Précédent   Forum GuideAuto.com > 2) Forum - Sports motorisés > F1 / INDYCAR
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 27/09/2020, 10h24
Jean Bourque Jean Bourque est déconnecté
Maître
 
Date d'inscription: March 2013
Localisation: Québec
Messages: 4 659
Par défaut Bottas vainqueur, Hamilton se saborde

Stroll sortie par Leclerc et l'incident n'est même pas mis sous enquête, c'est vraiment bizarre.

Valtteri Bottas a remporté tranquillement le Grand Prix de Russie 2020 de F1 au terme d'une course qui a rapidement tourné au vinaigre pour Lewis Hamilton, doublement pénalisé pour une infraction commise juste avant le départ.

Après ses qualifications compliquées, le poleman Lewis Hamilton est contraint de prendre le départ en pneus tendres (rouges), alors que ses adversaires directs Max Verstappen et Valtteri Bottas disposeront eux de gommes mediums (jaunes), a priori idéales pour le premier relais.

Le Britannique, sous enquête des commissaires avant la course pour un essai de départ en dehors de la zone réservée, n'est pas le seul pilote du top 10 dans ce cas puisque les sept autres concurrents qui ont pris part à Q3 doivent s'élancer en enveloppes à flancs rouges. En dehors, tout le monde a fait le choix des mediums, sauf Daniil Kvyat et Kimi Räikkönen en durs (blancs).

Au départ, Hamilton prend un bien meilleur envol que ses deux rivaux avec ses gommes tendres. Verstappen peine tellement qu'il est passé par Bottas. L'aspiration joue à plein par la suite pour le Finlandais qui prend l'avantage sur son équipier sur l'extérieur mais, mal placé, il se retrouve en difficulté à la réaccélération du virage 3 et est repassé par Hamilton.

Sainz et Leclerc créent le chaos
Derrière, Verstappen, surpris par la Renault de Ricciardo qui le passe au freinage du virage 2, coupe le premier virage, ressort à côté de l'Australien puis se place derrière avant de reprendre l'avantage au virage 5, où le #3 perd une autre place au profit d'Ocon. Il est suivi par d'autres pilotes, dont Sainz qui tente d'optimiser son passage par le chemin de retour en piste mais se manque totalement, percute le muret à l'intérieur et rebondit vers la piste, heureusement sans arriver au milieu du peloton lancé.

Le drapeau jaune est brandi et la course se poursuit malgré tout. À la sortie du virage 4, percuté à l'arrière par Leclerc, Stroll est envoyé en tête-à-queue dans le mur intérieur. Et le Safety Car est enfin de sortie ! Norris se plaint d'un comportement bizarre sur sa monoplace.


La course est relancée en fin de cinquième tour. Hamilton tire parti de ses pneus tendres pour réaccélérer tôt et éloigner la menace Bottas. Suivent ensuite Verstappen, Ocon, Ricciardo, Pérez, Gasly, Leclerc, Magnussen et Grosjean. En queue de peloton, la lutte fait rage entre Norris et Albon pour la 17e place, les deux amis retrouvant un troisième larron, Russell. C'est à ce moment-là que la sanction tombe pour Hamilton : il écope de deux fois cinq secondes de pénalité pour deux infractions.

L'animation en piste est donc assurée par le trio Russell-Albon-Norris, en lutte pour la 16e place. Le pilote Williams finit par céder face à ses deux camarades. Pendant que Hamilton allonge son premier relais en essayant de creuser l'écart sur un maximum de voitures dans le peloton, Pérez prend l'avantage sur Ricciardo pour la quatrième place dans le virage 3 du 15e tour. L'Australien rentre au stand en fin de tour et ressort 14e, juste devant Albon.

Pénalité pour Hamilton et voie royale pour Bottas
À la fin du 16e passage, Hamilton rentre et observe ses 10 secondes de pénalité. Chaussé de pneus durs, il retrouve la piste au 11e rang. Il prend l'avantage sur Vettel quelques tours plus tard et, au jeu des arrêts de pilotes devant lui, se retrouve septième au 20e tour puis cinquième deux tours plus tard.

Au 25e tour, Ocon reçoit l'ordre de laisser passer Ricciardo, ce qu'il fait en se garant au premier virage. L'Australien passe mais manque son freinage et manque la corde du virage 2, ce qui entraîne une pénalité de 5 secondes. Verstappen s'arrête au 26e tour et Bottas au 27e. Le Néerlandais ressort derrière Leclerc et Kvyat qui ne se sont pas arrêtés, se jouant rapidement du Russe. Bottas ne perd même pas de place et repart tranquillement en tête.

Leclerc, qui occupait la seconde position provisoire, passe au stand en fin de 28e tour. Kvyat, à la troisième place, s'arrête lui finalement au 30e tour. Hamilton retrouve ainsi le podium, à 20 secondes de Bottas. Les places se stabilisent dans le top 10 avec Pérez quatrième et Ricciardo qui se met vite à l'abri face à Leclerc en creusant un écart de plus de cinq secondes.

Au 41e tour, alors qu'il subit une hémorragie de positions, Grosjean, au moment d'être dépassé par Vettel au 1er tour entre légèrement en contact avec l'Allemand, coupe la piste à la corde, tente de passer par le parcours intérieur comme indiqué dans les Notes du directeur de course mais détruit les deux premiers blocs de polystyrène. Une VSC est déployée quelques instants plus tard pour les remplacer : Gasly rentre au stand pour monter des mediums.

Le Français sort de la zone des points mais revient vite dedans en dépassant Albon au 45e tour, après une défense très musclée du Thaïlandais, puis Norris dans la 48e boucle pour se hisser en neuvième place. Le Britannique, au freinage du virage 13, commet une grosse erreur et bloque ses roues ; il perd la place face à Albon et passe ensuite par les stands, tombant en queue de peloton.

Bottas l'emporte avec le meilleur tour en Russie et franchit la ligne sept secondes devant Verstappen et 22 secondes devant Hamilton. Suivent ensuite Pérez, Ricciardo, Leclerc, Ocon qui résiste à Kvyat dans les derniers hectomètres, puis Gasly et Albon. Ce dernier maintient son top 10 malgré une pénalité de cinq secondes dans les derniers tours.



Russian Federation Grand Prix de Russie
P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1
Finland Valtteri Bottas Mercedes F1 W11 EQ Power+ Mercedes 53 1:34'00.364
2
Netherlands Max Verstappen Red Bull Racing-Honda RB16 Red Bull 53 1:34'08.093 7.729
3
United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes F1 W11 EQ Power+ Mercedes 53 1:34'23.093 22.729
4
Mexico Sergio Pérez Racing Point-BWT Mercedes RP20 Racing Point 53 1:34'30.922 30.558
5
Australia Daniel Ricciardo Renault R.S.20 Renault 53 1:34'52.429 52.065
6
Monaco Charles Leclerc Ferrari SF1000 Ferrari 53 1:35'02.550 1'02.186
7
France Esteban Ocon Renault R.S.20 Renault 53 1:35'08.370 1'08.006
8
Russian Federation Daniil Kvyat AlphaTauri-Honda AT01 AlphaTauri 53 1:35'09.104 1'08.740
9
France Pierre Gasly AlphaTauri-Honda AT01 AlphaTauri 53 1:35'30.130 1'29.766
10
Thailand Alexander Albon Red Bull Racing-Honda RB16 Red Bull 53 1:35'38.224 1'37.860
11
Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Racing-Ferrari C39 Alfa Romeo 52 1 lap
12
Denmark Kevin Magnussen Haas-Ferrari VF-20 Haas 52 1 lap
13
Germany Sebastian Vettel Ferrari SF1000 Ferrari 52 1 lap
14
Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo Racing-Ferrari C39 Alfa Romeo 52 1 lap
15
United Kingdom Lando Norris McLaren-Renault MCL35 McLaren 52 1 lap
16
Canada Nicholas Latifi Williams-Mercedes FW43 Williams 52 1 lap
17
France Romain Grosjean Haas-Ferrari VF-20 Haas 52 1 lap
18
United Kingdom George Russell Williams-Mercedes FW43 Williams 52 1 lap
Spain Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault MCL35 McLaren 0
Canada Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes RP20 Racing Point 0

Source Fabien Gaillard, motorsport.com
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 27/09/2020, 17h34
Avatar de le sieurs
le sieurs le sieurs est déconnecté
Vétéran
 
Date d'inscription: February 2006
Localisation: laval, qc, Canada.
Messages: 1 981
Par défaut

Beaucoup de contreverse apres la course les penalites de Hamilton sont
retirees Mercedes est mis a l'amende et le steward Mika Salo est dans l'eau chaude
il aurait transmis des informations concernant la penalite de Hamilton avant que ce
soit officiel
__________________
Michel Emard
Le Sieurs
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 28/09/2020, 13h50
Jean Bourque Jean Bourque est déconnecté
Maître
 
Date d'inscription: March 2013
Localisation: Québec
Messages: 4 659
Par défaut

Oui beaucoup de controverse. Au sujet de Mika Salo, il semblerait que ce ne soit pas lui qui aurait donner l'information, mais le doute persiste.

On choisit après la course on choisit de punir Mercedes au lieu de Hamilton, alors que c'est Hamilton qui a commis l'infraction. Il faut savoir que si la pénalité aurait été maintenue il aurait eu deux points de pénalité et avec un autre infraction il aurait été suspendu pour un grand-prix.

Au sujet de l'incident Stroll - Leclerc, l'incident n'est même pas mis en revue, alors que cette année, des incidents similaires ont reçu des pénalités.

Il semble y avoir de la politique que se cache sous ces incidents.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 28/09/2020, 14h30
Avatar de le sieurs
le sieurs le sieurs est déconnecté
Vétéran
 
Date d'inscription: February 2006
Localisation: laval, qc, Canada.
Messages: 1 981
Par défaut

Oui beaucoup de politique et je doute que Hamilton serait suspendu, la politique
trouverait un moyen pour qu'il competitionne
__________________
Michel Emard
Le Sieurs
Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT -4. Il est actuellement 21h47.


Powered by vBulletin® Version 3.8.6
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #23 par l'association vBulletin francophone