Deux nouveautés chez les concessionnaires Cadillac cet été

ACTUALITÉS par Sylvie Rainville, mai 29, 2009

Avec la situation actuelle, GM fait plus souvent qu’autrement la UNE des quotidiens, mais malheureusement pas pour ses bons coups. Mais le constructeur automobile poursuit ses efforts pour rendre rapidement sa gamme de véhicules moins énergivore et mieux répondre à la demande de la clientèle en termes de qualité de conception, de technologies et de style.  Les deux nouveaux modèles Cadillac dont la production commence cet été – les SRX  et CTS SportWagon 2010 – en sont de bons exemples. 

« Les SRX et CTS Sport Wagon, des produits bien adaptés à la situation du marché, arrivent au bon moment » explique Steve Shanon, directeur de la commercialisation pour Cadillac.  « Les deux véhicules explorent de nouvelles dimensions en termes de polyvalence et d’économie de carburant, incluant la signature du design de Cadillac et les caractéristiques techniques ». 

Complètement remaniée, la SRX a subi une diète sévère et affiche des dimensions moins généreuses que son prédécesseur.  Le multisegment cinq-passagers reposant sur un tout nouveau châssis introduit également une nouvelle famille de moteurs à haut rendement énergétique.  Les anciens moteurs de 3,6 L et 4,6 L disparaissent du catalogue pour faire place à ces moulins modernes couplés à des boites de vitesses automatique à six rapports.

Le moteur de base, un V6 de 3,0 litres à injection directe doté de la technologie de distribution à calage variable des soupapes est une version modifiée du 3,6 L qui anime la CTS.  Il développe une puissance de 265 chevaux, assez pour tracter une remorque de 3 500 lb (1 587 kg). Et en option, un  V6 de 2,8 L turbocompressé dérivé d’un moteur utilisé par GM en Europe.  Ce moteur génère une puissance estimée à 300 chevaux, tout en offrant une consommation modérée sur l’autoroute.  

Parmi les autres nouveautés, mentionnons le nouveau système à rouage intégral optionnel qui intègre un différentiel électronique à glissement limité ainsi qu’un système de navigation escamotable à écran 3D. Le prix de départ de la SRX : 34 155 $. 

Quant à la CTS Sport Wagon, elle partage les mêmes éléments techniques et de design que la berline sport, mais dans un format familial, doublant ainsi la capacité de chargement – 720 litres derrière les sièges arrière et 1 523 litres au total lorsque la banquette arrière est rabattue. 

La voiture tire sa puissance du même moteur que la SRX, un V6 de 3,0L à injection directe couplé à une boîte automatique à six rapports, dans sa version d’entrée.  Ce moteur développe une puissance de 270 ch à 7 000 tr/min et un couple de 223 lb-pi à 5 700 tr/min dans cette application.  Ceux qui en désirent plus peuvent opter pour le V6 de 3,6 L, aussi à injection directe et jumelé à une boîte automatique à six rapports, qui met en action une cavalerie de 304 ch à 6 400 tr/min avec un couple de 273 lb-pi à 5 200 tr/min.

Le rouage intégral est proposé en option sur les deux modèles, sinon la motricité est à propulsion sur la CTS et à traction avant sur la SRX.

 La CTS Sport Wagon est offerte avec système de navigation de série ainsi qu’un an de service OnStar. Les résultats des tests sur la consommation de carburant des nouvelles SRX et CTS Sport Wagon ne sont pas encore disponibles, mais le constructeur prévoit une diminution considérable à comparer aux modèles sortants.