Infiniti M37xS 2013 – Quand l’Orient courtise l’Occident

ESSAIS ROUTIERS par Daniel Charette, March 7, 2013

APPRECIATION DE: Infiniti - M37xs 2013

  • Consommation:
  • Qualite-prix:
  • Esthetique:
  • Confort:
  • Performance:
  • Beatifulnesslol:
  • Appréciation générale:

De coutume, l’Asie s’adapte rapidement à ce que demande la clientèle nord-américaine. À preuve, les Camry et Accord sont aujourd’hui des références alors que la Malibu essaie tant bien que mal de reprendre la place qu’elle a perdue depuis 40 ans. Et Infiniti dans tout cela? Si la G37 est un succès, on ne peut malheureusement en dire autant de la M, qui mériterait pourtant un meilleur sort.

Féline

Musclée, agressive, caricaturale, massive : l’Infiniti M37xS 2013 est tout cela à la fois. Alors que la première génération s’est avérée un échec avec ses airs de Crown Victoria à la japonaise et que la seconde ressemblait beaucoup (trop?) à la G, cette troisième génération tire ses lignes de l’impressionnant concept Essence. Impressionnant à sa sortie du moins. Trois ans plus tard, on s’y est fait et bien qu’élégante, la carrosserie toute en rondeurs de la M ne n’émerveille plus autant et tend même à la faire paraître encore plus grosse qu’elle ne l’est. Il est vrai qu’elle ne fait pas dans la dentelle. Par exemple, la version à l’essai disposait de jantes de 20 po qui semblaient petites tellement les passages de roues sont vastes.

La meilleure version de la gamme 2013

Nouvelle pour 2013, la version M37xS marie, comme son nom l’indique, la traction intégrale (x) et le groupe sport (S), alors que l’an dernier ces deux caractéristiques étaient incompatibles. Sous le capot, on retrouve le fidèle V6 de 3,7 litres qui offre d’excellentes prestations. Si toutefois vous ressentez le besoin d’avoir 2 cylindres de plus en renfort, la M56 est toujours au catalogue avec son V8 de 420 chevaux. Personnellement, je trouve le V6 non seulement suffisant, mais très bien adapté à la M. Pour passer la puissance aux roues, on fait appel à une boite automatique à sept rapports, laquelle est sans reproche. Le rouage intégral est de loin préférable à la propulsion en conduite hivernale et je dois admettre avoir eu du plaisir au volant de la M alors que les routes étaient couvertes d’un épais tapis blanc. Appréciable, ce système n’est toutefois pas aussi sophistiqué que celui des ténors teutons.

Tout comme la Nissan Versa

Comparer la berline d’entrée de gamme de Nissan avec la plus huppée de ses cousines de chez Infiniti, est-ce futile? Pas tant que ça. Au chapitre de la capacité du coffre, ces deux voitures affichent exactement la même donnée, soit 422 litres. Certes flatteur pour la Versa, cette comparaison montre à quel point on a mal exploité les dimensions pourtant gargantuesques de la M37xS. Malgré son confort, ce n’est donc pas nécessairement le véhicule idéal pour mener un quatuor de golfeurs au terrain! Dommage, car il est facile d’imaginer que la clientèle ciblée pratique ce sport.

Là où l’Infiniti M37xS se démarque plus positivement, c’est au chapitre de la solidité de sa structure. Même avec d’immenses jantes de 20 po, des pneus minces au caoutchouc gelé et des routes défoncées comme seule Montréal sait faire, la M37xS n’a jamais laissé passer le moindre grincement dans l’habitacle. L’amortissement n’est pas des plus doux, mais la tenue de route est bien supérieure à ce que l’on s’attend d’une voiture de 1800 kg. Question de goût sans doute, mais je préfère de loin me faire secouer un brin qu’érafler le bas des portières en négociant une courbe rapidement. Le sérieux utilisé dans la conception de la structure se reflète aussi dans l’assemblage, et ce, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Si vous aimez les tableaux de bord de la marque, vous ne serez pas dépaysé et l’horloge analogique occupe toujours une place de choix en plein centre. Petit détail qui semble avoir échappé à plusieurs manufacturiers, mais pas à Infiniti : le contrôle de volume au volant est placé de façon logique, du côté gauche. Ainsi, si la main droite est indisponible, les deux façons d’accéder à cette fonction ne se retrouvent pas du même côté. Ça semble simple, mais remarquez combien de véhicules ont ces boutons à droite!

Charmante, mais imparfaite, l’Infiniti M37xS vous accrochera davantage par son style que ses caractéristiques techniques. Reste à voir à quel point elle est jolie à vos yeux. 

Fiche technique de l’Infiniti M37xS 2013

  • Prix de base 52 500 $
  • Prix du modèle essayé 66 000 $
  • Entraînement : Intégrale
  • Moteur : V6, DACT, 3.7 L, 330 chevaux, 270 lb-pi de couple
  • Boîte : Automatique 7 rapports

Principales modifications pour l’année-modèle 2013

  • L’ensemble Sport est proposé pour la première fois sur les modèles  à traction intégrale
  • L’ensemble Sport comprend des jantes en alliage d’aluminium de 20 pouces, une suspension sport, des freins sport, des manettes de changement de rapport en magnésium massif, des sièges avant sport aux renforts améliorés et une calandre unique
  • L’ensemble Sport de la M56 à traction intégrale comprend également les caractéristiques de l’ensemble Tourisme sport (sonorisation Studio Surround de Bose à 16 haut-parleurs, système Forest AirMC et pare-soleil électrique à l’arrière)
  • L’ensemble Privilège se compose à présent du système de sonar arrière et du système Connexion InfinitiMC
  • Tous les modèles M 2013 d’Infiniti sont équipés de rétroviseurs extérieurs antiéblouissement et d’un enclenchement automatique du coffre
  • Une nouvelle couleur de garniture intérieure Stone Sport est offerte sur les modèles Sport
  • Un nouvel ensemble Pneus et jantes de performance (Performance Tire & Wheel Package), composé de jantes et de pneus de 20 pouces ainsi que de freins sport, remplace le précédent ensemble Jantes (Wheel Package) équipé de jantes de 18 pouces (à l’exception des modèles électriques hybrides)