Infiniti G37xS 2011: Muscle et raffinement

ESSAIS ROUTIERS par Daniel Charette, décembre 12, 2011

On pourrait qualifier la G37xS d’hybride, si le terme n’était pas aussi utilisé pour désigner les véhicules dotés d’un moteur électrique venant en renfort au moteur à essence. En effet, le résultat est un mélange des genres. Un heureux mélange? Peut-être bien.

On a utilisé l’une des meilleures motorisations au monde, on l’a montée en position longitudinale afin de relayer la puissance aux roues arrière ou dans le cas de la version à l’essai aux 4 roues, et on a tenté d’inclure le maximum de caractéristiques de luxe. Concrètement, on a l’impression de conduire une version de luxe revue par Lincoln d’une Mustang V6 à laquelle on aurait greffé des éléments de design européens, le tout dans une sauce nippone à la fiabilité rassurante. Si les ingrédients peuvent surprendre, le résultat est néanmoins intéressant. La G37 permet de rouler vite et confortablement dans un habitacle où l’unique bruit qui rompt occasionnellement la quiétude provient de l’échappement. Personne ne s’en plaindra. Il faut savoir par contre qu’il s’agit davantage d’un coupé de luxe sportif qu’un coupé sport de luxe. Inutile de partir à la chasse d’une concurrente allemande sur un parcours sinueux, c’est peine perdue.

UN JEU D’ENFANT

Contrairement à bien des voitures de luxe, l’Infiniti G37 est facile d’utilisation. Les commandes les plus couramment utilisées ne déboussoleront personne. Aussi, il suffit d’avoir la clé en poche afin que les portières se déverrouillent au simple toucher d’un bouton placé sur la poignée. L’accès à bord est rendu facile grâce au dégagement offert par le siège reculé et le volant soulevé. N’ayez crainte; personne n’a modifié les réglages depuis votre dernière ballade, il suffit de mettre le moteur en marche au moyen du bouton-poussoir et le tout reviendra selon vos préférences. Aussi, si vous avez pris soin de laisser le contrôle en mode automatique, les phares s’allumeront d’eux-mêmes lorsque la noirceur viendra.

Si vous devez faire marche arrière avant de vous engager sur la route, vous remarquerez que la visibilité n’est guère mieux que dans un costume de mascotte avec un mauvais alignement des orifices oculaires. La caméra de recul devient alors précieuse, que vous en soyez ou non adepte. Facile à conduire, la G37xS n’en demeure pas moins une voiture imposante. En milieu urbain, elle n’est pas particulièrement agile et elle n’est pas aussi svelte que ses lignes le présument. À titre d’exemple, elle est plus courte qu’un Ford Edge… par 2 centimètres seulement! Sur les voies rapides par contre, elle brille de tous ses feux. La direction est précise, les accélérations sont puissantes, le freinage rassurant et l’ensemble est stable bien au-delà de la vitesse permise. À ce qu’on dit… Si comme moi vous préférez vous en remettre au régulateur de vitesse afin de ne pas commettre d’excès, sachez qu’il est plus difficile à vivre qu’une starlette gâtée aux tendances bipolaires. Par soi-disant mesure de sécurité, il peut appliquer les freins si l’on s’approche un peu trop du véhicule qui nous précède. Au moment où je changeais de voie avec l’intention d’accélérer pour prendre le rythme des véhicules entre lesquels je m’insérais, la G37 a décidé de freiner brusquement. Heureusement, son joli postérieur est demeuré intact, mais je me suis mérité un concert de klaxon et un doigt d’honneur de la part de l’automobiliste derrière moi.

CHOISIR SES BATAILLES

Élégance, performance et luxe caractérisent beaucoup mieux cette Infiniti qu’économie de carburant ou côté pratique. Avec une moyenne de 12L aux 100 km en combiné ville/route, des places arrière inutilisables et un coffre à l’ouverture tourmentée, il faut bien établir ses priorités avant de faire une telle acquisition et ne pas seulement tomber sous le charme. Sur une note plus joyeuse; elle bénéficie d’une excellente valeur de revente advenant qu’elle ne fasse qu’un bref passage dans votre allée de garage.

FICHE TECHNIQUE

INFINITI G37 COUPÉ

Prix de base 46 700 $ (propulsion)

Prix du modèle essayé 55 450 $

Entraînement : propulsion ou intégrale

Moteur V6, DACT, 3,7 L, 330 ch , 270 lb/pi de couple

Boîte automatique à sept rapports avec mode sport

Appréciation globale 4/5