Le temps des fêtes – Suis-je en état de conduire?

LES GUIDES par Rédacteur invité, December 15, 2012

Le mois de décembre est toujours l’occasion de diverses fêtes de bureau (dîners, soirées, etc.), parfois bien arrosées; plusieurs d’entre nous se poseront un jour la question : Suis-je en état de conduire? Ai-je trop bu pour conduire?

Se poser la question, c’est déjà y répondre en partie. Faute de moyen de vérifier votre état de conduire, il vaut toujours mieux, dès lors que vous vous posez la question, opter pour une solution de rechange (un conducteur désigné, un taxi, le transport en commun, un service de raccompagnement, etc.). Et si vous avez 21 ans ou moins, la question ne se pose plus depuis le 15 avril 2012 : c’est Zéro alcool.

Rappelons qu’avec la vitesse, l’alcool au volant demeure une des principales causes d’accidents avec décès sur les routes du Québec. De 2005 à 2009, annuellement, les accidents dus à l’alcool ont causé en moyenne 31 % des décès, 16 % des blessés graves et 5 % des blessés légers. En chiffres nets, cela représente 195 décès, 490 blessés graves et 2 200 blessés légers.

Au cours de 25 dernières années toutefois, on note une amélioration remarquable, grâce à diverses mesures et à différents programmes de sécurité routière. L’un de ces programmes est le service de raccompagnement de l’Opération Nez rouge. En 2011, la participation de 43 900 bénévoles a permis de réaliser 62 900  retours à la maison en toute sécurité. Pour une 28e année consécutive, Desjardins est fier d’être le commanditaire provincial de l’Opération Nez rouge. En plus d’appuyer financièrement l’organisme, Desjardins Assurances générales offre gracieusement une assurance pour les locaux, l’équipement et les véhicules de l’Opération Nez rouge.

Prévoyez votre raccompagnement avec l’application mobile de l’Opération Nez rouge

Desjardins vous offre le téléchargement gratuit de l’application sur iPhone1 ou Android2! Vous pourrez :

  • Appeler l’Opération Nez rouge, pour un retour en toute sécurité.
  • Créer une alerte Desjardins pour votre raccompagnement à l’heure choisie.
  • Obtenir le délai d’attente approximatif de votre raccompagnement.
  • Prendre une photo avec Nez rouge et la partager pour sensibiliser vos proches à l’importance d’un retour à la maison en toute sécurité.

Télécharger l’application maintenant!      

Vous préférez appeler directement l’Opération Nez rouge?

 

Du 30 novembre au 31 décembre 2012, laissez-vous raccompagner en toute sécurité : 1 866 DESJARDINS (1 866 337-5273)

Il n’y a pas que l’alcool

Peu importe ce que vous consommez, toute substance peut avoir des effets nuisibles sur la conduite automobile. Qu’il s’agisse d’alcool, de drogues ou de médicaments, les effets se ressemblent :

  • Prise de risques accrue (excès de vitesse, témérité, imprudences diverses)
  • Faux sentiment de confiance;
  • Difficulté à maintenir une vitesse constante et une trajectoire;
  • Baisse d’attention et de jugement;
  • Difficulté de concentration;
  • Temps de réaction plus lent;
  • Gestes brusques;
  • Mauvaise coordination;
  • Somnolence.

Vous organisez une fête? 

À titre de patron ou simplement d’ami, vous organisez un party? Rappelez-vous que vous avez des responsabilités; les conseils qui suivent vous aideront à faire en sorte que vos invités ne prennent pas de risques inutiles.

  • Incitez vos invités à choisir un conducteur désigné ou à contacter un service de raccompagnement.
  • Veillez à ce que des boissons non alcoolisées soient disponibles en tout temps.
  • Ayez toujours de l’eau à table afin que vos invités puissent alterner avec l’alcool.
  • Servez des amuse-gueule (très peu salés ou non salés de préférence).
  • Refusez, il va sans dire, de servir de l’alcool à toute personne en état d’ébriété. Ne laissez pas un invité prendre son véhicule si ses facultés sont affaiblies. INSISTEZ!

Enfin, il est bon de rappeler que les alcootests muraux (souvent placés à la sortie d’un bar) ou les petits tubes achetés à bas prix indiquent le taux d’alcool dans le sang, mais ne mesurent pas la capacité de conduire. L’intolérance à l’alcool, la fatigue, le stress ou la prise d’autres substances (médicaments, drogues) ne font pas peut-être pas augmenter l’alcoolémie, mais ces facteurs amplifient néanmoins l’effet de l’alcool.

Sources : Société de l’assurance automobile du Québec
 1 iPhone est une marque déposée, propriété de Apple Inc.
2 Android est une marque déposée, propriété de Google Inc.
Les compagnies Apple Inc. et Google Inc. ne sont pas associées à GuideAuto.com