Les secrets les plus osés des Canadiens en matière de sexe au volant

par Sylvie Rainville, juillet 28, 2015

Je reçois des dizaines de communiqués de presse par jour provenant de constructeurs automobiles, du gouvernement et de multiples agences de presse. Mais c’est bien la première fois que je vois passer un communiqué portant sur les secrets les plus osés des Canadiens en matière de sexe au volant. Bon le titre vous a accroché. Moi aussi.

Pour piquer ma curiosité, c’est très bien réussi. En plus, on m’a fourni toutes les statistiques prouvant que les Québécois, et les Canadiens ne se déshabillent pas uniquement dans leur chambre à coucher, mais également derrière le volant!

Voyons ce qu’un sondage mené par AutoHebdo auprès de 1500 canadiens a révélé.

D’un océan à l’autre, les Canadiens peuvent s’enflammer et devenir coquins en voiture par contre, les provinces ne sont pas toutes aussi téméraires les unes que les autres : 

  • 35% des Canadiens ont admis qu’au moins une fois dans leur vie, ils ont eu des relations sexuelles dans leur véhicule. Le Québec fait monter la moyenne canadienne avec une moyenne de  45%.

Il semble que ce soit dans les provinces de l’est  que les Canadiens aient le sang le plus chaud. Tout comme dans la Belle province, c’est 45% des gens sondés provenant des provinces maritimes qui ont admis être passé à l’acte dans leurs véhicules.

L’Ouest canadien et les Prairies arrivent juste après dans le palmarès avec une moyenne de 34%.

Et enfin, les moins aventureux, ou les plus en contrôle de leurs envies c’est selon, sont définitivement les  conducteurs de l’Ontario. En effet, seulement 31% des Ontariens semblent avoir eu des relations sexuelles dans leur auto, les plaçant juste en dessous de la moyenne nationale. 

En termes de  fréquence –  À quelle fréquence les Canadiens ont-ils des rapprochements en voiture? 

Donc c’était quand la dernière fois que les Canadiens sont passés à l’acte dans leur voiture selon vous?

68% des gens ayant confessé être passés à l’acte dans leur voiture ont affirmé l’avoir fait dans la dernière année et 6% ont affirmé l’avoir fait la semaine passée. Toutefois, 75% des Québécois ont affirmé  avoir eu des relations intimes dans leur voiture au courant de la dernière année et 12% ont affirmé en avoir eu la semaine passée!

Sexe en voiture – Et plus encore 

Fais-le toi-même? – Les Canadiens qui ont eu des rapports sexuels dans leur voiture sont également plus enclins à choisir une transmission manuelle au dépit d’une transmission automatique. En effet, 26 % des répondants ayant eu des rapports intimes dans leur voiture préféreraient ce type de transmission comparativement à seulement 15 % de ceux qui n’ont pas eu de sexe dans leur voiture.

Propreté! – Ce qui est encourageant, c’est que l’enquête révèle que les gens les plus enclins à passer à l’acte dans leur voiture sont aussi les plus enclins à nettoyer leur véhicule une fois par semaine que les gens abstinents en voiture.

En outre, près de 70 % de ceux qui prétendent avoir eu des rapports sexuels dans leur voiture au cours des six derniers mois  ont aussi mentionné qu’ils nettoient leur voiture au moins une fois par mois, ce qui est beaucoup plus élevé que les 60%  de Canadiens qui ne fricotent pas dans leur véhicule.

Les Québécois qui s’envoient en l’air dans l’auto ne sont pas nécessairement si méticuleux sur le lavage de cette dernière… En effet, 14% des répondants ayant affirmé s’être envoyés en l’air en voiture ont également affirmé la nettoyer une fois tous les six mois (la moyenne nationale toutes catégories confondues est de 11%).

  • Jaune, la couleur de l’envie (sexuelle)! – Alors que les voitures jaunes sont les moins populaires sur la route, l’étude a démontré que les Canadiens ayant un faible pour cette teinte de véhicule sont plus enclins à avoir des relations sexuelles dans leur véhicule. On parle de 48% des amateurs de voitures jaunes,  toutes provinces confondues comparativement à la moyenne de 35% des Canadiens, ayant ont admis l’avoir fait au moins une fois dans leur vie. 

Les amateurs de voitures rouges sont juste un peu au-dessous de la moyenne nationale avec 32% de conducteurs fringants et  pour ce qui est des conducteurs préférant les voitures grises ou argent, seulement 25% d’entre eux ont déjà tenté l’expérience au moins une fois dans leur vie.

  • Qui sont les plus téméraires? – 61% des hommes sondés ont affirmé avoir eu des relations sexuelles dans une voiture contre seulement 39% des répondantes ont répondu à l’affirmative à cette question.
  • Café? Thé? –  Que diriez-vous d’aucun des deux? Effectivement, alors que la majorité d’entre nous a besoin de sa dose quotidienne de caféine pour partir la journée du bon pied, il semble que ceux qui évitent le thé et le café trouvent leur énergie ailleurs… En effet, 41% d’entre eux se sont déjà envoyé en l’air dans leur voiture comparativement à 38% des buveurs de café et à 26% des buveurs de thé.

Toujours dans la catégorie de l’alimentation, les Québécois ayant des ébats sexuels en voiture sont aussi plus portés à manger,  dans leur véhicule, que ceux n’ayant pas expérimenté la chose en voiture. On parle de 75% contre 60%.

Dans ton iPod? – La musique la plus populaire pour ce type d’activités en voitures est le rock and roll (38 %), suivie par la pop (16 % ) et la musique country ( 15 % )

 

2 thoughts on “Les secrets les plus osés des Canadiens en matière de sexe au volant

  1. Madame Raiville poursuivez votre bon travail sur facebook concernant les informations lisibles sur guideauto.com

  2. C’est toujours drôle de relater les habitudes des canadiens mais encore plus quand on parle de sexualité.
    On n’y retrouve pas le confort de la chambre à coucher mais ça peut donner lieu à des situation plutôt cocasses.
    Faites attention aux contraventions et soyez prudents!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *