Le retour du Bronco et de mes souvenirs de jeunesse

par Sylvie Rainville, juillet 19, 2020

Le nom Bronco évoque tant de souvenirs de jeunesse. Avec un père mordu de sport automobile sur route et hors route, les activités et les voyages en famille n’avaient rien en commun avec ceux des autres enfants de mon âge. Si nous n’étions pas à un quelconque autodrome ou circuit pour assister à des courses automobiles, de motos ou même de motoneiges, nous partions en escapade hors route avec le Club Quebec 4 X4 dont mon père était l’un des membres fondateurs. C’est à cette époque, dans le début des années 70 que j’ai eu mon premier coup de cœur pour le Bronco.

bronco_timeline_4 J’avais à peine cinq ans quand j’ai vu pour la première fois le Bronco de première génération (1966-1977). Nous rejoignions des membres du club aux abords de la forêt pour une excursion hors route. Un petit camion rouge à l’allure d’un jouet se démarquait parmi les gros Suburban et autres mastodontes armés pour la conduite tout-terrain qui nous attendaient. J’étais séduite, intriguée. Toute suite, j’ai voulu monter à bord. Le propriétaire, M. Carrier, et sa femme doivent encore se souvenir de mon frère et moi qui ont eu droit à multiples aventures à bord de leur Bronco rouge.

En concevant le Bronco de première génération, Ford voulait allier les capacités utilitaires et tout terrain  de ses véhicules militaires, les GP et M-151 MUTT, à l’esprit ludique et sportif de la Mustang.

bronco_timeline_2 Grâce à ses dimensions compactes, le Bronco passait partout où les autres n’osaient s’aventurer. Sa robustesse et ses capacités hors route – je l’apprendrai plus tard – lui proviennent de l’héritage laissé par deux générations de véhicules militaires, soit les Ford GP et M-151 MUTT, produits dans les années 40 et 50.

En 2004, alors que Ford annonçait que 2004 serait l’année de l’automobile, quelle surprise d’assister au dévoilement du Bronco Concept, au Salon de l’auto de Détroit.  Certains concepts reçoivent rapidement le feu vert pour la production, mais ce n’est pas le cas du Bronco. Ce n’est qu’en 2017,  encore une fois à l’occasion du Salon de l’auto de Détroit, que les dirigeants de Ford ont annoncé le retour du Bronco. La promesse est enfin réalisée. Nous verrons bientôt le retour du Ford Bronco, c’est confirmé. Et celui-ci arrive avec toute la famille, soit des modèles à deux et à quatre portes ainsi qu’un Bronco Sport de plus petite taille. C’est un wow!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *