Le système 4MATIC de Mercedes-Benz – Les coupés C350 et E350 2013 à l’épreuve

ESSAIS ROUTIERS par Jean-Pierre Bouchard, November 11, 2012

APPRECIATION DE: Le - Systeme 4matic de mercedes benz les coupes c350 et e350 2013

  • Consommation:
  • Qualite-prix:
  • Esthetique:
  • Confort:
  • Performance:
  • Beatifulnesslol:
  • Appréciation générale:

Winnipeg, Manitoba – Ne me parlez pas d’hiver en cette saison! D’accord. Mes photos ne sont là que pour vous rafraîchir un peu, et vous rappelez de profiter pleinement de notre magnifique été. Je vous parlerai plutôt de véhicules à quatre roues motrices. Appelez-les véhicules à traction intégrale, à transmission intégrale ou à rouage intégral, ils poursuivent tous le même objectif : vous maintenir rivé au sol le plus longtemps possible. Et pas seulement sur une route recouverte de neige ou de glace. L’été aussi lorsque l’eau inonde la chaussée. Mercedes nomme sa technologie 4MATIC. Plus récemment, il l’a greffée sur ses coupés C350 et E350, en vente depuis avril dernier.

25 ans d’histoire

Mercedes a introduit son système 4MATIC en 1987. C’est l’intermédiaire E qui l’a étrenné la première. Et elle en sera la seule héritière durant une décennie. La première génération du système présente une conception simple. Lorsque les roues arrière patinent (la voiture est à propulsion), le couple est acheminé aux roues avant pour améliorer la prise au sol.

Au fil des générations, les ingénieurs de Mercedes lui ont apporté des améliorations. Déjà, la deuxième génération introduite en 1996 est un peu plus sophistiquée. Elle est permanente et utilise la technologie 4ETS (Four Wheel Electronic Traction System). Pourquoi permanent? Simplement parce que la répartition du couple est fixe. Elle ne varie pas comme le font les systèmes d’autres constructeurs, tels qu’Audi ou Volvo dont le système fait varier le couple entre les roues avant et arrière jusqu’à 100 % selon la situation. Chez Mercedes, la répartition du couple est désormais de 65 % à l’arrière et 35 % à l’avant.

Cette fois, en plus de l’intermédiaire E, le nouvel utilitaire ML en profite. Il faut cependant souligner que les utilitaires sport de Mercedes, encore aujourd’hui, adoptent une répartition légèrement différente, en partageant de façon égale le couple entre les roues avant et arrière.

Les ingénieurs continuent de peaufiner leur système, car ils veulent pénaliser le moins possible le plaisir que procure la conduite d’un véhicule à propulsion. En 2002, ils portent alors à 60 % aux roues arrière  et à 40 % aux roues avant la répartition du couple. Le système 4MATIC gagne encore plus en efficacité en favorisant notamment une plus grande réactivité du système.

Mercedes profite de l’arrivée de la nouvelle génération de classe C, sa voiture d’entrée de gamme, pour étendre la portée du système dans sa famille de voiture. De cette façon, il peut concurrencer plus facilement les Audi A4 et BMW de série 3, elles aussi offertes en version à rouage intégral.

L’année 2006 marque l’arrivée de la quatrième mouture de 4MATIC. La différence principale réside une fois de plus dans la modification de la répartition du couple, celle-ci étant désormais de 45 % aux roues avant et 55 % aux roues arrière. Elle repose également sur l’implantation d’un boîtier de transfert avec différentiel central intégré dans la boîte automatique à 7 rapports G-TRONIC.  Il n’y a donc pas de différentiel central à glissement limité complexe, comme c’est souvent le cas chez d’autres constructeurs.

Le système est donc moins lourd (de 50 à 75 kg selon le modèle) que par le passé. De cette façon, Mercedes peut affirmer que la présence de la technologie 4MATIC n’affecte que peu ou pas la consommation moyenne de carburant.

Une option abordable

De plus, la simplicité de conception ne fait pas augmenter de façon significative le prix de la voiture. À titre d’exemple, il faut débourser 1 500 $ de plus pour passer du coupé C350 au coupé C350 4MATIC et 1 000 $ de plus pour passer du coupé E350 au coupé E350 4MATIC. Chez BMW, on parle d’un écart de prix de 2 500 $ entre un coupé 328i et un coupé 328i xDrive. Chez Audi, la comparaison est impossible, car le coupé A5 est livré de série avec le système quattro. Mais on peut néanmoins préciser qu’une A5 avec boîte automatique à 8 rapports et ensemble Premium Plus coûte encore 600 $ de moins qu’un coupé C350 4MATIC.

Preuves à l’appui 

Appelez-le « système toutes roues motrices super-maniabilité (SH-AWD) » chez Acura, « quattro » chez Audi, « x-Drive » chez BMW, « 4Motion » chez Volkswagen, « Traction intégrale asymétrique » chez Subaru, chaque système comporte son lot de particularités technologiques. Et bien que certains de ces systèmes soient beaucoup plus sophistiqués que d’autres, comme c’est le cas chez Audi par exemple, leur efficacité demeure essentiellement la même en conduite de tous les jours.

 4 ROUES rivées au sol, été comme hiver

02-dsc_0206 En mars dernier, Mercedes avait mobilisé une portion gelée du Lac Winnipeg, à Gimli, au Manitoba, pour une expérience de conduite mettant en vedette tous les produits 4MATIC de sa gamme, y compris les nouveaux coupés C350 4MATIC et E350 4MATIC. Un exercice n’avait toutefois pas été prévu. Et celui là était bien réel. Le matin de l’événement, les conditions du temps nous ont obligés à conduire plusieurs dizaines de kilomètres sur une chaussée entièrement recouverte de glace… vive. Je ne dis pas que le système 4MATIC a fait à lui seul le travail, mais il a assurément contribué à la stabilité de la voiture.

Sur la piste, les exercices de dérapage et de contournement d’obstacles effectués sous l’œil avisé de l’équipe de l’Académie de conduite hivernale de Mercedes nous ont permis une fois de plus d’apprécier l’efficacité du système. Mais à en juger par l’enlisement de l’un de coupés C350 4MATIC, rien n’est cependant parfait. D’ailleurs, ce n’est pas ce que prétend le constructeur allemand. Force m’est toutefois de constater que la technologie développée par Mercedes, aussi simple soit-elle, fonctionne efficacement et de façon imperceptible la plupart du temps.

Difficile de revenir en arrière après avoir conduit une voiture à rouage intégral sur une chaussée glissante, qu’elle soit recouverte de neige, de glace ou de pluie. Dans le cas de véhicules à propulsion, c’est encore plus vrai. Et pour peu que l’on ne cherche pas à défier les lois de la physique, et celles du gros bon sens, une technologie comme 4MATIC constitue un véritable atout pour une utilisation dans la vie de tous les jours.

Fiche technique des coupés Mercedes C350 et E350 4MATIC

  • Prix de base 51 400 $ (coupé C350 4MATIC) / 62 400 $ (coupé E350 4MATIC)
  • Entraînement : rouage intégral
  • Moteur : V6 de 3,5 l (302 chevaux, 273 lb-pi de couple)
  • Boîte : automatique 7 rapports
  • Concurrence principale : Audi A5, BMW Série 3, Infiniti G37x