Nissan Altima 2013 – La Camry dans la mire

ESSAIS ROUTIERS par Daniel Charette, septembre 20, 2012

APPRECIATION DE: Nissan - Altima 2013

  • Consommation:
  • Qualite-prix:
  • Esthetique:
  • Confort:
  • Performance:
  • Appréciation générale:

La Nissan Altima fait peau neuve pour 2013. Son design est une belle continuité de celui des générations précédentes et on reconnait facilement qu’il s’agit d’une Altima. Jolie? À vous de juger. Elle présente de belles lignes générales, une partie arrière élégante et un museau caractérisé par une calandre pour le moins étrange en forme de polygone concave. Il faudra s’y faire, car c’est la nouvelle signature visuelle des produits Nissan.

De l’espace à en revendre

Qui dit Nissan Altima 2013 renouvelée dit aussi dimensions accrues. Cette nouvelle mouture gagne donc en longueur et en largeur, mais Nissan est néanmoins parvenu à diminuer légèrement le poids. Dire que l’habitacle est spacieux relèverait de l’euphémisme, mais il faut vraiment y prendre place pour réaliser, à quel point le dégagement est généreux dans tous les sens. On est ici à l’antipode du poste de pilotage où on se sent enveloppé par la voiture. Au contraire, il serait possible de prendre place aux commandes de l’Altima dans un costume de mascotte et possiblement avec une guitare accrochée autour du cou. J’exagère à peine.

L’habitacle de l’Altima 2013 est sobre, mais les matériaux sont bien agencés et impeccablement assemblés. Les sièges, bien que confortables, sont toutefois recouverts d’un tissu-feutre qui fait un peu bas de gamme. Seul le temps nous dira comment ils résisteront à l’usure. Le modèle S mis à l’essai est sensiblement mieux équipé que la version de base avec notamment la clé intelligente, les rétroviseurs chauffants et les phares automatiques. On regrette par contre que les sièges chauffants et le port USB soient absents, des accessoires qu’on retrouve régulièrement sur des sous-compactes de l’ère moderne.

La Camry n’a qu’à bien se tenir

Autrefois offerte avec une boite manuelle, l’Altima s’affirme désormais comme une berline bien tranquille. On se souvient même que certains appréciaient le comportement routier de l’ancienne mouture, qui selon les versions pouvait s’avérer légèrement sportif. En 2013, il n’en est rien. Comme le malheur des uns fait le bonheur des autres, ce sont les acheteurs de Toyota Camry qui seront heureux d’avoir une alternative à leur sage berline adorée. Spacieuse, confortable et même économique en carburant avec une moyenne de 8,8 litres aux 100 km réalisée durant l’essai, et ce, sans aucune modération avec une vitesse de croisière de 120 km/h et un bon nombre de déplacements en ville, l’Altima 2013 saura assurément trouver preneur. Pour les sensations de conduite par contre, on repassera.

Sur la route, la Nissan Altima 2013 avale les kilomètres sans difficulté et permet d’apporter armes et bagages avec son coffre caverneux. Le moteur 4 cylindres de 2,5 L est de retour, mais sa puissance est légèrement supérieure. Pour en tirer profit, on retient toujours les services d’une transmission CVT qui travaille généralement de façon exemplaire, mais qui s’est montrée parfois confuse sur le modèle à l’essai. À quelques reprises, elle a semblé hésiter à se mettre en action avec quelques à-coups lorsqu’un feu de circulation passait au vert. Sinon, rien à dire. La tenue de route est prévisible à défaut d’être inspirante et les éléments suspenseurs réussissent à donner l’impression que la région métropolitaine de Montréal dispose de routes convenablement pavées. Ce n’est pas peu dire!

Gros format, grand confort, petite consommation et peu de sensations, l’Altima nouveau genre s’adresse à une clientèle traditionnelle. Pour les autres, mieux vaut attendre la nouvelle Sentra qui sera probablement plus enjouée.

Fiche technique : Nissan Altima 2013

  • Prix de base 23 698 $
  • Prix du modèle essayé 24 898 $
  • Entraînement : traction
  • Moteur : L4, DACT, 2.5 L, 182 chevaux, 180 lb/pi de couple
  •  Boîte : CVT