Nissan Juke Nismo 2013 – L’anticonformiste

ESSAIS ROUTIERS par Daniel Charette, septembre 8, 2013

APPRECIATION DE: Nissan - Juke nismo 2013

  • Consommation:
  • Qualite-prix:
  • Esthetique:
  • Confort:
  • Performance:
  • Beatifulnesslol:
  • Appréciation générale:

Un véhicule utilitaire? Non. Une compacte à hayon? Trop haut. Il faut une fois de plus s’en remettre au terme  multisegment, ce même mot utilisé pour des véhicules qui ne se ressemblent pas entre eux, mais qui ont en commun de ne ressembler à rien d’autre. Si on voulait trouver un opposant à la Nissan Juke, on choisirait peut-être la Mitsubishi RVR… qui ne fait pas le poids, mais qui se rapproche peut-être un peu du batracien de Nissan côté format. 

La Nissan Juke ne fait pas les choses comme les autres et c’est encore plus vrai en livrée Nismo. Avec un petit gain de puissance, des suspensions calibrées pour la tenue de route, de superbes baquets enveloppants qui feraient rougir d’envie certaines sportives (tout comme le volant en simili suède, mais très convaincant), il faut avouer que Nissan a fait du beau travail. N’empêche, on en vient à se demander si un autre véhicule de la marque au centre de gravité plus bas n’aurait pas davantage bénéficié de ce traitement sportif. Une chose est sûre, ce n’est pas banal et on s’amuse bien au volant de la Juke Nismo. Qui sait, peut-être auront nous droit à une 370Z en version hors route? 

Public indéfini 

La Juke Nismo 2013 est un bel exercice et prouve qu’il est possible de transformer le comportement d’un petit multisegment afin de le rendre presque sportif. Malgré cela, une question demeure : qui cherche ce genre de véhicule? Le pari n’est pas gagné. Les jeunes familles demandent davantage d’espace, tandis que les jeunes couples qui ont encore le temps d’acquérir un véhicule sportif avant de donner la vie risquent d’arrêter leur choix sur une voiture. Il ne faut pas oublier que pour le prix demandé on peut obtenir une Scion FR-S… 

Ne vous fiez pas à son petit format

Si le Juke Nismo répond à vos besoins, vous ne serez pas déçu de ses prestations. À condition toutefois que vous sachiez qu’elle raffole des hydrocarbures. On a vu pire, bien sûr, mais en raison de son petit format on s’attendrait à de meilleurs chiffres. Il est facile de dépasser la barre des 10 L par tranche de 100 km si on est le moindrement enthousiaste au volant.

Si la pompe n’est pas un problème, vous apprécierez ses reprises énergiques, gracieuseté de la turbocompression. Il faut dire que la CVT fait elle aussi un travail exemplaire. La tenue de route n’est pas vilaine non plus et c’est vraiment à la limite qu’on expérimentera un sous-virage néanmoins très progressif. Pas de problème non plus pour la froide saison : le rouage intégral est au rendez-vous. 

L’habitacle du Juke Nismo n’est pas très vaste, mais les matériaux utilisés sont de bonne facture et assemblés avec soin. La version Nismo est d’ailleurs particulièrement bien équipée et c’est ce qui permet de justifier son prix avoisinant les trois dizaines de gros billets. Entrée sans clé, démarrage par bouton poussoir, navigation, téléphonie mains libres, tout y est. Si on est confortable à l’avant, il faut avoir un petit gabarit pour apprécier les places arrière. Pour de courts trajets, pas de problème, mais pas pour voyager. De toute façon si on veut apporter armes et bagages, il faut abaisser le dossier de la banquette, car le coffre est exigu. 

Le Nissan Juke Nismo 2013 est un exercice intéressant, reste à voir s’il trouvera preneur.

 Fiche technique de la Nissan Juke Nismo 2013

  •  Prix de base 19 998 $
  •  Prix du modèle essayé 28 478 $ 
  • Entraînement : intégrale 
  • Moteur : L4, DACT, 1,6 L turbocompressé, 197 chevaux,  184 lb-pi de couple 
  • Boîte : CVT