Précédent   Forum GuideAuto.com > 3) Forum - Divers > Le Lounge
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 13/08/2016, 09h34
Avatar de guycor
guycor guycor est déconnecté
Administrateur
 
Date d'inscription: May 2002
Localisation: Québec,Québec,Canada.
Messages: 20 603
Par défaut Ah la belle Pauline et le dossier McInnis

La Caisse de dépôt et placement du Québec prend le contrôle de Ciment McInnis. Voilà qui est clair. Combien vaut aujourd'hui la mise de fonds du gouvernement du Québec. Voilà qui est moins clair.

Une réinjection dans le projet de cimenterie était devenue nécessaire, autrement, tout le monde y aurait perdu sa chemise.

Les chiffres et les détails fournis jeudi sur l'opération de refinancement ne permettent cependant pas de voir quelle valeur est actuellement accordée au projet.

Port Daniel ne coûtera pas 1,1 G$, mais plutôt un peu plus de 1,5 G$.

Deux choses.

1-La participation du gouvernement du Québec est diluée. On ne sait pas à quel pourcentage de participation il avait eu droit initialement, ni ce qu'il est aujourd'hui (après réinjection). Mais il est certain que ce niveau de participation est désormais diminué. C'est dire que si profit il y a dans l'avenir, il en récoltera une moins grande part que ce qui était prévu.

2-Il est difficile de dire si la participation du gouvernement dans le projet a encore une valeur de 100 M$. S'il s'agissait uniquement d'une bonification de projet, il pourrait peut-être être prétendu que la valeur de McInnis est, après les investissements, de 1,5 G$. Mais il ne s'agit malheureusement pas uniquement de bonifications et il est probable que le projet n'ait pas cette valeur. Combien vaut aujourd'hui l'investissement du gouvernement du Québec?

On a tenté jeudi d'avoir réponses aux interrogations, mais celles-ci ne sont pas encore revenues.

Il ne s'agit pas d'enterrer trop vite le projet. Il est possible que sa rentabilité soit effectivement, à terme, excellente. Et que sa valeur soit encore intéressante et n'ait pas trop bougée.

Le public a cependant droit à plus de précisions.

Dans l'intérim, il y a d'ores et déjà une bonne leçon pour le gouvernement du Québec.

Initialement, la province ne devait être partenaire que pour 250 M$ en prêts dans le projet. Tout le capital actionnaire était injecté par la famille Bombardier-Beaudoin et la Caisse de dépôt. À la grande surprise de Laurent Beaudoin, c'est le gouvernement Marois qui a demandé à être actionnaire.

Pourquoi le gouvernement a-t-il exigé cette participation? Simplement en raison de ce débat à l'effet que le Québec ne retire pas sa juste part de ses ressources naturelles.

Québec n'avait malheureusement pas ce 100 M$. Il a dû l'emprunter et il est possible que l'on soit maintenant à perte sur cet emprunt.

Il y a des risques dans tout projet, ce que la discussion publique, polarisée par une grande partisannerie politique, a malheureusement pour un temps oublié. Va pour le 250 M$ en prêts. Ils étaient nécessaires, d'autres prêteurs étant difficiles à trouver. Et le potentiel du projet était attrayant pour le Québec, en termes de retombées. Mais on aurait dû en rester là. Le rôle de l'État n'est pas de mettre de l'argent à risque lorsque celui-ci est déjà disponible.
__________________
Guy Corriveau
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT -4. Il est actuellement 01h20.


Powered by vBulletin® Version 3.8.6
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #23 par l'association vBulletin francophone