Jaguar F-Type 2015 — La belle et la bête

ESSAIS ROUTIERS par Daniel Charette, octobre 31, 2014

APPRECIATION DE: Jaguar - F type 2015

  • Consommation:
  • Qualite-prix:
  • Esthetique:
  • Confort:
  • Performance:
  • Beatifulnesslol:
  • Appréciation générale:

daniel-charetteJamais je n’ai entendu autant de gens se déclarer en amour avec une Jaguar,  jusqu’à maintenant… Oui! La Jaguart F-Type 2015  fait chavirer les cœurs. Après une semaine en compagnie de la décapotable, je dois dire d’emblée qu’elle mérite bien toute l’attention qu’on lui accorde.

jaguar-f-type-06 Si ce n’était qu’une beauté sans âme, je l’aurais garée après un jour ou deux pour conduire autre chose, or, je m’en suis servi pour chacun de mes déplacements, du début à la fin de cet essai. De là à en vouloir une? Pas tout à fait, mais je ne représente pas la majorité. En revanche, il se peut fort bien qu’elle soit la compagne idéale pour vous

Il n’est pas question ici de l’essai de deux véhicules, mais bien d’une seule et même bagnole qui joue à merveille les deux rôles. Pourtant, il y a une dizaine d’années, c’était la XK8 qui était au catalogue en tant que coupé ou décapotable chez Jaguar. Si son style rétro a plu à certains à ses débuts, sa conduite n’était pas très inspirante. Le Jaguar ronronnait doucement comme un gros matou de salon. La seconde génération, la XK, s’est peut-être montrée plus aguichante, mais sans plus. Mais cette fois-ci, c’est la bonne.

Compresseur et convertisseur de couple

jaguar-f-type-14 Ça donne le ton. La Jaguar F-Type S 2015 décapotable s’affiche avec une mécanique qui fait le bonheur de presque tout le monde. En livrée S, le V6 de 3 L gagne 40 chevaux. Le compresseur fait son travail discrètement et la poussée est douce. N’allez pas croire que les performances sont en retrait cependant : l’indicateur de vitesse grimpe rapidement.

Les huit rapports courts de la boîte automatique ZF s’enchaînent sans délai et on se retrouve rapidement au-dessus de la vitesse permise. On se demande pourquoi on voudrait du V8 qui semble bien superflu.

Même côté sonorité, le 3 L a beaucoup à offrir, du moment qu’on appuie sur le bouton pour libérer l’échappement. D’ailleurs, à chaque fois que j’ai démarré la voiture, c’est la première touche que j’ai enfoncée avant même de m’occuper de la radio ou de la ventilation. Le son est guttural, on croirait à une plus grosse cylindrée. En décélération, on a droit à de jolies pétarades. Pour en avoir le plein contrôle, on s’en remet aux « palettes » pour changer les rapports, à défaut qu’une boîte mécanique ne soit offerte. On dira ce qu’on voudra, même en s’appuyant sur les chronos, rien ne remplace le plaisir éprouvé à jouer du levier et de trois pédales. Mais ça, c’est pour une petite poignée d’irréductibles comme moi…

jaguar-f-type-11 Sinon, il faut admettre que la Jaguar F-Type S 2015 est une vraie sportive. Pas tout à fait de format de poche, mais plus agile qu’une GT. En fait, on serait porté à la comparer aux Boxster et Cayman côté prix, mais son format la place plus près d’une 911. Et avec un châssis en aluminium, on la croirait svelte… Pourtant non. Elle affiche 1600 kilos, rien de moins. Heureusement, sa direction précise et ses éléments suspenseurs bien calibrés parviennent à créer l’impression qu’elle en fait 200 de moins. Le freinage aussi est à la hauteur, quoique sur piste, ça pourrait être différent.

Cuir fin et portes creuses

En prenant place à bord de la Jaguar F-Type S 2015 décapotable, on est accueilli par des sièges merveilleux. Vraiment. Aussi élégants que confortables et ajustables pour tous les gabarits. Ça fait sourire de se sentir aussi à l’aise. Puis, on referme la portière et là, coup de théâtre : ça sonne creux comme si on était à bord d’une Toyota Yaris. Un bruit de réverbération des tôles, comme si on avait omis de mettre du matériel d’insonorisation. Est-ce le cas? Il faudrait visiter une concession Jaguar et refermer les portières de quelques F-Type pour en avoir le cœur net.

jaguar-f-type-15 Une fois installé, on ouvre le toit, on contemple l’instrumentation, le joli volant et la finition qui est à la hauteur du prix demandé et on oublie déjà ce petit bruit de portière, jusqu’à la prochaine fois. Aussi, une seule fois, mais une fois de trop, je n’ai pu remonter la vitre de gauche qui redescendait automatiquement une fois arrivée en haut, comme si elle se heurtait contre la capote. Un simple ajustement sans doute, mais il a fallu remonter la vitre avec la portière ouverte, ce qui passe mal sur une voiture toute neuve qui fait dans les six chiffres.

Une semaine en F-Type, c’est agréable, je vous mentirais si je prétendais le contraire. Cependant, pour un prix moindre, une réputation de fiabilité plus enviable et un deuxième coffre (parce que les 200 litres de la F-Type demandent de la planification pour les bagages), on a droit à une Boxster ou Cayman, selon que l’on veule un toit ou pas. Elles n’ont peut-être pas le charme et la belle gueule de l’Anglaise… mais une boîte manuelle est livrée de série.

Fiche technique de la Jaguar F-Type S décapotable 2015

Prix de base 72 900 $

Prix du modèle essayé 103 800 $

Entraînement : propulsion

Moteur : V6 DACT, 3 L compressé, 380 chevaux, 339 lb-pi de couple

Boîte : automatique 8 rapports