Infiniti M 2006 : enfin de classe internationale

ESSAIS ROUTIERS par Gilles Olivier, October 10, 2005

Présentée pour la première fois en 2003, la berline M45, venait s’intercaler entre l’intermédiaire de luxe i35 et la volumineuse Q45. Ce qui allait permettre à Nissan/Infiniti, d’entrer de plein pied dans le régistre des berlines intermédiaires de luxe, qui allaient désormais passer de la traction à la propulsion. Cette dernière était une berline de très haut niveau, mais n’a jamais pu s’imposer dans ce marché à la fois très recherché et des plus lucratif, notamment dû à une silhouette qui ne répondait nullement aux aspirations de cette berline et surtout face à une clientèle Nord-américaine, extrêmement exigente en matière d’apparence. Mais aujourd’hui, les nouvelles Infiniti M35/M35x et M45 présentent des lignes pures, stylisées et fortement inspirées par celles de la très populaire Infiniti G35. Le pavillon très élancé, surtout vers la section arrière, contribue largement à lui octroyer une silhouette attrayante, voire celle d’une berline de très haut niveau et de classe internationale. Les nouvelles venues sont assemblées autour d’une plate-forme centrale avant, dont la propriété est de concentrer la quasi totalité du poids entre les roues avant et arrière. Le tout combiné à un chassis ultra robuste afin de pouvoir offrir un comportement plus dynamique, malgré son poids assez généreux. Au niveau des principaux éléments de sécurité dit actifs, dont disposent les majestueuses Infiniti de série M , nonobstant le système de traction intégrale de la M35x , nous retrouvons bon nombre de systèmes d’aides électroniques à la conduite. Tout d,abord une clé intelligente qui doit vous suivre partout et qui a la particularité de vous donner droit à démarrer cette berline à l’aide d’une simple touche identifiée ‘start/stop’. De plus, nous retrouvons un système de direction arrière active utilisé sur la berline haut de gamme M45 , dans sa version Sport. Ce système a la propriété d’orienter les roues arrière selon la direction donnée aux roues avant. Au chapitre des éléments de sécurité passifs, nous retrouvons des coussins et rideaux gonflables latéraux. De plus, ces voitures disposent d’appuie-têtes actifs à l’avant, qui se déplacent vers l’avant et en hauteur, lors de collisions provenant de l’arrière du véhicule. La gamme des berlines Infiniti de série M , se compose désormais de trois versions fort distinctes. Tout d’abord nous retrouvons la M35 , à propulsion, le modèle d’entrée de gamme à cette famille reconstituée. Dans un deuxième temps, la M35x, qui se veut être, la version à traction intégrale du groupe, un élément essentiel sur l’échiquier automobiles Nord-Américain, face à une compétition extrêmement vive, où les berlines de luxe sont de plus en plus offertes, soit en mode propulsion ou en mode à traction intégrale, abandonnant ainsi, les berlines de luxe à traction avant. Finalement, la berline haut de gamme M45 , seulement offerte en mode propulsion, se présente sous deux versions, qui se veulent fort distinctes. Ainsi, la version dite de base va plutôt s’adresser à une clientèle qui recherche une berline grand luxe, tandis que la version dite ‘sport’ , s’adresse évidemment aux automobilistes qui recherchent une voiture grand sport offrant un comportement plus dynamique.

Traction intégrale…propulsée…

Les nouvelles Infiniti M35 et M35x , sont mues par une des dix meilleures motorisations de l’industrie automobiles mondiale. Ce V6 de 3.5 litres conçu par les ingénieurs de Nissan, a une cylindrée de 3.5 litres à double arbres à cames en tête/24 soupapes et système de contrôle de la distribution à variation constante des soupapes. La puissance annoncée est de 280 cv à 6 200 tm et le couple de 270 lb-pi à 4 800 tm. Sa douceur, sa discrétion et surtout sa fiabilité, sont plus que légendaires. La boîte automatique à cinq rapports électroniques en mode séquentiel est d’une douceur et surtout d’une efficacité hors-pair, en toutes circonstances, en plus de faire corps avec le système de traction intégrale. Ce dernier à répartition variable du couple, a comme particularité première de diriger 100% de la puissance aux roues arrière (mode propulsion), et répartir aux besoins le couple-moteur à l’infini, voire dans une proportion 50/50, selon les conditions routières. Les berlines Infiniti de série M , profitent désormais d’une insonorisation fidèle à ce que doit offrir, à ce chapitre, une berline de cette classe. C’est donc une insonorisation de très haut niveau, sans pour autant être exagérément feutrée. Bien qu’étant la version la plus lourde, la berline M35x à traction intégrale, nous octroie tout de même des performances à la fois vives et promptes; et ce tant au niveau des accélérations qu’au niveau des reprises. L’économie d’essence moyenne enregistrée ville/route (110 km/hre) est de 13.5 li/100 km ou 21.0 mi/gal. C’est plus qu’excellent pour une berline de cette classe. En circulation urbaine, elle est évidemment plus gourmande, mais nettement plus raisonnable sur la route, dû principalement à sa boîte séquentielle à cinq rapports, et à une utilisation presque exclusive, par beau temps, donc en mode propulsion. La direction est à crémaillère avec assistance variable selon le régime du moteur. En circulation urbaine, elle nous permet de circuler avec grande facilité, y compris au niveau des manœuvres de stationnement. Sur la route, cette dernière devient évidemment à la fois plus ferme et plus précise, au fil des vitesses atteintes. Toutefois, certains puristes, pourraient souhaiter que cette direction puisse offrir encore plus de fermeté et de précision, mais il faut bien admettre que pour profiter réellement d’une telle sensation, vous aurez déjà largement dépassé, toutes les limites de vitesses… Cette berline est fort bien équilibrée. Ainsi, on a concocté une nouvelle suspension indépendante aux quatre roues. A l’avant, nous retrouvons un double triangle et des multibras à l’arrière. Le tout associé à des ressorts hélicoïdaux au-dessus des amortisseurs et barres stabilisatrices. La portée n’est pas exagérément ferme, afin de ne pas nuire au confort, bien au contraire. Malgré cela, elle autorise une tenue de route impeccable, très saine et des plus sécuritaire, y compris à hautes vitesses. Le freinage est ultra puissant, grâce à ses disques ventilés avec ABS aux quatre roues. Le tout complété par un système de répartition de la puissance de freinage (EBD) et de l’assistance au freinage. Parmi les aides technol
ogiques offerts, nous retrouvons un régulateur de vitesses intelligent, qui analyse avec constance la vitesse de votre voiture en rapport avec la distance qui la sépare du véhicule devant nous. Ces dernières disposent également d’une caméra de marche arrière. Les pneumatiques toutes saisons de dimensions P245/45R18, hautes performances cotés V, constituent un excellent choix pour cette berline dite sportive.

Un intérieur conçu pour donner satisfaction, même aux plus exigeants

Cette grande berline nous octroie une accessibilité sans faille aux places avant comme aux places arrière, et ce peu importe le gabarit de ses occupants. Les multiples ajustements électriques du siège conducteur et de la colonne de direction, associés à une double mémorisation, permettent ainsi à ce dernier, de choisir une position de conduite qui lui sera propre. Voiture de très haut de gamme, la M35x , bénéficie d’une finition irréprochable, d’une part par l’utilisation de matériaux de grande qualité, dont entre autres des appliques de bois de rose et d’aluminium. Côté présentation, l’utilisation de coloris aux multiples agencements, voire quasi griffés, nous permet de profiter d’un habitacle très chic et des plus invitant, peu importe le groupe d’ensembles choisi. Le confort est de très haut niveau, y compris pour les passagers aux places arrière. Sur courts ou longs trajets et peu importe le gabarit des occupants. De plus, chaque section de la banquette avec siège chauffant, est inclinable à réglage électrique. L’habitabilité qui nous est offerte, est celle d’une grande berline, qui peut accueillir avec grande facilité et en toute générosité cinq adultes. Tous les dégagements offerts sont fort généreux et ce tant au niveau des jambes qu’en hauteur, aux places arrière. Malgré le fait que ces berlines soient de grande taille, les espaces de rangement, bien que nombreux, ne sont pas à la hauteur des attentes des occupants, qui pourraient bénéficier d’espaces de rangement plus généreux et surtout plus pratiques. Toutefois, la malle est très vaste et très profonde. De plus, son seuil bas et très large, nous facilite grandement l’accès à ses 422 litres d’espaces de chargement. Le tableau de bord est de conception Nissan/infiniti, à la fois très fonctionnel et offrant une ergonomie assez originale, sans oublier de mentionner son côté ‘techno’, à la fois impressionnant, complet, voire assez complexe. Ainsi, la gestion digitalisée de presque tous les systèmes et leurs différentes commandes passe par le CONTRÔLEUR , une molette qui permet de sélectionner de multiples touches, activant des données précises, afin qu’elles puissent être acheminées directement à l’écran cathodique. Ainsi, cette molette de contrôle multifonction peut gérer sans trop de complexité, les systèmes de son, et de ventilation, ainsi que les fonctions de base du système de navigation. Mais pour vous faciliter les choses, les principales commandes du régulateur de vitesse et du système de son, ont été regroupées autour du volant. Notre voiture mise à l’essai bénéficiait d’une gâterie de haut niveau. Un lecteur dvd à écran 8“ escamotable, pour les passagers arrière, associé à une sonorisation ‘Surround Sound’ de 308 watts et 14 haut-parleurs. Ce lecteur peut également lire les CD et les MP3. Finalement, la technologie sans fil Bluetooth, peut vous permettre d’utiliser votre cellulaire, en mode ‘mains libres’. La visibilité latérale est légèrement obstruée par la fenêtre de custode arrière, sans faille vers l’arrière et les rétroviseurs nous octroient un champs de vision qui aurait pu être plus large, pour une berline dite à caractère sportif. Les phares aux xénon à décharge haute intensité et mise au niveau automatique éclairent, il va de soi avec grande puissance et sans éblouissement. Ainsi, le système actif de l’éclairage avant, utilise des capteurs qui étudient les mouvements de la direction en rapport avec la vitesse, afin de diriger la lumière des phares là où vous en avez le plus besoin, notamment au niveau des virages prononcés.

FICHE TECHNIQUE

MARQUE: Infiniti M35x GABARIT(cm): Longueur: 490.0 Largeur: 179.8 Hauteur: 152.4 Empattement: 290.0 Poids: 1 816 kg Volume utilitaire: 422 li CLASSE: Berline intermédiaire de luxe à propulsion ou 4RM MOTORISATION : V6, 3.5 li, Dact/24s, injPGM PUISSANCE: 280 cv à 6 200 tm COUPLE: 270 lb-pi à 4 800 tm AUTRE MOTEUR: V8, 4.5 li, 335 cv (M45) TRANSMISSION: Auto/5R en mode séquentiel DIRECTION: Crémaillère à assistance variable SUSPENSION (type): Entièrement indépendante FREINS: Assistés à disques/ABS/EBD/ASS PNEUS: Hautes performances P245/45R18