Honda Ridgeline 2017 – Essai spécial en duo : Un gars, une fille de char…

ESSAIS ROUTIERS par Sylvie Rainville, janvier 18, 2017

APPRECIATION DE: Honda - Ridgeline 2017

  • Consommation:
  • Qualite-prix:
  • Esthetique:
  • Confort:
  • Performance:
  • Beatifulnesslol:
  • Appréciation générale:

Après une absence de quelques années sur la scène automobile, le Honda Ridgeline 2017 nous arrive modernisé et complètement remanié. Il  arbore une allure peut-être plus traditionnelle que l’original, mais sa vocation est la même. Il s’agit sans doute du premier pickup multisegment, puisqu’il combine la douceur de roulement d’une voiture, les aspects utilitaires d’une camionnette ainsi que les caractéristiques et la polyvalence d’un VUS urbain. Il n’est donc pas destiné à de durs labeurs et ne s’adresse pas du tout aux travailleurs sur les chantiers. Le Ridgeline est plutôt la version pickup d’un VUS urbain, offrant à la fois le confort, la polyvalence, le rouage intégral, la position de conduite élevée et les caractéristiques de luxe recherchées par ces acheteurs – avec une boîte en prime.

2017 Honda Ridgeline

Une évolution réussie ou un flop?

Reposant sur une toute nouvelle plateforme et profitant d’un nouveau groupe motopropulseur et des dernières technologies, le Honda Ridgeline 2017 promet un comportement routier supérieur, des solutions novatrices, beaucoup d’espace ainsi que des performances améliorées et une meilleure consommation de carburant que l’ancien modèle. Promesse tenue? Est-ce une évolution réussie ou un flop? Le véhicule vient d’être couronné du prix nord-américain du camion de l’année par un panel de journalistes, à l’occasion du Salon de l’auto de Détroit 2017, signe que la nouvelle recette a été très bien reçue.

Voici ce qui Guideauto.com en pense, dans cet essai spécial en duo de Sylvie Rainville, rédactrice en chef, et de Stéphane Quesnel, collaborateur spécial : Un gars, une fille de char.

 

Sylvie Rainville, rédactrice en chef

 

LA PLUS URBAINE DES CAMIONNETTES FAIT PEAU NEUVE

 

Ce que j’adorais de la première génération du Ridgeline ?

Son format pratique, son intérieur confortable, sa douceur de roulement et sa capacité exceptionnelle de passer de la ville au chalet. Je m’explique. En conduite quotidienne, pour se rendre au bureau, on oubliait rapidement la boîte derrière. Ses dimensions compactes et son comportement routier civilisé nous donnaient l’impression d’être au volant d’un VUS.

Mais lorsque la saison de la pêche ou de la chasse arrivait, le véhicule montrait son côté pratique avec sa garde au sol élevée, son rouage intégral, sa banquette arrière escamotable pour augmenter le rangement, sa boîte et son hayon à ouverture horizontale et verticale.

2017 Honda Ridgeline On pouvait remplir le coffre intégré au plancher de la boîte avec de la glace et y mettre des provisions. C’était aussi idéal pour transporter le poisson. Quant à la boîte, protégée par un revêtement résistant en composite, elle pouvait facilement loger un véhicule tout-terrain, le bois de chauffage et le matériel salissant qu’on ne voulait pas entrer à l’intérieur de la cabine. De plus, le Ridgeline avait la capacité de tracter une remorque allant jusqu’à 5 000 lb avec l’équipement approprié.

Bonne nouvelle : toutes ces caractéristiques se retrouvent sur la deuxième génération, en version améliorée.

La nouvelle plateforme, la structure robuste, la suspension indépendante contribuent à offrir au Ridgeline un confort de roulement supérieur et une conduite plus raffinée que jamais. En outre, les solutions novatrices qui démarquaient le Ridgeline de ses compétiteurs, comme le coffre intégré au plancher de la boîte et le hayon à double action équipent le modèle 2017. La boîte est d’ailleurs plus un peu plus longue et un peu plus large que celle du modèle précédent.

2017 Honda Ridgeline De plus, le véhicule gagne une nouvelle caractéristique exclusive qui sera fort appréciée des amateurs de tailgate. Il est offert avec le premier système audio pour boîte de camion.

Ce que j’aimais moins de la version précédente du Honda Ridgeline?

Le design extérieur! Mais, comme le dit le vieux dicton, tous les goûts sont dans la nature. Les aspects pratiques et le confort de roulement compensaient largement pour l’allure controversée de l’ancien Ridgeline, mais pas pour la gourmandise de son moteur.

Le V6 de 3,5 L, couplé à la boîte automatique à 5 rapports, se révélait assez gourmand. Sa puissance de 250 chevaux et son couple de 247 lb-pi étaient suffisants en conduite quotidienne, mais un peu juste lorsqu’il était équipé d’une remorque.

Le manque d’insonorisation dans l’habitacle faisait aussi partie de mes irritants, de même que le hayon de la boîte qui ne pouvait être verrouillé. Le constructeur répliquait que le rangement sous le plancher était verrouillable, mais ceci ne protège pas le matériel plus imposant que vous transportez dans la boîte. Après tout, si vous avez décidé d’équiper la boîte d’une cabine en fibre de verre, c’est sûrement que vous voulez protéger le matériel qui s’y trouve, tant des intempéries que des gens malhonnêtes.

Beaucoup plus économe en carburant

2017 Honda Ridgeline Le Honda Ridgeline 2017 tire toujours sa puissance d’un V6 de 3,5 L, mais il s’agit maintenant d’un moteur moderne à injection directe de technologie i-VTEC. Cette motorisation est jumelée à une boîte de vitesses automatique à 6 rapports, qui assure des passages de vitesses beaucoup plus fluides que l’ancienne boîte, mais également une consommation de carburant grandement améliorée par rapport au modèle antérieur.  Il développe maintenant une puissance de 280 chevaux et un couple de 262 lb-pi, ce qui lui donne un peu plus de vigueur en situation de remorquage  ou de charge. Sa capacité de remorquage maximale demeure à 2,268 kg (5000 lb).

Le Ridgeline ne s’est jamais vanté d’être le roi des sentiers hors-route, mais ses capacités tout-terrain sont tout à fait acceptables sur les chemins forestiers et dans des conditions routières plus difficiles, grâce sa garde au sol élevée et son rouage intégral de série. Le modèle 2007 est équipé de la dernière technologie de transmission intégrale à guidage dynamique du couple i-VTM4.

Malheureusement, le hayon à double action du Ridgeline 2017 n’est toujours pas verrouillable, si vous vous le demandiez. Cependant, le véhicule gagne en raffinement sur le plan de l’insonorisation, de la qualité des matériaux intérieurs et des technologies de sécurité, d’aide à la conduite et de connectivité.

La nouvelle mouture 2017 est certainement une évolution réussie. Quoi qu’il en soit, le Ridgeline est dans une classe à part. Quand on prend place dans les modèles intermédiaires concurrents, on réalise rapidement la différence entre pickup urbain et  pickup tout court.

Stéphane Quesnel, collaborateur spécial

Stéphane Quesnel, collaborateur spécial

LA PLUS SPACIEUSE DES CAMIONNETTES INTERMÉDIAIRES

Les constructeurs automobiles aiment parfois laisser planer le doute sur l’avenir de certains modèles. Ces dernières années, Honda ne semblait pas en voie de renouveler l’ingénieuse camionnette Ridgeline. Pourtant, elle nous revenait récemment en version redessinée, et toujours aussi pratique.

En effet, cette camionnette intermédiaire aux dimensions compactes est plus évoluée que celles de la concurrence pour l’espace cargo, à l’arrière, dans l’habitacle, mais aussi, sous la caisse, dans un coffre à l’abri des intempéries. Ce coffre qui compte un drain, tout au fond, peut aussi servir d’immense glacière…

Au départ, l’ingénieuse configuration du coffre sous la caisse avait été dessinée par GM, vers l’an 2000. Puis, voyant que cette réalisation hausserait trop le prix de vente, le constructeur américain l’a revendu à Honda qui se permet de la vendre entre 37 000 $ et 50 000 $.

On aime ou l’on n’aime pas

2017 Honda Ridgeline Un peu cher, me direz-vous ? Oui, on peut affirmer que ce n’est pas donné. D’ailleurs, seulement 27 unités de la 2015 avaient trouvé preneurs avant qu’on ne change le modèle. Toutefois, ceux qui en ont possédé une, se souviendront plutôt combien elle était pratique. C’est le cas de mon père qui, durant quatre ans, roulait en camionnette pour la première fois de sa vie.

Aujourd’hui, mon père est retourné chez Infiniti, mais il lui arrive de s’ennuyer de son Ridgeline. En plus du côté pratique quotidien d’une camionnette, la Ridgeline offre cette configuration intérieure permettant de rabattre les sièges arrière pour que l’espace cargo devienne impressionnant. Remplissez ensuite le coffre sous la caisse, puis la caisse, et vous pourrez déménager le ménage complet de votre ado lorsqu’il quittera le bercail.

Il faut savoir que la caisse mesure 127 cm de largeur, entre les puits de roues, et 163 cm de longueur avec le hayon fermé. Ce n’est pas optimal pour ceux qui transportent des matériaux au quotidien, mais c’est souvent parfait pour les amateurs de plein-air du weekend. En ce qui a trait à la capacité de charge, on suggère de ne pas dépasser les 713 kilos… Pas si mal tout de même ! C’est même mieux que certaines camionnettes plein format de base.

2017 Honda Ridgeline De plus, le confort de la Ridgeline n’a rien à envier aux quasi luxueuses dans sa fourchette de prix… Basé sur la même plateforme monocoque que le VUS, Honda Pilot, et partageant également sa suspension, il offre un confort et une maniabilité digne du luxueux Acura MDX. Quant à son rouage intégral, il est sans faille. Ce n’est pas un système 4×4, mais c’est idéal pour ceux qui ne passent pas leur vie dans les chantiers accidentés.

Entièrement redessinée

Pour l’année-modèle 2017, on l’a redessiné. Bon, je présume que la majorité dira qu’il est plus beau qu’avant, mais il faut dire que l’ancien n’était pas une œuvre d’art qui passera à l’histoire. Mais les goûts et les couleurs, ça vous regarde. Pour ceux qui voudraient tout de même une allure plus virile, sachez que Honda offre l’édition «Black» qui agence bien le noir, le noir et quelques éléments chromés.

Fiche technique du Honda Ridgeline 2017

Véhicule : Camionnette à rouage intégral

Places assises : 5

Motorisation : V6 de 3,5 L à injection directe

Transmission : Automatique à 6 rapports

Puissance/couple : 280 ch. (électrique), 262 lb-pi de couple

Consommation de carburant: Ville : 12,8 L/100 km Route : 9,5 L/100 km

Accélération : 0-100 km/h en 8 sec.

Concurrence de la catégorie :  Chevrolet Colorado, GMC Canyon, Nissan Frontier, Toyota Tacoma

Fourchette de prix : 36 590 $ à 48 590 $