Fiat 500 C : le plaisir de rouler à ciel ouvert à 19 999 $

ACTUALITÉS par Sylvie Rainville, juillet 13, 2011

La citadine italienne a fait son entrée ce printemps en version cabriolet. Comme la variante à toit rigide, le cabriolet dispose du petit moteur à quatre cylindres de 1,4 L dotée de la technologie MultiAir développée par le groupe Fiat. Les acheteurs pourront personnaliser leur véhicule à souhait car 500 000 combinaisons sont possibles : 2 modèles, 14 couleurs de carrosserie, 10 couleurs exclusives de sièges et de garnitures, trois couleurs de toits souples et quatre choix de roues. Le prix de départ est de 19 999 $.

Le cabriolet emprunte la majorité des composantes de la version originale et offre de la place pour 4 personnes. Il se distingue par son pare-brise légèrement plus long, ceci pour améliorer la visibilité. Des renforcements, notamment une traverse au pare-brise ainsi que des arches et des montants plus imposants, assurent la rigidité du véhicule.

La petite décapotable a été conçue pour une utilisation quatre saisons. Le toit souple en toile doublée offre une bonne insonorisation, tant des bruits du vent et de la route que des rigueurs de notre climat. Il intègre une lunette en vitre qui autorise la même visibilité que la version à toit rigide.

La capote se replie à la simple pression d’un bouton en deux positions. En appuyant une fois, on obtient une ouverture partielle qui donne l’effet d’un toit ouvrant. Une deuxième pression et le toit se déploie entièrement, derrière les appuie-tête arrière. Il est possible d’ouvrir le toit en roulant jusqu’à une vitesse de 100 km/h, une caractéristique unique dans le segment des cabriolets à moins de 25 000 $. De plus, lorsqu’on ouvre le coffre, le toit remonte automatiquement jusqu’au niveau du béquet arrière pour ne pas gêner l’accès au compartiment de chargement.

Malgré ses petites dimensions, la 500 C offre une capacité de chargement de 153 litres lorsque les sièges arrière sont relevés et de 663 litres lorsque les sièges 50/50 sont rabattus.

Le cabriolet profite du même moteur économique en carburant que la version à toit dur. Ce quatre cylindres MultiAir de 1,4 litre développe 101 chevaux à 6 500 tr/min et 98 lb-pi de couple à 4 000 tr/min. Une boîte automatique à six rapports avec mode Sport ou une boîte cinq vitesses manuelle sont disponibles. Dotée de la boîte manuelle, la Fiat 500 C consomme 5,1 L/100 km sur l’autoroute.

La nouvelle Fiat 500c 2012 se décline dans les versions Pop et Lounge. L’équipement de série inclut sept sacs gonflables, les contrôles électroniques de la stabilité (ESC) et de la traction, les freins ABS, l’assistance pour démarrage en pente, l’antipatinage, la radio AM/FM/CD/MP3 avec prise auxiliaire et six haut-parleurs, les glaces et le verrouillage électriques, les rétroviseurs électriques et chauffants, l’assistance au recul, les phares projecteurs, le réglage en hauteur du siège conducteur, le rangement dans l’assise du siège, le centre d'information électronique (EVIC) reconfigurable avec ordinateur de bord et affichage de l’autonomie et de la pression des pneus (TPM).