Première station d’hydrogène accessible au public sur l’île d’Oahu, à Hawaï.

NOUVELLES par Rédacteur invité, juillet 19, 2018

Le 12 juillet dernier, Servco Pacific Inc. (Servco) a tenu une cérémonie pour marquer la conclusion des travaux d’installation de la première station d’hydrogène accessible au public de l’île d’Oahu, à Hawaï. Cette station se trouve au siège social de Servco, à Mapunapuna. Plus tard au cours du mois, Servco commencera à louer la Mirai, le véhicule électrique à pile à hydrogène (FCEV) de Toyota.

« Notre station d’hydrogène nous aidera à montrer aux résidents d’Hawaï comment les FCEV peuvent avoir un réel impact sur nos objectifs de durabilité », a déclaré Mark Fukunaga, président-directeur général de Servco. « Les FCEV ne produisent pas d’émissions de carbone et n’exigent aucun compromis au niveau du temps de ravitaillement et de l’autonomie. Ces véhicules s’ajoutent à la palette de modèles hybrides, hybrides branchables et électriques à batterie pour offrir aux clients une autre option qui leur permettra de réduire leur empreinte carbone. Nous nous sommes engagés à l’égard de l’avenir de la mobilité à Hawaï, et nous croyons au potentiel des FCEV dans notre État. »

La station d’hydrogène se trouve chez le concessionnaire Toyota porte-étendard de Servco à Mapunapuna, et a été entièrement financée par Servco. La station peut produire jusqu’à 20 kg d’hydrogène chaque jour, et elle peut stocker environ 100 kg d’hydrogène sur place, soit assez pour faire douze pleins de carburant.

Le plein d’hydrogène en 5 minutes!

Grâce au distributeur à haute pression, on peut faire le plein d’hydrogène en 5 minutes environ, ce qui se compare au temps de ravitaillement d’un véhicule à essence. Pour faire le plein, le conducteur connecte le distributeur au goulot de ravitaillement de la voiture et engage le verrou du pistolet pour obtenir un raccordement étanche avec le véhicule. La station et les ordinateurs de bord du véhicule exécutent un contrôle général, puis le plein d’hydrogène commence. Lorsque le réservoir est plein, le distributeur s’arrête, et le conducteur déverrouille le pistolet et le remet en place sur la pompe.

« Dès le premier ravitaillement, l’apprentissage du processus est aussi intuitif que sur un véhicule à essence. Et il se fait rapidement », d’ajouter M. Fukunaga. « Il s’agit d’une option de mobilité durable qui ne nécessite aucune adaptation sur le plan du style de vie. »

Servco a l’intention de lancer la Mirai à la fin de juillet. La Toyota Mirai sera proposée contre dépôt et uniquement en location, laquelle comprendra l’entretien et l’hydrogène. Selon l’EPA, son autonomie est estimée à plus de 500 kilomètres avec un plein d’hydrogène, sa consommation combinée ville/route étant de 23 km/L. La Mirai est ainsi le FCEV à hydrogène le plus écoénergétique selon l’EPA, et aussi l’un des véhicules offrant la plus grande autonomie.

Servco a importé à Hawaï les premières Mirai assemblées en série en 2016. Après la Californie, Hawaï est le deuxième État américain à vendre la Mirai.