunami, en mars 2011.

Nissan et 4R Energy Corporation, une co-entreprise formée par Nissan en 2010, ont créé une type de lampadaire tirant son énergie d’une combinaison de panneaux solaires et de batteries usagées et ne nécessitant aucun câble. Un prototype a été testé le 26 mars dernier et l’installation débutera au cours de 2018.

Reconstruire une ville

Le projet nommé The Reborn Light a pour objectif d’aider et de contribuer à la reconstruction de la ville de Namie dont l’accès a été totalement interdit suivant le drame. Lorsque l’ordre d’évacuation a été levé en 2017, Nissan a marqué la réouverture de la ville en implantant un site de recyclage des batteries de ses voitures électriques Leaf – la première usine depuis la catastrophe. 4 R Corporation exploite cette usine.

4 R Corporation a développé un système capable de mesurer en quatre heures la performance des batteries lithium-ion usagées en analysant chacun de ses 48 composants. Ces batteries, qui ont une durée de vie moyenne de dix ans, sont ensuite traitées et réassemblées pour servir notamment comme batterie de remplacement. Nissan et 4R Corporation explorent différents types d’utilisation des batteries usagées.