DOSSIER SPÉCIAL PNEUS – LeYokohama iceGUARD iG52c fait partie des meilleurs joueurs de l’industrie

PNEUS par Jean-Pierre Bouchard, novembre 17, 2015

jp-bouchardQue pensez des Yokohama iceGUARD iG52c? Le rapport qualité-prix en vaut-il la chandelle? Et la réponse est…

Petit rappel : Pour cet essai hivernal, j’ai utilisé une Suzuki Kizashi, une berline relativement compacte dont on peut désactiver complètement le système à quatre roues motrices pour en faire une vraie traction. Je l’ai chaussée de Yokohama iceGUARD iG52c de la dimension de la monte d’origine, soit 215/55 R17.

Dans mon texte d’introduction, je m’étais posé la question suivante : La combinaison sera-t-elle heureuse ? Afin d’y répondre, je me suis surtout attardé au comportement routier sur la neige et dans la gadoue, ainsi que sur les surfaces glacées et sèches. Dans quelle mesure changeraient-ils la dynamique de conduite européenne de la voiture.

Dès les premiers kilomètres, j’ai constaté que, en plus de ne rien y changer, les Yokohama iceGUARD iG52c me faisaient réaliser des gains en matière de confort, de douceur et de silence de roulement. C’est normal me direz-vous : les gommes sont plus molles ! Oui. Mais fort heureusement, pas au détriment de la dynamique de conduite, comme c’est le cas d’autres marques de pneu de qualité comparable.

Sur la neige, le Yokohama iceGUARD iG52c travaille bien, et il dégage rapidement la gadoue l’on effectue un changement de voie, sans trop déstabiliser la voiture. Dans les virages pris à vitesse modérée, les pneus procurent un mordant adéquat pour limiter le dérapage de la voiture vers l’extérieur de la courbe. Au chapitre du freinage, les pneus s’agrippent avec une bonne ténacité.

Toutefois, comme nous ne disposons pas d’infrastructures sophistiquées pour réaliser nos tests, je me suis permis d’inclure cette vidéo (en anglais) assez originale réalisée par Tirerack.com sur une patinoire aux États-Unis. On y compare quatre pneus d’hiver : le Yokohama iceGUARD iG52c, le Bridgestone Blizzak WS80, le Dunlop Winter Maxx et le Michelin X-Ice Xi3. Ces pneus ont tous été installés sur des BMW 328i 2014.

Lorsque l’on compare les distances de freinage obtenues, le iceGUARD iG52c accuse un retard par rapport au Blizzak et au Michelin. Pour passer de 19,3 km/h (12 mph) à un arrêt complet, il lui faut 1 m de plus que le Michelin et 0,8 m de plus que le Bridgestone, mais 0,5 m de moins que le Dunlop. Les résultats complets sont disponibles dans le site Web de Tirerack.com. J’ai toutefois préparé un petit résumé des éléments clés.

Conduite sur la glace

Conduite sur la neige

Fabricant et modèle* Accélération 0-60 mph (secondes)** Distance d’arrêt de 20  à 0 km/h (12-0 mph) *** Distance d’arrêt de 80 à 0 km/h (50-0 mph)
Chaussée sèche Chaussée mouillée
Bridgestone Blizzak WS80 4,6 9,4 m (30,9 pi) 39 m (128 pi) 26,9 m (88,2 pi)
Dunlop Winter Maxx 4,7 10,8 m (35,4 pi) 48,6 (159,4 pi) 29,8 m (97,6 pi)
Michelin X-Ice Xi3 4,6 9,2 m (30,3 pi) 40,1 (131,4 pi) 28,4 m (93,2 pi)
Yokohama iceGUARD iG52c 4,7 10,2 m (33,6 pi) 45,4 (148,8 pi) 28,9 m (94,7 pi)
* Dimension des pneus : dimension 215/60R16** Système d’antipatinage à l’accélération en fonction. L’accélération n’est mesurée qu’à la suite du départ lancé, c’est-à-dire une fois que la voiture est en mouvement avec suffisamment d’adhérence pour avancer.*** Système de freinage antiblocage est en fonction 

 

Bien que les Bridgestone Blizzak WS80 et Michelin X-Ice Xi3 arrivent en tête de liste toutes mesures confondues, le Yokohama iceGUARD iG52c se positionne néanmoins avantageusement par rapport à eux. Comme l’indique ce tableau, le iceGUARD iG52c manque surtout de mordant sur une chaussée sèche. L’écart est tout de même important. Faut-il le négliger pour autant ? Non, puisqu’ici nous avons affaire à certains des meilleurs pneus sur le marché. Je dois néanmoins avouer que, surtout lorsqu’il est question de freinage, chaque mètre de moins compte et peut faire la différence entre un accident ou non.

 

Il reste enfin un autre facteur important : le prix. À ce sujet, j’ai procédé à un magasinage en ligne rapide chez deux commerçants.

 

215/55R17 1* 2*
Bridgestone Blizzak WS80 182$ 184$
Michelin X-Ice Xi3 219$ 198$
Yokohama iceGUARD iG52c 179$ 163$
Dunlop Winter Maxx 155$ 161$
* Les prix sont à titre indicatif, en date du 28 avril 2015.

 

 

En somme, que faut-il en conclure ? Les pneus Yokohama iceGUARD iG52c font partie des meilleurs joueurs de l’industrie. C’est un pneu que je peux recommander sans gêne. Bien entendu, les pneus, aussi bons soient-ils, ne remplaceront jamais la vigilance et l’adoption de bonnes pratiques de conduite. Aussi, comme chaque véhicule est différent, il faut prendre soin de choisir celui qui correspondra à ses caractéristiques, vos habitudes de conduite et votre budget.