Ford Transit 2015 — Costaud et civilisé

ESSAIS ROUTIERS par Daniel Charette, octobre 26, 2014

APPRECIATION DE: Ford - Transit 2015

  • Consommation:
  • Qualite-prix:
  • Esthetique:
  • Confort:
  • Performance:
  • Beatifulnesslol:
  • Appréciation générale:

daniel-charetteAprès plus d’un demi-siècle de services rendus et très peu d’évolutions, la Série E de Ford, communément appelée Econoline, voit enfin la retraite approcher. Comme alternative, le constructeur nous propose le fourgon Ford Transit 2015, bien connu et apprécié sur le vieux continent. De conception moderne, il nous fera vite oublier l’Econoline, qui demeurera toutefois au catalogue pour certaines applications particulières.

Des versions adaptées tant pour le transport de matériel que de passagers

Le Ford Transit 2015 tranche radicalement avec la Série E et ressemble davantage au Sprinter de Mercedes-Benz. C’est d’ailleurs l’arrivée de ce dernier en Amérique du nord qui a transformé le marché. Le Transit repose sur une architecture monocoque, à la fois plus légère et plus rigide qu’une configuration en échelle comme l’Econoline. De plus, il y en a pour tous les besoins puisque que trois empattements sont proposés et autant de hauteurs de toit. Ainsi, le volume de chargement varie de 6355 à plus de 13 000 litres. Des versions pour passagers sont aussi offertes et la plus spacieuse peut accueillir jusqu’à 15 personnes.

Travailler en tout confort

2015 Ford Transit Connection Wagon Le Ford Transit 2015 se démarque déjà avantageusement de la Série E par ses caractéristiques, mais le plus beau se découvre au volant. La position de conduite, toute en hauteur, permet une visibilité irréprochable vers l’avant. Sur les côtés, c’est pas mal aussi et pour l’arrière, on s’en remet à une caméra de recul et aux rétroviseurs latéraux. Un jeu d’enfant. Ce qui prend un moment à réaliser, c’est à quel point, les sièges sont confortables. De plus, avec un tableau de bord digne d’une voiture moderne et des commandes à l’ergonomie travaillée, ce n’est absolument pas une corvée que de travailler au volant d’un Ford Transit.

Le modèle à l’essai, un T-250, s’est montré confortable malgré sa grande capacité de charge qui est demeurée inutilisée puisque je l’ai conduit « à vide » toute la semaine. L’arrière sautille bien un peu, mais avec des outils, des matériaux ou des colis, ça doit rapidement s’estomper et encore, ça n’a rien d’agaçant. Une autre belle surprise provient de l’insonorisation. Considérant qu’il s’agit d’une grosse boîte de tôle sur roues, une caisse de résonance parfaite, les bruits de la route sont plutôt discrets. Évidemment, des portières aux charnières solides, qui ferment de façon étanche aident à couper les sons éoliens, ce qui était un des grands défauts de l’Econoline.

Une merveille à cinq cylindres

2015 Ford Transit Connect Wagon Le Ford Transit 2015 est proposé avec trois moteurs différents. De série, on le retrouve avec le V6 de 3.7 litres, déjà bien connu chez la marque à l’ovale bleu. Moyennant supplément, il peut être remplacé par un autre V6, Ecoboost cette fois, le 3,5 litres, qui n’a pas besoin de présentation non plus.

L’EcoBoost est le plus puissant, mais mon choix penche plutôt vers le nouveau 5 cylindres Power Stroke, un turbo diésel de 3,2 litres qui affiche un maigre 185 chevaux, mais un gargantuesque 350 lb-pi de couple. Les accélérations initiales, tout comme les reprises, sont plus que satisfaisantes. La boîte automatique à six rapports fait également un boulot convenable, mais on aimerait que le sélecteur de vitesse se bloque automatiquement à « Drive » plutôt que de descendre tout en bas. Ça éviterait de se retrouver inutilement gêné par le volume du moteur à haut régime avant de réaliser qu’on est coincé sur le premier rapport. Enfin, ça ne se produit qu’une fois en début de trajet, mais on se fait prendre à nouveau à l’occasion suivante.

Malgré sa taille, le Ford Transit se conduit avec une étonnante facilité. Bien que ce ne soit pas son mandat, il offre même un certain agrément de conduite. Avec une telle hauteur, on s’attendrait à se sentir verser dès le premier virage, mais ce n’est pas le cas. Vous n’avez peut-être pas besoin d’un véhicule commercial, mais que diriez-vous d’un campeur motorisé sur base de Transit? Je suis prêt à faire mes valises.

Fiche technique du Ford Transit 2015

Prix de base 34 599 $

Prix du modèle essayé 49 152 $

Entraînement : propulsion

Moteur : 5 cyl. diesel, 3.2 litres turbocompressé, 185 chevaux, 350 lb-pi de couple

Boîte : automatique 6 rapports