Le monde des Véhicules Récréatifs en 2007

VÉHICULES RÉCRÉATIFS par Gilles Olivier, mars 20, 2007

 

Une nouvelle saison en vue

La tenue toute récente du Salon des Véhicules Récréatifs de Montréal, rappelle aux amateurs de ce type de véhicules, propriétaires ou non d’un VR, que la belle saison est à nos portes. Pour ces derniers, le temps est donc venu de préparer leur véhicule afin de mieux profiter des sorties à venir. Pour les autres, le temps est venu d’entamer sérieusement des recherches à dessein de trouver le VR qui répondra à leurs besoins.

 

Parlant du Salon des VR, édition 2007, ce dernier a attiré près de 40 000 visiteurs en quatre jours. Ainsi, pour les organisateurs de cet événement l’Association des commerçants de véhicules récréatifs du Québec (ACVRQ), il s’agit d’un succès qui ne se dément pas..

Prochain rendez-vous, le Salon des VR de Québec du 29 mars au 1er avril 2007, au Centre de Foires de Québec.

Tendances

Après avoir parcouru les différentes allées du Salon des VR de Montréal, nous découvrons, d’une part, que les différentes compagnies qui fabriquent des véhicules motorisés, cherchent à offrir des véhicules plus légers en utilisant de nouveaux matériaux.   Par ailleurs, on remarque de plus en plus de produits animés de motorisations diesel.   Ces deux tendances démontrent que les constructeurs posent des gestes concrets pour mieux faire face aux multiples fluctuations des prix de l’or noir. Un facteur qui influence grandement les consommateurs dans leur décision d’achat.  Du côté des véhicules récréatifs tractés, on note également l’arrivée de nouveaux modèles grands formats plus légers et surtout des modèles plus compacts, pouvant même être tirés par des voitures et VUS de catégorie compacte. Toutefois, ceci n’est pas un automatisme et il faudra vous assurer auprès de votre concessionnaire automobile, si votre véhicule peut véritablement tirer ce type de remorque, même de dimensions réduites. Si la réponse est positive, rien ne vous empêche de consulter des experts en matière d’attelage pour le remorquage, voire directement un concessionnaire de véhicules récréatifs, lui-même un spécialiste reconnu. Donc, voici les principales caractéristiques des véhicules dits tractés et motorisés offerts en 2007, sur le marché des véhicules récréatifs au Québec.

Les véhicules tractés

 

La caravane portée

Directement placée dans la caisse d’une camionnette, la caravane portée s’adresse tout particulièrement à une clientèle bien ciblée, qui regroupe généralement des amateurs de chasse et de pêche. Généralement, deux adultes peuvent y prendre place et profiter des commodités similaires à celles d’une tente-caravane. Certains nouveaux modèles haut de gamme avec extension latérale, permettent d’offrir un habitacle nettement plus convivial, voire dans certains cas pour quatre adultes.              Dimensions : 8 à 20 pieds de longueur            Poids :           650 à 3 000 livres            Prix :               9 000$ à 30 000$

La tente-caravane

Elles semblent connaître un regain au chapitre des ventes, dû au prix du pétrole Cependant, cette solution demeure une excellente porte d’entrée dans le monde des VR et très prisée par ceux qui aiment être près de la nature. A l’intérieur, on profite d’une excellente aération et de nombreuses commodités, peu importe le modèle choisi. Leur prix très alléchant représente un incitatif fort intéressant, pour ceux et celles qui désirent faire une première incursion dans le monde des VR.              Dimensions : 13 à 28 pieds de longueur            Poids :           600 à 2 600 livresPrix :              9 000$ à 15 000$.

La caravane classique

Dans la catégorie des caravanes tractées, elles sont et de loin, les plus populaires dans cette catégorie de véhicules récréatifs. Là aussi, se positionnent de nouveaux modèles haut de gamme plus légers. Plusieurs d’entre elles, sont installées en permanence sur les terrains de camping, surtout que bon nombre d’entre elles sont désormais offertes avec deux ou trois extensions qui leur permettent d’offrir un intérieur plus vaste et surtout beaucoup plus luxueux.             Dimensions : 10 à 35 pieds de longueur            Poids :           2 000 et 11 000 livresPrix :              20 000$ à 60 000$.

La caravane à sellette

Elles sont de plus en plus majestueuses et nécessitent d’être tirées par un camion pleine grandeur d’au moins une ½ tonne. A l’instar des motorisés de Classe A, plusieurs modèles disposent de trois à quatre extensions latérales, offrant un intérieur très vaste, richement décoré, bénéficiant des commodités les plus sophistiquées et ce à un prix nettement inférieur à ces dernières. Bien que certaines d’entre elles soient plus légères, l’utilisation d’un camion à motorisation diésel, est à considérer ces temps-ci.             Dimensions : 24 à 40 pieds de longueur            Poids :           5 000 à 17 000 livresPrix :              20 000$ à 90 000$ et plus.. (Camion non compris)

Les véhicules motorisés

 

L’autocaravane de Classe B

Elles sont généralement construites autour d’une plate-forme de fourgonnette G.M., Ford ou Dodge. Des nouveaux modèles sur base du Mercedes-Benz Sprinter à motorisation diésel CDi, gagnent en popularité. Les versions dites  B+  bénéficient d’une capucine placée au-dessus du toit de la cabine, permettant dans certains cas, d’y placer ou ajouter une couchette. Le véhicule devient alors plus accessible pour quatre adultes. De plus, ce sont des véhicules à propulsion et rarement à traction intégrale.              Dimensions : 19 et 24 pieds de longueur            Poids :           4 500 à 7 000 livresPrix :              35 000$ et 80 000$.

L’autocaravane de Classe C

Elles sont assemblées sur un chassis de camion pleine grandeur, Dans cette catégorie Ford détient la pole position, tandis que les véhicules G.M. se font plus agressifs. Avec les coûts incertains de l’essence, les motorisations diésel qui varient entre 190 et 350 cv, deviennent un choix très intéressant pour ceux qui voyagent beaucoup. Bon nombre de ces véhicules offrent un habitacle  et des commodités dignes d’un condo de luxe sur quatre roues, qui n’a rien à envier à celles offertes dans les autocaravanes de Classe A.             Dimensions : 26 à 35 pieds de longueur            Poids :           11 000 à 18 000 livres             Prix :               70 000$ et 120 000$.

L’autocaravane de Classe A

Assemblée sur un chassis similaire à celui utilisé pour fabriquer un autobus, l’autocaravane de Classe A, représente le nec plus ultra en matière de véhicules récréatifs. Elles sont très prisées, par les couples de retraités qui comptent bien profiter de leurs nouveaux temps libres pour voyager…Dans ce créneau très spécialisé, la concurrence étant de plus en plus vive, elles deviennent plus sophistiquées, huppées, spacieuses et bourrées de technologies, afin de satisfaire une clientèle très exigeante.              Dimensions
: 30 à 45 pieds de longueur            Poids :           20 000 à 40 000 livresPrix :              90 000$ à 450 000$