Nissan Rogue 2017 – Évolution de mi-parcours

ESSAIS ROUTIERS par Jean-Pierre Bouchard, octobre 20, 2016

APPRECIATION DE: -

  • Consommation:
  • Qualite-prix:
  • Esthetique:
  • Confort:
  • Performance:
  • Beatifulnesslol:
  • Appréciation générale:

La popularité de la dernière génération du VUS compact urbain de Nissan, lancée pour l’année modèle 2014, ne se dément pas. Par rapport à la précédente cuvée, c’était une avancée remarquable sur tous les aspects. Pour 2017, le constructeur peut-il faire encore mieux ? C’est sur les routes d’Atlanta, en Georgie, au volant du Nissan Rogue 2017, que Guideauto.com a tenté de trouver une réponse à cette question.

Bien qu’il ne surpasse pas, dans l’ordre, les Toyota RAV4, Ford Escape et Honda CR-V au chapitre des ventes, le Rogue constitue néanmoins un choix très judicieux. Agréable à conduire, confortable, frugal en carburant, spacieux. Que demandez de plus ?

Des retouches pour alimenter la flamme des consommateurs

2017 Nissan Rogue SL Comme il se doit toutefois après trois années d’existence d’un modèle sur le marché, Nissan devait lui faire certaines retouches pour continuer d’alimenter la flamme des acheteurs ou raviver celle d’acheteurs qui l’auraient oublié ou négligé. Ces améliorations de mi-parcours traduisent la volonté du constructeur japonais de faire de son Rogue un véhicule plus concurrentiel que jamais. Et c’est la carte du raffinement qu’il a choisi de jouer. Il a voulu, pour reprendre ses mots, en rehausser la valeur ajoutée.

Pour débuter, les concepteurs ont apporté un soin plus particulier aux éléments extérieurs. Le véhicule arbore désormais la nouvelle signature visuelle en « V » de la marque, qui est d’abord apparue dans les récentes générations de Nissan Maxima et de Murano.

Plus proéminent, le carénage frontal contribue à donner au Rogue une allure plus affirmée, plus robuste qui plait en Amérique du Nord. Ils ont également installé des phares à DEL, intégré des phares antibrouillards au pare-chocs avant, révisé le traitement du pare-chocs arrière et opté pour des feux arrière à DEL. Subtiles, ces modifications cosmétiques suffisent pour lui donner un second souffle.

Fini le gris argent ! 

2017 Nissan Rogue SL Décision plutôt inusitée : Nissan a décidé de retirer le gris argent de la palette de couleurs. C’est pourtant une couleur classique, qui traverse les époques, et en plus qui nécessite peu d’entretien pour quiconque déteste perdre son temps à laver son auto ou faire la file au lave-auto. Selon les concessionnaires, la demande n’était pas au rendez-vous. Peut-être que c’est le blanc, comme le mentionnait dernièrement un journal britannique, qui deviendra le nouveau gris!

L’habitacle subit à son tour une cure de home staging. Les acheteurs du Rogue 2017 ont droit à une console centrale avant redessinée, de nouveau tissu pour les sièges, un volant en forme de « D », comme on en trouve sur les véhicules à vocation sportive (même la nouvelle Nissan Sentra Turbo 2017 n’y a pas droit !), un nouveau levier de vitesses gainé de cuir avec mode Sport.

Comme par les années passées, Nissan propose une option à 7 passagers, ce qui place le Rogue dans une classe à part.

Le modèle d’entrée de gamme, le S, profite désormais de sièges chauffants, alors que le modèle intermédiaire, le SV, reçoit un démarreur à distance de série, qui ne se contente pas seulement de faire démarrer le moteur. En plus, il règle la température à 24 degrés Celsius, active le volant (inclut dans l’ensemble Technologie), les rétroviseurs et les sièges chauffants, ainsi que les dégivreurs avant et arrière pour procurer un meilleur confort au moment d’entrer dans le véhicule. Ces petites attentions évitent de laisser virer le moteur inutilement longtemps avant de prendre la route. Un moteur, faut-il le rappeler, se réchauffe en roulant. Mais notre corps, lui, est un peu plus frileux !

Afin de faciliter l’utilisation du hayon, Nissan propose un hayon électrique activé par un mouvement de pied sous le pare-chocs arrière. L’idée n’est pas nouvelle : elle est apparue pour la première fois du coté du Ford Escape en 2013. Mais cette caractéristique permet d’actionner le hayon, les mains chargées de paquets.

Vous cherchez un modèle encore plus distinctif? Nissan signe l’édition Réserve Platine. En plus de toutes les caractéristiques haut de gamme du modèle Platine, elle comporte des sièges de cuir fauve haut de gamme avec des garnitures spéciales en cuir matelassé.

Silence, on roule! 

Nissan a porté une attention particulière aux bruits. D’ailleurs, il affirme avoir réduit de 9 % les bruits de route, de 8 % les bruits de vent et de 6 % les bruits causés par les composantes mécaniques, le moteur et la suspension par exemple. En plus d’ajouter des matériaux isolants à divers endroits stratégiques comme le plancher et les garnitures de portière, il a augmenté l’épaisseur des vitres des portes arrière de 1 mm. L’ensemble de ces éléments contribue à faire de l’habitacle un endroit calme et silencieux.

Pour cette révision de mi-parcours, le constructeur ajoute des dispositifs de sécurité dont le freinage d’urgence avec détection des piétons, ainsi que des systèmes de détection et de prévention de sortie de voie.

Il ne s’agit pas nécessairement d’innovations technologiques puisqu’on les retrouve dans certains véhicules concurrents dont le Hyundai Tucson. Par contre, elles permettent à Nissan de demeurer dans le coup. Dans sa livrée SL Platine, le Rogue 2017 accueille un régulateur de vitesse intelligent qui, au moyen de capteurs, règle la vitesse du véhicule en fonction qui véhicule qui le précède.

Pas d’hybride au Canada 

Le Nissan Rogue 2017 utilise les mêmes composantes mécaniques que son prédécesseur, soit le quatre cylindre de 2,5 L de 170 chevaux associé à une boîte à variation continue (CVT). Il s’agit d’un duo qui s’acquitte honorablement de sa tâche dans la plupart des circonstances. La CVT est un exemple d’efficacité.

En raison d’une demande jugée trop faible, Nissan a cependant mis de côté l’idée d’offrir le Rogue hybride au Canada. Vous en rêviez ? Seuls les Américains y ont droit. Pour le moment, seul le Toyota RAV4 peut être munie de cette technologie.

Bien honnêtement, le jeu en aurait-il vraiment valu la chandelle ? Lorsque l’on examine les données relatives à la consommation de carburant de Transport Canada, on constate que l’écart entre la consommation moyenne du Nissan Rogue et du Toyota RAV4 hybride n’est pas significatif : 8,6 L/100 km pour l’un et 7,2 L/100 km. Or il faut débourser plusieurs milliers de dollars de plus pour obtenir le RAV4 hybride. J’en conviens, la décision ne repose pas seulement sur des considérations économiques. Mais, même avec l’hybride, on est encore loin d’une consommation de 3,4 ou 5 L/100 km.

À quand des utilitaires sport compacts électriques? Pour l’heure, seul Tesla s’est lancé dans la course avec son X. Encore faut-il toutefois être en mesure de délier les cordons de la bourse pour en sortir de 90 000 $ à 160 000 $ selon le modèle.

Récemment, Nissan a néanmoins annoncé un plan de mobilité intelligente à l’échelle mondiale, dans lequel il promet d’offrir aux consommateurs des véhicules plus propres et plus éconergétiques. C’est à suivre ! En attendant, faut-il se réjouir du retour du titanesque Armada ? D’un raffinement incroyable comme j’ai pu le constater à l’issue d’une randonnée d’une centaine de kilomètres, ce mastodonte consomme tout de même en moyenne 15,2 L/100 km, selon le constructeur.

Au final 

Le marché des utilitaires compacts connaît un succès sans précédent depuis les dernières années. C’est environ 1 véhicule vendu sur 5. Nissan avait donc tout intérêt à apporter certaines améliorations, d’autant plus qu’il a vu défiler les nouvelles moutures de Ford Escape, Hyundai Tucson, Kia Sportage, en plus des révisions apportées au Toyota RAV4.

Déjà, il proposait un excellent produit. Les améliorations ne font que le bonifier.

Au moment d’écrire ces lignes, le constructeur n’avait pas encore annoncé la liste de prix de son Rogue 2017. À titre de comparaison, il faut débourser 900 $ de plus pour un Pathfinder 2017 S par rapport au même modèle 2016, et 750 $ pour un Murano 2017. Comme le Rogue est plus petit…

Fiche technique du Nissan Rogue 2017

  • Prix de base 26 843 $ (2016)
  • Prix du modèle essayé : 33 943 $ (SV avec ensemble Technologie 2016)
  • Entraînement : Traction ou rouage intégral
  • Moteur : 4 cyl. en ligne, DACT, 2,5 L, 170 chevaux, 175 lb-pi de couple
  • Boîte : À variation continue

Articles connexes