Précédent   Forum GuideAuto.com > 2) Forum - Sports motorisés > F1 / INDYCAR
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 13/06/2019, 12h14
Jean Bourque Jean Bourque est déconnecté
Maître
 
Date d'inscription: March 2013
Localisation: Québec
Messages: 3 744
Par défaut Ferrari pourrait utiliser le "droit de revue" pour contester la pénalité de Vettel

Ferrari pourrait utiliser le "droit de revue" de la FIA pour examiner de nouveau la pénalité de Sebastian Vettel au GP du Canada. L'équipe éviterait ainsi de passer par une procédure formelle d'appel, selon les informations de Motorsport.com.

La date limite approchant pour que l'équipe italienne confirme son intention d'interjeter appel contre la pénalité de cinq secondes de Sebastian Vettel à Montréal, Ferrari pourrait adopter une autre stratégie. La décision des commissaires avait privé l'Allemand et son équipe de succès au Canada.

Le souci tourne autour de la pénalité donnée par la FIA à Vettel en raison de son retour en piste. Les commissaires sportifs ont en effet estimé qu'il n'est pas revenu en piste de manière suffisamment prudente après son erreur, et qu'il a forcé Lewis Hamilton.

Les chances de réussite auprès de la Cour Internationale d'Appel de la FIA seraient minces, puisque les règlements indiquent que ce genre de sanctions en course ne peuvent pas faire l'objet d'un appel. Si Ferrari poursuivait donc le processus, l'affaire serait très certainement déclarée non-admissible.

Cependant, même si l'équipe italienne confirme officiellement qu'elle n'ira pas à la Cour d'Appel lorsque la date limite arrive plus tard dans la journée, ce ne serait pas la fin de l'affaire. Le Code Sportif de la FIA donne aux compétiteurs l'opportunité d'une revue d'après-course des événements, si de nouvelles preuves sont disponibles.

L'Article 14.1.1 du Code indique : "[En cas de] découverte d'un nouvel élément significatif et pertinent qui n'était pas à la disposition des parties demandant la révision au moment de la Compétition concernée, que les commissaires aient ou non déjà statué, ces commissaires ou, à défaut, ceux désignés par la FIA, doivent se réunir (en personne ou par tout autre moyen) à une date convenue entre eux, convoquant la ou les parties concernées pour entendre toute explication pertinente et juger à la lumière des faits et éléments portés devant eux."

Le Code explique que la période pour demander une revue est de 14 jours à compter de la date de la publication des résultats officiels. Ferrari peut donc utiliser ce moyen jusqu'au jour de la course du Grand Prix de France.

Si Ferrari choisit de demander une revue, l'équipe devra apporter toutes les nouvelles preuves qu'elle peut avoir, et les présenter à la FIA. La Fédération demandera ensuite aux commissaires, qu'ils soient ceux du GP du Canada ou des remplaçants, de se rencontrer pour discuter du sujet.

Ferrari n'a pas encore expliqué ce qui est envisagé, la limite pour déposer appel pour le GP du Canada arrivant dans la journée. "Nous travaillons toujours là-dessus et nous récoltons plus de preuves", a expliqué un porte-parole de Ferrari.

Bien que les commissaires du Grand Prix du Canada avaient accès à des vidéos et certaines données de télémétrie, il est possible que Ferrari sente être en possession de plus d'informations ou de données, qui n'auraient pas été à la disposition des commissaires pendant le Grand Prix.

Source Jonathan Noble, motorsport.com
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT -4. Il est actuellement 10h42.


Powered by vBulletin® Version 3.8.6
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #23 par l'association vBulletin francophone