Ford Edge 2011 : Une mise à jour qui tombe à point

ESSAIS ROUTIERS par Guy Corriveau, May 28, 2011

Lancé en 2007 le Edge méritait pour le millésime 2011 une révision esthétique. En regardant sa nouvelle calandre, on ne pourra pas nier ses airs de parenté avec la famille Ford, tellement c’est flagrant. Les optiques avant, le capot et les ailes ont également subi des retouches pour mieux s’intégrer aux formes nouvelles de la calandre.

Pour répondre à tous les besoins et tous les budgets, il est livrable en version tractée (de série) ou intégrale (en option). Quatre modèles sont proposés : SE , SEL, LIMITED et SPORT. Notez que le modèle de base SE n’est pas offert avec la traction intégrale. Si l’acheteur désire cette caractéristique, il devra arrêter son choix sur les autres modèles.

Un intérieur invitant

Si l’extérieur n’a subi qu’une légère refonte esthétique, il en est autrement de l’intérieur. L’environnement du conducteur a été revu de fond en comble. Par rapport à la version précédente, il affiche une élégance remarquable. L’habitacle du modèle Limited mis à notre disposition par le constructeur était revêtu d’une sellerie de cuir avec surpiqûres de couleurs contrastantes qui lui donne un air de luxe et de bon goût

Au premier coup d’oeil, on remarque que la présentation est soignée et que l’ergonomie a été respectée. Cependant, pour plusieurs personnes comme moi, une certaine période d’adaptation est nécessaire pour comprendre le fonctionnement des deux écrans ACL à commande vocale et de l’écran tactile central qui régit la majorité des commandes. Une fois ces systèmes maîtrisés, leur opération devient un jeu d’enfant et on apprécie l’information fournie.

Spacieux et modulable, l’habitacle du Edge accueille confortablement 4 passagers. Une 5e place au centre à l’arrière peut dépanner. Assis plus haut, tous les passagers jouissent d’une vue dominante de la route. Les dossiers  séparés 60/40 se replient à l’aide d’une commande électrique de même que l’ouverture du hayon. Une fois ceux-ci abaissés, le plancher devient plat jusqu’au dossier des sièges avant, ce qui libère un espace de chargement de 1 951 litres.

Sous le capot

Sous le capot du Edge, prend place un V6 de 3,5 L Ti-VCT utilisé dans d’autres produits Ford. Il développe une puissance de 285 ch avec un couple de 253 lb-pi. Ce moteur souple, jumelé à une boîte automatique à six rapports très efficace, nous a permis d’obtenir  une consommation de 12 L au 100 km en conduite urbaine et autoroute.

Une autre motorisation plus pointue, réservée au modèle SPORT, propose une moteur plus vigoureux de 3,7 litres qui profite d’une cavalerie également plus imposante. Les 305 chevaux et 280 lb-pi de couple qu’il déploie sont destinés à ceux qui recherchent le maximum de puissance disponible dans une marque.

Sur la route

Comme le Edge est chaussé de roues de 18 po (SE), de 20 po en option (SEL et LIMITED) et même de 22 po sur le modèle SPORT, ne vous surprenez pas, lors de votre visite chez le détaillant, qu’un ensemble de pneus vous coûte autant que 2 000$. Encore là, si disponibilité il y a !

Son statut de multisegment intermédiaire ne lui permet pas de tracter un bateau ou une roulotte de grande dimension pas plus qu’il dispose des aptitudes à faire du hors route. Par contre, son système de traction intégrale réagit rapidement aux changements des conditions routières en travaillant de concert avec le contrôle électronique de stabilité.

Sur la route, le Edge démontre une bonne rigidité structurelle et un bel aplomb. Son roulement doux et le haut degré d’insonorisation de l’habitacle contribuent à rendre les longs trajets agréables. L’assise élevée améliore le champ de vision périphérique.

Par contre, la dimension des appuis-tête de la banquette arrière gène la vision arrière. La présence d’un repose-pied mieux positionné serait apprécié. Ce détail anodin affecte la qualité de la position de conduite. Le calibrage mitoyen entre la fermeté et la mollesse de la suspension assure aux passagers le confort recherché. La direction se montre communicative et précise. Quant au freinage, il répond adéquatement à la moindre sollicitation

Le Edge s’inscrit parfaitement dans la lignée des véhicules à la mode qui tendent à réunir les principaux attributs d’un VUS pour sa position de conduite surélevée et sécurisante, la tenue de route et le confort d’une berline grand format et les fonctions utilitaires d’une fourgonnette. Voilà en partie ce qui explique la popularité du Egde qui peut être défini comme étant un véhicule multisegment urbain d’une grande beauté.

Pour voir le Ford Edge en images, consultez la galerie média dans cette page, à droite.