Fiat 500X 2016 — Une génétique différente

ESSAIS ROUTIERS par Daniel Charette, April 5, 2016

APPRECIATION DE: Fiat - 500x 2016

  • Consommation:
  • Qualite-prix:
  • Esthetique:
  • Confort:
  • Performance:
  • Beatifulnesslol:
  • Appréciation générale:

Le retour chez nous de la marque Fiat remonte à cinq ans déjà. C’est d’abord l’emblématique 500 qui a ouvert le bal, suivie de la 500L.  Maintenant, c’est la Fiat 500 X 2016 qui fait son arrivée. Mis à part certains traits stylistiques propres à la marque, les 500 et 500X ont vraiment très peu en commun. Une petite lettre qui change tout.

Le lancement de la Fiat 500X 2016 coïncide avec celui du Jeep Renegade et ce n’est pas un hasard. Ils partagent en effet leur plateforme et un tas de composantes. J’ai d’ailleurs conduit les deux successivement et la ressemblance est frappante, pour autant que l’on fasse fi du style. Je vous présenterai sous peu un essai de celui qui se la joue macho, mais pour l’instant il est question de la plus chic des deux.

Présentation soignée

2016 Fiat 500X Lounge L’habitacle de la Fiat 500X est à l’image des autres produits de la marque. Les agencements de couleurs, la texture des matériaux, la forme des sièges; tout rappelle la 500. C’est moins surprenant qu’il y a cinq ans, mais c’est toujours rafraîchissant comparativement aux tristes intérieurs de la plupart des manufacturiers, où les plastiques noir et gris règnent en maîtres. Si le coup d’œil au tableau de bord est agréable, ça se gâche rapidement lorsque l’on s’intéresse à ce qui se passe de l’autre côté du pare-brise.

La visibilité est tout simplement atroce. Remarquez, ce n’est pas que Fiat, c’est une tendance qui se généralise et la 500X est l’exemple parfait. On réussit à nous donner l’impression d’être dans un gros véhicule encombrant et difficile à manœuvrer, alors qu’en réalité sa taille est relativement compacte. Le problème réside dans la position de conduite. On dirait qu’on s’est inspiré du célèbre Concorde sur ce point et c’était en fait un des plus grands défauts de ce superbe avion.

2016 Fiat 500X Trekking Plus Pour voir loin devant ça va, mais impossible de savoir ce qui se trouve près de nous. À moins de vouloir conduire une chaise de sauveteur de plage, il faut régler le siège assez bas afin de s’étendre un peu les jambes et rapprocher son postérieur de la route. La hauteur des portes est gênante, de même que le montant du pare-brise et les gros rétroviseurs. Lors d’un virage à gauche sur un boulevard avec terre-plein central, on le voit seulement de loin. En s’approchant, on doit pratiquement se sortir la tête à l’extérieur pour s’assurer de ne pas accrocher une jante. Ça ou prendre le virage ridiculement large, ce qui explique la prolifération de conducteurs qui tournent en double.

Je me souviens des « bateaux » des années 80, comme les LTD et Caprice. Des véhicules immenses, mais faciles à conduire. On voyait facilement les extrémités, les fenêtres commençaient plus bas dans les portières (souvenez-vous du bras à l’extérieur sans avoir l’épaule dans les airs) et que le pare-brise était si proche qu’on pouvait toucher aux essuies-glaces en conduisant. Remarquez, la Fiat 500X est bien de son temps et offre une caméra de recul, resterait plus qu’à en installer sur les côtés et à l’avant et on pourrait alors éliminer toutes les glaces.

Entre ville et campagne

2016 Fiat 500X Trekking Plus La Fiat 500X 2016 est drôlement versatile. Sa taille est adaptée à la ville, mais sa garde au sol élevée et son rouage intégral optionnel permettent de s’évader loin des grands centres le week-end venu. Le véhicule parfait pour un jeune couple de citadins qui ont un faible pour le camping dans les bois. Ça peut aussi faire le travail pour une famille, mais c’est un peu juste. Les places arrière sont étriquées et les sièges avant devront être avancés presque au maximum pour installer un siège d’enfant en position inversée. Du côté du coffre, on note une capacité de 350 litres. Si vous avez besoin d’espace, laissez tomber le rouage intégral et optez pour la 500L qui offre 400 litres, une meilleure visibilité et tout ça pour un prix légèrement inférieur.

La Fiat 500X 2016 est proposée avec différentes mécaniques. Le moteur de base est le 1.4 litre turbocompressé de 160 chevaux et 184 lb/pi de couple. Il semble peiner un peu à la tâche au décollage, mais ses reprises sont honnêtes. Couplé à une boite de vitesses manuelle à six rapports, on regrette seulement que le maniement du levier soit aussi peu précis. Le modèle à l’essai était équipé du 2.4 litres Tigershark de 180 chevaux. Bien qu’il concède un peu de couple face à son petit frère, il performe drôlement bien avec la transmission automatique à 9 rapports et le rouage intégral. C’est sans aucun doute la meilleure combinaison. Le hic, c’est le prix. Un modèle tout équipé dépasse les 30 000 $ et on peut alors regarder du côté de la Mini Coutryman qui est supérieure à la Fiat sur à peu près tous les tableaux.

Fiche technique de la Fiat 500X 2016

Prix de base 22 995 $

Prix du modèle essayé 31 990 $

Entraînement : intégral

Moteur : 4 cyl. en ligne, DACT, 2,4 L, 180 chevaux, 175 lb-pi de couple

Boîte : automatique 9 rapports