Hyundai Accent 2006 : une refonte radicale qui s’imposait

ESSAIS ROUTIERS par Gilles Olivier, May 29, 2006

C’est en 1995 que nous a été dévoilée la Hyundai Accent, en remplacement de la populaire Excel. Cinq ans plus tard, on nous présente une deuxième génération plus cossue et surtout plus fiable. Aujourd’hui, nous avons droit à la troisième monture de cette dernière qui révèle une refonte radicale par rapport au cahier des charges de sa devancière, et ce à tous les niveaux. La berline a fait son arrivée la première, soit en décembre dernier. Quant au coupé à hayon, il est sur le point d’envahir les salles de montre.

Actuellement, le constructeur Sud-Coréen Hyundai se classe au sixième rang mondial au chapitre de sa production totale de véhicules, incluant bien sûr les produits de marque Kia, appartenant au Groupe Hyundai. Ce dernier vise et ce d’ici 2010 à devenir le 5e plus important producteur automobile au monde et il ne fait nul doute que la nouvelle Accent, ainsi que les produits futurs (Hyundai/Kia) déjà annoncés pourront contribuer plus que largement à atteindre ces objectifs fort louables. Les nouvelles Hyundai Accent profitent de dimensions légèrement rehaussées et ce à tous les niveaux. Ces nouvelles données profitent essentiellement aux occupants de la voiture qui disposent de dégagements plus généreux, voire supérieurs à la moyenne pour une berline de cette classe. Cöté esthétique, la populaire Hyundai Accent passe des formes relativement angulaires à des formes très arrondies. La section avant bénéficie d’une nouvelle calandre maison regroupant à ses côtés des nouveaux phares halogènes beaucoup plus affleurants. Son pavillon très haut et très élancé nous permet de profiter de larges espaces vitrés. Mais c’est la section arrière, très courte, qui lui octroie une silhouette générale plutôt controversée, qui est bien loin de faire l’unanimité…

Au niveau de ses principaux éléments de sécurité dits actifs, nous retrouvons une structure grandement renforcie combinée à une cage de sécurité en acier, des poutrelles dans les portières et bien sûr à des zones de déformation. Désormais la direction à crémaillère bénéficie de l’assistance variable selon le régime du moteur, offerte de série, sur tous les modèles. Malheureusement, le système de freinage antibloquant (ABS) n’est offert qu’en option et seulement dans la version haut de gamme GLS. De plus cette dernière est la seule à offrir de série des coussins et rideaux gonflables latéraux, sans oublier l’apport d’appuie têtes réglables à l’arrière. La gamme des populaires Hyundai Accent 2006 se compose des berlines quatre portières offertes sous variantes GL dite d’entrée de gamme, GL Comfort bénéficiant entre autres de la climatisation, des vitres électriques, du verrouillage électrique et de rétroviseurs dégivrants. Finalement, nous y retrouvons la version haut de gamme GLS, avec sa radio AM/FM/CD/MP3 à six haut-parleurs, ses coussins et rideaux latéraux, toutefois sans oublier ses pneus de 15 po. Très prochainement, s’y ajouteront les coupés à hayon offerts sous variantes GS, GS Comfort, GS Premium et GS Sport.

A la fois plus performante et plus économique…

Toutes les Hyundai Accent sont mues par une version entièrement révisée de l’increvable quatre cylindres de 1.6 litre, désormais à très faibles émissions polluantes (ULEV). Il demeure à double arbres à cames en tête/16 soupapes, mais bénéficiant d’un système de calage variable des soupapes (CVCS) et d’un système d’injection multipoint. Il délivre 110 cv (+6cv) et 106 lb-pi de couple. Pour la circonstance, ce moteur nettement plus souple et silencieux, est associé à une boîte manuelle à cinq vitesses, mieux synchronisée et surtout beaucoup plus souple à manipuler. Une boîte automatique à quatre rapports est offerte, en supplément. Avec sa puissance légèrement relevée, mais surtout par l’apport d’un maximum de couple atteint à des régimes plus bas, elle autorise des accélérations plus vives et surtout des reprises beaucoup plus mordantes, notamment avec la boîte manuelle. Il faudra s’attendre à des performances plus modestes, dans les versions utilisant une boîte automatique à quatre rapports, avec convertisseur de couple à blocage. Dans la lignée des voitures de catégorie sous-compactes, la Hyundai Accent n’a jamais été la plus économique, surtout munie d’une boîte automatique, en circulation urbaine. Mais une fois révisée avec utilisation d’un système de calage variable des soupapes (CVCS), on a droit à de meilleures économies. Ainsi, son débit moyen ville/route (110 km/hre) est de 7.8 li/100 km (36.0 mi/gal).

La direction à crémaillère est un autre bon point, puisqu’elle utilise dorénavant une assistance variable en proportion du régime moteur. Elle autorise une conduite avec grande agilité en circulation urbaine, ainsi qu’au niveau des manœuvres de stationnement. Sur la route, une fois sa fermeté retrouvée, nous avons droit à une direction très précise et surtout plus sécuritaire que par le passé. La suspension est indépendante à l’avant à jambes de force MacPherson et semi-indépendante à l’arrière avec essieu couplé à un longeron de torsion. La portée gagne un peu en fermeté, mais plutôt ressentie par les passagers aux places arrière. Pour une berline de cette taille, c’est le prix à payer pour bénéficier d’une tenue de route plus saine et surtout plus homogène, voire beaucoup plus sécuritaire. Les freins sont assistés à disques ventilés à l’avant, avec avertisseur d’usure des plaquettes associés à des tambours. La puissance de freinage est en net progrès, par contre la stabilité lors d’arrêts d’urgence demande à être améliorée. A noter, que la version GLS, propose en équipement de série quatre freins à disques avec système de freinage antibloquant (ABS) et répartiteur de la puissance de freinage (EBD). La version GL Comfort, mise à ma disposition pour les fins du présent essai, disposait de pneumatiques d’hiver de dimensions P185/65R14. Ils constituent un très bon choix, mais l’utilisation de pneus quatre saisons offriront à la fois plus de douceur, et plus de discrétion, au passage sur certaines chaussées.

Plus silencieuse que bien des compactes plus onéreuses

L’accessibilité à cette voiture est largement facilitée par un plus grand empattement combiné à une grande ouverture des portières. La position de conduite est nettement plus agréable qu’auparavant, notamment grâce aux ajustements en hauteur
du siège du conducteur combinés aux inclinaisons de la colonne de direction. De plus, le repose-pied est fort bien positionné. La finition est en net progrès, par l’utilisation de matériaux de meilleure qualité et surtout par le souci du travail bien exécuté. Côté présentation, on a l’agréable surprise de constater que l’habitacle est désormais proposé en coloris deux tons qui nous octroient un intérieur à la fois, plus chic et plus accueillant, pour une voiture de cette catégorie. Les sièges baquets bien enveloppants offrent un confort exceptionnel. La fermeté de la banquette à dossier repliable en proportion 60/40, risque de créer un certain inconfort aux passagers sur de longues randonnées. L’insonorisation est en net progrès et ce à tous les niveaux. L’Accent peut accueillir quatre adultes en toute aisance et ce peu importe leur gabarit. Le tableau de bord entièrement redessiné, bien que sobre en apparence, présente une ergonomie mieux réussie. Les espaces de rangement sont nombreux, mais trop à découvert. La malle est à la fois vaste (351 l) et profonde. La visibilité est excellente. Les phares à halogènes éclairent avec plus de puissance.

RESULTATS DE L’ESSAI CONSOMMATION MOYENNE (110 km/hre): 7.8 li/100 km ou 36.0 mi/gallon ESSENCE RECOMMANDEE: Ordinaire sans plomb PRIX : Berlines GL (13 995$) GL Comfort (15 295$) GLS (16 695$) GARANTIES (ans-km) : Base (5/100) Rouage (5/100) Perforation 5/illi) SITE WEB : www.hyundaicanada.com