Ford F-150 2015 – Protection solaire FPS 150 à l’intérieur et à l’extérieur

par Rédacteur invité, septembre 26, 2014

Aux acheteurs intéressés au nouveau F-150, sachez que la camionnette a été conçue pour encore mieux résister aux rayons dommageables du soleil. Au laboratoire central du constructeur, le nouveau Ford F-150 2015 est soumis à une série d’essais dont celui du Thermatron, Il s’agit d’un appareil qui simule les rayons ultraviolets dommageables du soleil et peut être utilisé pendant de longues périodes sur des pièces de prototype afin de déterminer la meilleure conception aux fins de production.

« Le concept ” Dur de dur ” représente bien plus que de vaincre la saleté, les pierres et la boue, ou de tirer de lourdes remorques », déclare Cindy McComb, ingénieure en matériaux au laboratoire central. « Nous aimons penser que notre travail en laboratoire sur ce camion lui a conféré une protection FPS 150, le genre de protection solaire dont les camions durs de durs ont besoin pour paraître en aussi bon état qu’à leur sortie de la salle de montre après cinq ans d’exposition au soleil, au vent et à la pluie. »

2015 Ford F-150 L’ovale bleu et les monogrammes du F-150 ont été exposés pendant 3 000 heures à des conditions de soleil — soit l’équivalent de cinq ans. Le monogramme à trois parties a également été exposé à des températures de -40 °C suivies par des jets de vapeur de 100 °C pour s’assurer que le revêtement chromé adhère au monogramme afin que les parties individuelles ne se déforment pas ou ne se fissurent pas.

Des pièces individuelles extérieures et intérieures sont également placées à l’extérieur pour étudier le phénomène de décoloration et d’autres signes de dégradation. Par la suite, ces pièces sont examinées minutieusement sous un éclairage au xénon spécial afin de révéler les dommages normalement invisibles à l’œil humain. Les pièces sont uniquement approuvées pour la production si elles répondent à des normes rigoureuses de solidité à la lumière.

Une meilleure lecture des indicateurs

2015 Ford F-150 La lumière directe du soleil fait plus que décolorer les pièces au fil du temps. Elle peut aussi rendre difficile la lecture des données affichées sur les indicateurs et les écrans d’affichage utilisés dans les systèmes de navigation et l’équipement audio-vidéo. La nouvelle planche de bord du F-150 a des indicateurs assombris pour minimiser l’éblouissement. Les ingénieurs de Ford ont également utilisé des logiciels avancés de conception assistée par ordinateur pour déterminer les matériaux les moins réfléchissants à utiliser dans tout l’intérieur du Ford F-150.

Certains des indicateurs et instruments protégés contre l’éblouissement ont été améliorés et disposent d’un éclairage supplémentaire pour faciliter leur lecture aux endroits encastrés. Les ingénieurs ont mis à l’essai différentes couleurs pour le nouveau F-150, et ont fini par choisir celles qui sont faciles à voir dans des conditions de forte luminosité.

« En réduisant l’éblouissement indirect, le conducteur ne devrait presque jamais voir un éclat de soleil sur l’écran central ou le tableau de bord », a indiqué Cary Diehl, ergonome chez Ford. « En plus des essais des indicateurs et des écrans dans ces conditions, nous avons même étudié la quantité de lumière générée par les DEL dans les commandes secondaires telles que les commandes de glaces et les commandes au volant de direction, afin de s’assurer qu’elles ne distraient pas le conducteur lorsqu’elles sont allumées. » 

2015 Ford King Ranch F-150 Au cours des essais antiéblouissement au laboratoire d’étude de l’éclairage, qui comporte 6 000 watts d’éclairage et un dôme du style « planétarium », Ford a mis à l’essai des prototypes de F-150 dans diverses conditions d’éclairage simulé.

« De nombreux clients du F-150 utiliseront leur camion pour travailler sur des chantiers à l’extérieur. Ils n’ont ni le temps ni la patience de composer avec des indicateurs ou des commandes difficiles à lire à l’intérieur du camion », a déclaré Mahendra Dassanayake, spécialiste technique en éclairage chez Ford. « Notre travail dans le laboratoire d’étude de l’éclairage permet au conducteur, dans presque toutes les conditions météorologiques extérieures, de lire facilement les commandes à l’intérieur du camion dès aujourd’hui et pendant de nombreuses années. »