Ford Windstar Sport 2001 : Inspecteur Gadget, votre Windstar est prête

ESSAIS ROUTIERS par Sylvie Rainville, May 3, 2001

Si vous vous en souvenez, dans le film de l’Inspecteur Gadget, celui-ci conduit une Lincoln Continental des années soixante qui est bourrée de gadgets. Éventuellement, ce héros des dessins animés devra changer de voiture et je crois avoir trouvé le véhicule idéal lui convenant, la Ford Windstar Sport 2001 avec le centre audiovisuel intérieur Auto Vision.

Je sais très bien ce qu’est une Windstar. Il y en a une dans notre entrée de garage depuis l’année dernière, une belle SEL 2000 rouge vin assez bien équipée. La seule chose qui lui manque vraiment c’est un lecteur CD, mais on y retrouve pas mal tout incluant un lecteur de cassettes, la climatisation et plus encore. Lorsque Ford m’a proposé d’essayer une Windstar Sport 2001, j’ai hésité un peu car je connais la voiture, mais lorsqu’on me mentionna qu’il y avait aussi le centre audiovisuel incluant une console Play Station, j’ai pensé que les enfants à la maison aimeraient cela. Une Windstar Sport est une Windstar standard avec des roues de 16 pouces, un déflecteur arrière et une grille et un bouclier avant redessinés. Autrement, on y trouve le même moteur V6 3,8 litres de 200 chevaux à 4 900 tr/mn combiné à une boîte automatique à quatre rapports et la traction avant. Ce moulin est suffisamment puissant pour amener la Windstar à 100 km/h en moins de 11 secondes. Sa tenue de route est bonne… jusqu’à un certain point. La Windstar demeure une fourgonnette très douce avec une suspension souple. Le seul point négatif que j’ai trouvé au point de vue mécanique est que le moteur est bruyant à l’accélération, ce que les ingénieurs de Ford devraient analyser de plus près.

L’intérieur est caverneux. On y trouve suffisamment d’espace pour sept passagers, deux à l’avant, deux autres au centre et trois à la banquette d’arrière qui est, en passant, repliable pour plus d’espace cargo. Le tableau de bord est bien dessiné avec la plupart des commandes à la portée de la main. Le volant a été modifié pour 2001, mais il inclut toujours un coussin gonflable. En fait, la Windstar est une des mini-fourgonnettes les plus sûres sur le marché (et c’est pourquoi ma femme en voulait une). Il y a des coussins gonflables à l’avant, dans les côté, dans les piliers, en plus des capteurs (optionnels) dans les pare-chocs arrière au cas où vous reculiez sur une petite bicyclette dans l’allée (en espérant qu’aucun enfant ne soit dessus), en plus d’autres gadgets comme des avertisseurs de basse pression des pneus. Ajoutez à cela des indicateurs lumineux dans les rétroviseurs pour bien être vu des autres conducteurs en changeant de voie (en autant que vous utilisiez les clignotants). Mais en ce qui concerne les gadgets, ce n’est que le début! Outre la stéréo et le lecteur de cassettes, ma Windstar Sport d’essai avait le centre audiovisuel optionnel Auto Vision. Celui-ci inclut un gros lecteur de vidéocassettes, installé dans la console entre les sièges d’avant, et un écran de télé au cristal liquide sortant du plafond pour être visible des passagers d’arrière. Ford avait même ajouté une console Play Station dans la Windstar et des jeux pour amuser les enfants. Le pire qui peut arriver avec ce genre de système, c’est que vous vous retrouviez avec plusieurs cassettes de jeux éparpillées dans la fourgonnette. Mes enfants ont bien joué avec le Play Station et ils l’ont même entré dans la maison pour le connecter à la télé de la salle de jeux. Mais de retour dans la fourgonnette, mon fils a commencé à se sentir inconfortable à jouer les jeux. Les mouvements du véhicule combinés à sa concentration lui ont joué des tours et l’ont presque rendu malade.

Si l’on retourne à la fourgonnette elle-même, le véhicule est facile à conduire mais ses grandes dimensions ne le rendent pas toujours facile à garer en ville. La consommation de carburant est semblable à celle des mini-fourgonnettes de même gabarit, ni bonne, ni mauvaise, avec environ 19 à 20 m/g en ville et 24 à 26 sur autoroute. Les accélérations sont bonnes ainsi que les reprises, mais rappelons que la Windstar n’est pas une auto de course. Le freinage est aussi bon mais pas exceptionnel. L’ABS est très utile ici et il vient aussi en aide à l’antipatinage. Je vous l’avais dit, il y a tellement de gadgets dans cette Ford qu’elle devrait plaire à l’Inspecteur Gadget. En fait, il n’est pas facile de critiquer la Windstar. Très peu de gens essaieront de la conduire sportivement, mais elle demeure un excellent véhicule de voyage. Elle est spacieuse, prévisible, sûre et très jolie. Ce n’est pas un bolide de course, mais une vraie voiture de famille. Elle peut être coûteuse cependant, si elle est très équipée. Quoique les ventes de mini-fourgonnettes ralentissent un peu, la Windstar demeure un bon choix dans cette catégorie. Et si vous la commandez avec les options mentionnées dans ce texte, vous vous retrouverez avec une fourgonnette que tout le monde enviera, même l’Inspecteur Gadget!