Hyundai Kona 2019 – Coloré, amusant et économe en carburant

ESSAIS ROUTIERS par Daniel Charette, mai 3, 2019

APPRECIATION DE: Hyundai - Kona 2019

  • Consommation:
  • Qualite-prix:
  • Esthetique:
  • Confort:
  • Performance:
  • Appréciation générale:

L’univers du marketing est un monde fascinant, même sans les dessous romanesques dépeints à la télé dans une série comme Mad Men par exemple. Il faut concilier ce que le client veut et ce dont il a besoin, en lui donnant l’impression qu’on lui livre seulement le premier. À l’ère où les embouteillages, l’environnement et le prix de l’essence devraient convaincre les habitants des grands centres urbains de rouler en petite voiture, certains veulent un véhicule utilitaire, sans même savoir exactement pourquoi. Le Hyundai Kona 2019, un VUS ni trop gros, ni trop polluant et ni trop gourmand vient répondre à leurs désirs.

Plusieurs constructeurs s’attaquent au problème en proposant à leurs clients une variété de petits VUS urbains qui ont un appétit d’oiseau, et ce, même s’il faut sacrifier les 4 roues motrices et les capacités hors route au passage. Une petite voiture finalement? Presque, il faut juste lui donner une allure plus costaude et l’étiqueter comme utilitaire sport. Ce nouveau segment est en pleine effervescence et Hyundai y plonge avec tout son savoir-faire. C’est ainsi qu’est né le Kona, avec son apparence distinctive, sa palette de couleur rafraîchissante et son offre d’équipements concurrentielle. Sans grande surprise, c’est un autre succès pour Hyundai.

Comme au volant d’une voiture

48013_kona Le Hyundai Kona 2019 reprend certains éléments de l’Elantra et ne tente pas de jouer les aventuriers de la brousse, même avec son rouage intégral optionnel. Et c’est parfait ainsi. On se croirait au volant d’une voiture, si ce n’était de la hauteur de l’assise. Agile et bien suspendu, il peut même se montrer enthousiaste à une petite succession de virages. Le mode sport est d’ailleurs le seul qui devrait être utilisé à mon avis, car il permet d’avoir un certain rendu de l’état de la chaussée en diminuant l’assistance électrique du volant. Sans le mode sport, la direction est vague et rend le comportement général plutôt soporifique.

Le Hyundai Kona 2019 est offert avec un choix de deux motorisations à essence et une électrique. Cette dernière était indisponible dans la flotte de Hyundai au moment de l’essai et c’est donc la plus intéressante des versions à essence testée, soit celle équipée du 4 cylindres turbocompressé de 1,6 L. Malgré un déficit de 400 cm3 par rapport au moteur de 2 L, le moteur de 1,6 L l’éclipse totalement. Fort de ses 175 chevaux, mais surtout de son couple de 195 lb-pi disponible dans une large plage de régimes, il permet au Kona d’être aussi dynamique que sa sympathique bouille le laisse présager. Frugal et vif, on peut seulement lui reprocher d’être un peu bruyant, même si le vrai responsable est plutôt le manque d’insonorisation de l’habitacle.

Un éventail de gadgets

05-hyundai-kona-2019 Le Hyundai Kona 2019 a une fiche intéressante et son design original prend le dessus au premier contact. C’est sans surprise que des consommateurs qui en font un essai de 30 minutes sont enchantés et l’achètent. L’affichage tête haute et le tapis de recharge sans fil pour portable, c’est pas super ça? Avec les petites touches colorées ici et là sur les garnitures intérieures, ça fait son effet. Sans rien enlever au Kona qui demeure un choix intéressant, on ne peut passer sous silence la piètre qualité de certains plastiques. Durs, bruyants et sensibles aux éraflures, ils se révéleront regrettables au fil du temps.

Concernant l’affichage tête haute, l’idée est bonne, mais le résultat décevant. Je mesure 5 pieds 7 pouces, pas très grand vous direz, mais certainement dans la moyenne et je ne parviens pas à voir les chiffres à cause de l’angle de projection. À moins de remonter davantage le siège qui s’apparente déjà à une chaise par sa droiture, ce qui nuit à la position de conduite. Le comble, c’est qu’on se retrouve avec une inutile palette de plastique translucide dans notre champ de vision, car la solution qui a été retenue ne projette pas directement sur le pare-brise, mais plutôt sur un déflecteur monté au tableau de bord.

06-hyundai-kona-2019 Il est intéressant de comparer le Kona et l’Elantra en versions de base, avec le même moteur à 4 cylindres de 2 L. Si vous croyez que le Kona, étant utilitaire, offre plus d’espace que la berline, détrompez-vous! Son coffre a une capacité de 361 L comparativement à 407 L pour l’Elantra. En version tractée, à motorisation égale et avec un coffre plus petit, pourquoi donc choisir le Kona qui voit sa tenue de route handicapée inutilement par sa garde au sol élevée et sa position de conduite haute et verticale? Ah oui, et au passage, le Kona de base est 4000 $ plus cher que l’Elantra. Pourquoi déjà voulez-vous un VUS?

Fiche technique du Hyundai Kona 2019

  • Prix de base : 21 099 $
  • Prix du modèle essayé : 31 899 $
  • Entraînement : intégral
  • Moteur : 4 cyl en ligne, turbocompressé, 1,6 L , 175 chevaux, 195 lb-pi de couple
  • Transmission : robotisée, 7 rapports