La Nouvelle Fiat 500 EV 100 % électrique fait ses débuts devant les hautes instances italiennes

NOUVELLES par Sylvie Rainville, juillet 5, 2020

Dévoilée en première mondiale à Milan, en mars 2020, la toute nouvelle Fiat 500 EV 100 % électrique pose maintenant ses roues à Rome pour faire ses débuts officiels devant le président de la République italienne, Sergio Mattarella, et le premier ministre italien, Giuseppe Conte.

Totalement repensée à l’intérieur comme à l’extérieur, la petite citadine met à l’avant-plan la mobilité durable, connectée et autonome, sans sacrifier le plaisir de conduire.

Les dirigeants de Fiat ont voulu démontrer aux hautes instances italiennes que la nouvelle 500 est « la réponse tout italienne à la mobilité durable de demain ». La visite avait aussi pour but de réaffirmer l’engagement de l’entreprise dans la mise en œuvre d’un vaste plan d’investissement pour l’Italie. Le plan repose sur la transformation de l’industrie automobile italienne en vue d’un avenir à faibles émissions, propulsé par des véhicules hybrides et électriques de plus en plus connectés.

« La nouvelle 500 BEV a été créée, conçue et produite à Turin : C’est un produit véritablement Made at Fiat et Made in Turin. Un autre exemple éclatant de la créativité et de l’innovation dont l’entreprise et la ville – où Fiat a été fondée il y a plus de 120 ans – sont fières ».

Une troisième génération branchée

44_new-500_ex Cette troisième génération de la Fiat 500 ne sera proposée qu’en version électrique. Le constructeur avait déjà annoncé la fin de la production de la Fiat 500 pour l’année-modèle actuelle. La deuxième génération lancée en 2007, nécessitait une refonte complète pour regagner le cœur des consommateurs. Les ventes avaient passablement chuté ces dernières années.

La recharge en seulement cinq minutes!

La Fiat 500 BEV peut parcourir une distance de 320 km avant la recharge grâce à son bloc-batterie au lithium-ion d’une capacité 42 kWh. À l’aide du chargeur rapide de 85 kW, il ne suffit que 5 minutes pour disposer d’une réserve d’énergie suffisante pour parcourir 50 kilomètres.  En seulement 35 minutes, le chargeur rapide peut charger la batterie à 80%.

Côté performances, le moteur électrique développe une puissance de 118 chevaux. Cette motorisation permet à cette urbaine électrique d’accélérer de 0-100 km/h en 9 secondes. La 500 dispose de trois modes : Normal, Autonomie et Sherpa, qui peuvent être sélectionnés en fonction du style de conduite et des conditions d’utilisation.

En mode normal, le conducteur retrouvera une conduite similaire à une voiture équipée d’un moteur à essence tandis que le mode « Autonomie » active la fonction « conduite via une pédale. Le conducteur peut conduire sans utiliser la pédale de freinage. Finalement, le mode Sherpa représente le mode habituellement nommé ÉCO. Il fait référence aux guides qui aident les alpinistes sur les sommets himalayens. Tout comme un Sherpa qui est en charge de toute l’expédition et la guide vers sa destination, ce mode de conduite ajuste différents paramètres pour optimiser l’autonomie du véhicule.

Conduite autonome de niveau 2 et connectivité

Disposant de la technologie de surveillance par caméra frontale, d’un régulateur de vitesses adaptif intelligent, d’un système de maintien de voie, la 500 BEV est la première voiture de son segment à proposer une conduite autonome de niveau 2. La panoplie de systèmes lui permet de rouler, de freiner ou d’accélérer en fonction des conditions de circulation et des autres utilisateurs de la route sans l’aide du conducteur. La voiture est même dotée d’un système qui Assist lit les panneaux de limitation de vitesse

Fiat croit que cette troisième génération doit surprendre, avant même d’appuyer sur le bouton de démarrage. Pour cette raison, elle a d’abord été proposée en version cabriolet en série limitée et numérotée. Il s’agit du premier cabriolet quatre places zéro émission. Une version à toit fermé est également disponible. La question qui brule les lèvres maintenant : La nouvelle Fiat 500 fera-t-elle la traversée sur notre continent? Le constructeur n’a ni  confirmé ni infirmé sa venue sur le marché nord-américain.