Fiat 500 2012 : le luxe en format poche

ESSAIS ROUTIERS par Daniel Charette, March 21, 2012


Pourquoi un véhicule à l’allure raffinée ne pourrait-il pas être proposé dans un format réduit? C’est sans doute l’absence de réponse valable à cette question qui a guidé les concepteurs de la 500. Bien qu’elle s’inspire visuellement de son ancêtre que nous avons connu il y a une cinquantaine d’années, elle fait plus du double en poids, est cinq fois plus puissante et est équipée de toutes les commodités modernes. Possède-t-elle tout ce qu’il faut pour réussir?

La Fiat 500 est distribuée chez nous au travers du réseau de Chrysler qui compte beaucoup sur cette nouvelle venue afin d’attirer une nouvelle clientèle dans leurs salles d’exposition. En proposant à l’aide de nombreuses options, un haut niveau de finition dans un véhicule de cette taille, on tente de séduire ceux qui circulent présentement à bord d’un véhicule plus imposant faute de pouvoir se procurer une petite citadine qui leur convient. Bien que plus dépouillé, le modèle d’entrée de gamme n’est pas sans intérêt et est offert à prix compétitif. Côté style, on aime ou pas, il n’y a pas de zone grise. Tandis que la gent féminine lui trouve généralement un air sympathique, elle m’apparait personnellement un brin puérile.

Dans l’esprit de Lotus

Tout comme feu Colin Chapman qui avait fait du poids l’ennemi numéro un de la marque Lotus, il semble que les ingénieurs ayant élaboré la cinquecento ont usé d’une certaine retenue puisqu’elle fait osciller la balance juste au dessus de la barre des 1 000 kg. Considérant la complexité et le nombre d’équipements des véhicules modernes, cela est digne de mention. Il ne faut donc pas mépriser les 101 chevaux du petit moteur 4 cylindres de 1,4 L. Sans vous faire perdre vos plombages, les accélérations sont à tout le moins décentes. Poussé dans ses derniers retranchements, ce petit moulin a même une sonorité un peu sportive. Pour les amateurs de petites bombes, la version Abarth dotée de 160 chevaux devrait en faire sourire plus d’un.

Le comportement routier est tout aussi enjoué que le design. Comme on s’en doute, on n’est pas en présence d’un bolide pour dévorer les grandes courbes à haute vitesse, mais dans la circulation et la jungle urbaine elle est drôlement efficace. Le roulis est bien contrôlé et le freinage satisfaisant. La direction gagnerait à être plus ferme à haute vitesse plutôt que lors des manœuvres de stationnement comme c’est actuellement le cas, mais on conjugue facilement avec ce détail. Ce qui est insupportable par contre c’est l’alarme sonore qui retentit pour un rien. S’il est vrai que boucler sa ceinture est important, je ne crois pas que ce soit indispensable au moment de mettre la main dans ses poches à un service au volant ou pour se stationner en marche arrière. Gageons que bon nombre de propriétaires se feront une joie de jouer de la pince coupante sous le tableau de bord pour faire taire cette sonnette diabolique.

Vous aimez les chats?

Ça tombe bien parce que tout autre être vivant plus imposant sera incapable de prendre place à l’arrière. Dans le cas du coffre, l’espace y est également compté, mais c’est suffisant pour les emplettes quotidiennes. Heureusement, aux places avant on peut prendre ses aises. Deux colosses se frotteront peut-être un peu les épaules lors de virages serrés, mais ce n’est pas une situation qui risque de se produire bien souvent. Pour mesurer le dégagement, j’ai accueilli un passager de 6 pi et 2 po qui a pris place sans trop de misère bien qu’il ait dû ouvrir le panneau intérieur du toit panoramique pour gagner quelques centimètres. De meilleurs réglages de siège pourraient sans doute corriger la situation. Une fois en place, on apprécie le confort des sièges et l’originalité du tableau de bord qui fait lui aussi dans le rétro.

Si vous désirez circuler à bord d’une voiture aussi petite que possible offrant tout de même des places arrière d’usage occasionnel et un certain niveau de  raffinement, il se pourrait bien que la Fiat 500 soit pour vous.

Fiche technique

FIAT 500

Prix de base 13 495 $

Prix du modèle essayé 24 425 $

Entraînement : traction

Moteur 4 L, 1.4 L, 101 ch, 98 lb-pi de couple

Boîte manuelle 5 rapports ou robotisée 6 rapports

Appréciation globale 4/5