ProTruck : Dodge 50 à l' autodrome St-Eustache

SPORT AUTO par Communiqué, juillet 20, 2006

Lors de la présentation du Dodge 50, samedi soir à l’Autodrome St-Eustache, les pilotes de la classe Pro-Truck Cummins en seront à leur troisième programme consécutif d’une longue séquence de six dans cette Série hebdomadaire Dodge de NASCAR. Lors des deux précédents, Guy Jubinville de St-Eustache et Daniel Bélanger de St-Hubert sont certainement ceux qui ont connu le plus de succès. Jubinville y est allé de deux victoires et d’une deuxième alors que la recrue Bélanger en a profité pour enfin connaître son premier succès de la saison. À cela, il faut ajouter une cinquième place et une troisième. Malgré le fait qu’il n’ait pas encore pris place du la première marche du podium, le double champion Jean-François Bouvrette a réussi à déloger Benoit Juteau au premier rang du cumulatif de St-Eustache. Cependant son avance est précaire, car il n’a qu’une priorité de deux points devant ce dernier alors que Sébastien Dussault suit ce duo de près avec une fiche de 582 points, un déficit de 12 sur le meneur. Bouvrette a également délogé Juteau au poste de meilleur pilote de ce complexe motorisé dans la division II de la Série Hebdomadaire Dodge de NASCAR. Après dix manches, il occupe le huitième échelon. À noter que jusqu’à maintenant, soit en dix confrontations, Bouvrette et Juteau ont pris place sur le podium d’honneur en six occasions chacun et ils ont terminé parmi les cinq premiers à huit reprises. C’est au niveau des dix premiers qu’il y a une différence alors que Bouvrette a toujours terminé dans ce groupe alors que Juteau a raté une occasion. Également, performance qui est passée inaperçue, celle de Sébastien Dussault qui comme on le sait est au plus fort de cette lutte. Contrairement au duo mentionné, ce dernier cumule une victoire, mais il a lui aussi toujours réussi à se classer parmi les dix premiers.

La lutte est sérieusement engagée entre ces trois pilotes, mais il y a également le champion en titre, Jonathan Bouvrette qui est loin d’avoir lancé la serviette. Quatrième au classement de St-Eustache avec seulement un retard de 26 points, Bouvrette a le mérite d’avoir été le plus rapide lors des quatre séances d’essais chronométrés. Cette prestation lui a permis de prendre le départ de la pôle lors des finales de 20 tours et il en a remporté trois sur quatre. Il y a également Guy Jubinville qui pourrait causer une certaine surprise. Cependant, lors du dernier programme, Jubinville et Bouvrette ont été pénalisés pour leur indiscipline et ce n’est pas de cette façon qu’ils parviendront à rejoindre les meneurs. Samedi soir, ils devront démontrer plus de patience. En catégorie Légende Modifiée, Maxime B. Pelletier a réussi à rejoindre François Bergeron au premier rang du cumulatif. Il y aura certainement un bris d’égalité entre ces ceux pilotes alors que Marc Dumont, le champion de la saison 2002 dans cette catégorie, tentera de devenir le premier de ce groupe à réussir un triplé. Malgré ses deux dernières prestations, Dumont est toujours au cinquième rang du cumulatif, mais il a réussi à réduire son écart des deux meneurs à 26 points. Quant à Dany’s Campeau qui est en troisième place, il devra contenir son impatience pour connaître de meilleurs résultats. Ce n’est en étant placé à l’arrière du peloton pour inconduite qu’il parviendra à atteindre son objectif. Premier Lors du dernier programme, Régis Huet a repris seul le premier rang en classe Pro-Série NASCAR. On sait qu’avant cette soirée, il partageait ce poste avec François Bouvrette. Cependant, l’écart entre les deux n’est que de deux points. Puis, même s’il possède un dossier de quatre succès, Paul Chagnon est encore assez loin de ces derniers avec 382, un retard de 60 sur Huet. Pour l’instant, la lutte pour le titre se fait entre Huet et Bouvrette. De retour Après un congé d’un programme, les engagés dans la classe Challenge Force 4 seront de retour en piste alors que ceux de la catégorie Sport Compact pourront bénéficier d’un moment de répit. Encore une fois, il faudra s’attendre à un duel plus qu’intéressant entre Jean-Claude Rocheleau et Stéphane Dupuis. On doit s’attendre à des finales plus que spectaculaires et serrées si l’on considère qu’il y a égalité ou seulement un écart de deux points dans les trois premières catégories énumérées. Comme à l’accoutumée pour les programmes sous les réflecteurs, les activités sur le tracé débuteront à 18 h 30 après la période d’essais libres.