MINI Clubvan 2013 — La première fourgonnette de luxe commerciale

NOUVELLES par Sylvie Rainville, September 4, 2012

En mars 2013, à l’occasion du 82e Salon de l’auto de Genève, MINI a dévoilé en primeur mondiale son concept Clubvan, une fourgonnette utilitaire reposant sur les bases du Clubman. Quelques mois plus tard, le constructeur le lancement de la version de production au Canada, à la fin de l’année 2012.

Avec ce véhicule, Mini fait la preuve qu’un véhicule utilitaire peut aussi avoir du style. Ses dimensions, avec une longueur de 3 961 mm, une largeur de 1 683 mm, une hauteur de 1 426 mm et un empattement de 2 547 mm, sont les mêmes que celles de la MINI Clubman. Cependant, le véhicule ne dispose que deux places à l’avant. Les concepteurs ont libéré le compartiment arrière pour offrir le maximum d’espace utilitaire.

p90098064 Le plancher de chargement comprend six anneaux d’ancrage auxquels sont attachés des courroies de plastique pour maintenir des objets de diverses tailles. Une grille de partition, fixée directement sur la caisse du véhicule, sépare la zone utilitaire de la zone des occupants. Les glaces arrière sont opaques pour protéger l’équipement de l’œil des curieux. 

Cinq portes et un potentiel utilitaire illimité

Comme pour le Clubman, on accède à l’espace de chargement au moyen de deux portières. Par ailleurs, le Clubvan comporte une Club door derrière la porte du passager, c’est-à-dire une portière latérale à ouverture antagoniste qui permet d’accéder par le côté au compartiment de chargement.

p90098052 Cette configuration peut s’adapter à une multitude de possibilités, tant pour les besoins des amateurs de sport et de plein air que des entreprises. Mini vise les entreprises qui veulent se démarquer avec style. Par exemple, le Mini Clubvan constituerait le véhicule idéal pour transporter le matériel d’un designer de mode, d’un propriétaire de galerie d’art, d’un photographe ou d’un traiteur.

« Pour la toute première fois, les utilisateurs commerciaux sensibles aux tendances peuvent se faire remarquer par leur élégance en effectuant des livraisons à leurs clients aux goûts également raffinés. » écrit le constructeur automobile dans un communiqué de presse publié en juillet dernier.

Ce n’est pas la première fois qu’une Mini prend des airs d’utilitaire. Seulement un an après la sortie de la Mini classique en 1960, le constructeur lançait la Morris Mini Van qui présentait un empattement plus long de 10 cm, un compartiment de chargement séparé auquel on accède par deux portières.