Maximiser votre investissement en partageant votre véhicule sur Turo, une plateforme d’autopartage entre particuliers

par Sylvie Rainville, avril 5, 2019

Saviez-vous que les Canadiens investissent beaucoup d’argent dans leur voiture, mais que leur véhicule est inutilisé 96 % du temp? C’est ce qu’une une étude d’Angus Reid Public Global menée en partenariat avec Turo, a révélé. Si c’est aussi votre cas, vos pourriez maximiser votre investissement en utilisant Turo, la plus grande plateforme d’autopartage entre particuliers au monde.

Selon les résultats de cette étude, la valeur commerciale moyenne des véhicules en circulation au Canada s’élève à 27 236 $ CA au moment de l’achat, et que les Canadiens dépensent des milliers de dollars chaque année en mensualités (5 149 $ par an en moyenne dans le cas d’un financement ou d’une location), ainsi que pour l’assurance (1 499 $ par an) et l’entretien (821 $ par an).

Maximiser votre investissement grâce à Turo

L’étude a aussi démontré qu’en moyenne, les propriétaires canadiens de véhicules ne passent que sept heures environ (7,3) par semaine au volant, laissant les véhicules immobiles les 8 380 heures restantes. Pourquoi ne pas en faire profiter d’autres personnes? Plus de 600 000 Canadiens sont déjà inscrits à la plateforme d’autopartage Turo et plus de 20 000 propriétaires ont inscrit leur véhicule, ce qui en fait le plus vaste réseau d’autopartage au pays, trois ans seulement après son lancement en avril 2016.

« Beaucoup prédisent la fin de la propriété de véhicules dans un futur proche, mais notre étude indique que les Canadiens ne sont pas prêts à abandonner leur véhicule, et la flexibilité qu’il leur offre. Pas encore. », explique Cédric Mathieu, directeur de Turo Canada. « L’autopartage entre particuliers trace la voie vers une propriété hybride à l’avenir, avec des véhicules qui continuent d’être achetés et possédés par des propriétaires qui en ont besoin, mais qui seront partagés une grande partie du temps. Un futur avec moins de voitures, utilisées plus efficacement par un plus grand nombre de personnes. »

Turo aide les Canadiens à valoriser leurs véhicules en les partageant avec les autres. En moyenne, un hôte gagne plus de 600 $ CA par mois en partageant son véhicule sur Turo quelques jours seulement par mois. Cette plateforme d’autopartage entre particuliers permettent aux membres de réserver le véhicule de leur choix, quand ils le veulent, parmi une communauté diverse d’hôtes locaux aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni et en Allemagne. Les abonnés choisissent parmi une sélection unique de véhicules disponibles à proximité, pendant que les hôtes gagnent de l’argent pour compenser leurs coûts de propriété. 

Quelques faits intéressants tirés de l’étude

  • 84 % des Canadiens possèdent une voiture, et 9 % des Canadiens souhaiteraient en posséder une.
  • 11 % seulement des propriétaires canadiens de véhicules ont prévu de se passer de leur véhicule dans les 10 prochaines années.
  • Un propriétaire canadien sur cinq (21 %) conduit deux heures ou moins dans une semaine moyenne.
  • Près de deux tiers des Canadiens (63 %) ne conduisent pas leur véhicule chaque jour.
  • Si la majorité des propriétaires de véhicules canadiens ne possèdent qu’un véhicule, 37 % des propriétaires possèdent 2 véhicules ou plus pour leur usage personnel.
  • 41 % de ceux qui ont un deuxième véhicule affirment que ce dernier n’est jamais ou pratiquement jamais utilisé.
  • Trois quarts (78 %) des Canadiens estiment qu’il leur serait impossible de ne pas avoir de véhicule, et la moitié d’entre eux (49 %) affirment que sans véhicule, il leur faudrait changer d’emploi.
  • De nombreux Canadiens (41 %) souhaitent avoir accès à de meilleurs choix leur permettant de se passer de leur véhicule, et 39 % des répondants ont indiqué qu’ils préfèreraient, dans le futur, ne plus posséder de véhicule.
  • Selon la province, on remarque des différences considérables dans le coût de propriété d’un véhicule : par exemple, les propriétaires de véhicules québécois paient en moyenne 47 % de moins pour l’assurance que les propriétaires ontariens (74 $/mois contre 140 $/mois, respectivement).
  • De manière générale, 45 % des propriétaires canadiens de véhicules estiment que le coût de propriété est trop élevé, et les résidents de Colombie-Britannique sont les plus susceptibles au pays de l’affirmer (51 %).
  • Dans leur immense majorité, les Canadiens (90 %) s’efforcent d’une manière ou d’une autre de compenser leurs dépenses, notamment en lavant eux-mêmes le véhicule (65 %), en profitant des offres sur l’essence (63 %), en effectuant eux-mêmes les réparations du véhicule (36 %) et en faisant du covoiturage (22 %).

 Détails de l’étude

En partenariat avec Turo, le service des affaires publiques d’Angus Reid, une des sociétés les plus respectées en matière de données de sondage et d’études de marché au Canada, a effectué un sondage en ligne parmi un échantillon représentatif de Canadiens afin de mieux comprendre les comportements et perspectives des propriétaires de véhicules au Canada. Le sondage a été mené auprès d’un échantillon aléatoire de 2 017 Canadiens équilibré sur le plan de l’âge, du sexe et de la région. Les répondants sont membres de Angus Reid Forum. Utilisé à des fins de comparaison seulement, ce plan de sondage présenterait une marge d’erreur de +/- 2,2 points de pourcentage, 19 fois sur 20.