Préparation hivernale – Prendre la route des vacances en toute sécurité

VOYAGES par Rédacteur invité, janvier 4, 2018

L’hiver est à nos portes. Avez-vous des projets pour la saison froide? Certains braveront le froid et choisiront des destinations hivernales, tandis que d’autres préfèreront fuir la saison froide en direction du Sud. Peu importe! Que vous soyez un amoureux de ski qui rêve déjà de dévaler les pistes enneigées des plus belles stations de la province ou que vous fassiez partie de la communauté des snowbirds, une bonne préparation est essentielle, surtout si vous comptez prendre la route des vacances en toute sécurité.

Direction chez le garagiste!

Avec le changement de saison vient la visite d’entretien, d’autant plus que vous prévoyez accumuler les kilomètres pendant l’hiver. Planifiez avant tout une visite chez votre garagiste ou votre concessionnaire pour une inspection, un changement d’huile et de filtre, et dites-lui que vous planifiez des vacances en auto. Il s’assurera de faire toutes les vérifications nécessaires pour éviter les mauvaises surprises, tout en prenant en compte que votre véhicule aura à parcourir une longue distance dans des conditions climatiques variées.

Rien de pire qu’une panne sur la route des vacances, surtout si la température est sous le point de congélation!

Avant votre rendez-vous, faites une inspection visuelle de votre véhicule et de vos pneus. Vérifiez le fonctionnement des essuie-glaces et l’état des phares, des clignotants, des feux de détresse et du klaxon. Saviez-vous que Transports Canada exige que tous les véhicules neufs vendus au pays possèdent un klaxon fonctionnel? Par contre, le Code de la sécurité routière précise que le klaxon doit être utilisé uniquement en cas de nécessité. Vous pouvez en effet récolter une amende allant jusqu’à 200 $ si vous avez utilisé votre klaxon sans que cela soit réellement nécessaire.

N’oubliez pas que votre véhicule roule sur quatre petits bouts de caoutchouc. Votre sécurité dépend de leur état. Outre leur état et leur degré d’usure, vous devez vérifier régulièrement la pression d’air dans vos pneus. Des pneus mal gonflés font augmenter la consommation de carburant et diminuer les performances de conduite et de freinage. Vérifiez l’usure de vos pneus ou demandez à un expert de le faire pour vous. Pour une meilleure traction en hiver, la profondeur de la bande de roulement de vos pneus doit être d’au moins 4,8 mm (6/32 po) au moment de leur installation. Quand les avez-vous achetés? Si vous ne vous en souvenez plus, c’est qu’il est peut-être le temps de les changer!

Direction Nord

Vous demeurez sur le territoire canadien? N’oubliez pas que les pneus d’hiver sont obligatoires du 15 décembre au 15 mars. Depuis 2014, seuls les pneus sur lesquels est apposé le pictogramme affichant une montagne avec un flocon ou les pneus munis de crampons sont reconnus comme pneus d’hiver par le Code de la sécurité routière. Par ailleurs, pour garantir votre sécurité et votre visibilité, assurez-vous de faire le plein de lave-glace antigel et conservez toujours un bidon supplémentaire dans votre malle arrière. Pensez aussi à vous munir d’une trousse de sécurité, de câbles de survoltage, d’une pelle, de plaques d’aide à la traction et, bien entendu, d’un balai à neige muni d’un grattoir.

Direction Sud

Vous avez choisi la chaleur de la Floride et vous ne voulez pas installer vos pneus d’hiver? Vous pouvez obtenir un ou plusieurs certificats d’exemption de pneus d’hiver auprès de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ). La durée de la période d’exemption est de sept jours. Vous avez le droit à un maximum de quatre certificats par hiver, par véhicule. Si vous partez après le 15 décembre et que vous revenez avant le 15 mars, vous aurez donc besoin de prévoir deux certificats. Et si vous décidez de revenir pendant le temps des Fêtes, vous devrez obtenir un ou deux autres certificats, selon la durée de votre séjour.

Ne partez pas sans assurance!

N’hésitez pas à communiquer avec votre assureur pour l’aviser que vous prenez la route des vacances. Vérifiez que votre protection d’assurance auto est adéquate. En plus des protections de base couvrant les dommages causés à une autre personne et les dommages causés à votre véhicule, plusieurs protections complémentaires peuvent être ajoutées pour vous assurer un voyage sans tracas. À titre d’exemple, certaines comprennent la location d’un véhicule ou des frais de taxi pendant que votre véhicule est en réparation à la suite d’un sinistre couvert en vertu du chapitre B. Renseignez-vous et demandez une soumission.

Avant de partir, assurez-vous également que tous vos documents sont bien en ordre (permis de conduire, certificat d’immatriculation, assurance, etc.).