David Hébert Champion 2004 à l'autodrome Granby

SPORT AUTO par Communiqué, September 6, 2004

David Hébert de l’équipe S.D. Performance de Serge Desjardins a atteint son objectif, vendredi soir à l’Autodrome Granby, en remportant le titre Carquest Pièces d’autos en classe Modifiée. Le pilote de St-Damase l’a fait d’une façon sans équivoque en remportant la dernière finale de la saison. Pour sa part, l’Américain John Karklin Jr. des Empire Super Sprints a décroché son deuxième succès consécutif à ce complexe motorisé alors que le Québécois Alain Bergeron a encore joué de malchance avec un abandon à deux tours de la fin. Cette dernière soirée régulière de la saison a été perturbée par un orage en fin d’après-midi. Voulant à tout prix présenter ce programme en raison de la présence de 29 sprint cars dans les puits et du championnat dans les diverses catégories, le promoteur Bob Gatien a fait l’impossible afin de préparer le tracé. C’est avec 45 minutes de retard que le tout a débuté et pire encore, la finale en classe Sportsman a dû être annulée en raison de la pluie. Profitant du fait qu’il partageait la première rangée sur la grille avec son coéquipier, Richard Chauvin, Hébert a laissé ce dernier prendre la première place dès le départ afin de ne rien brusquer. Puis, cinq passages plus tard, il est parvenu à se hisser au premier rang. Vainqueur la semaine dernière, Martin Roy commença alors à mettre de la pression sur Chauvin pour avoir raison de ce dernier à la mi-course. Quelques tours plus, Chauvin devait causer le troisième ralentissement de cette finale de 30 tours en raison d’une crevaison. À la relance, Roy a été capable de surprendre Hébert afin de lui soutirer la première place. Cependant, ce dernier ne l’entendait pas ainsi et à quatre tours de la fin, il a repris la position de commande pour filer vers sa quatrième victoire de la saison. Parti en dernière place parce qu’il avait décidé de changer de voiture afin d’essayer sa nouvelle Bicknell, Pierre Dagenais de Gatineau avait effectué toute une remontée pour terminer en deuxième place devant Martin Roy, Réal Lafrance et Mario Moreau. Malheureusement, la voiture de Dagenais n’a pas franchi avec succès l’étape de l’inspection technique, car elle était trop légère. Il a donc été disqualifié pour cette absence de poids. Première Tout comme Hébert, Normand Voghell, victime d’un spectaculaire accident lors du programme précédent, est revenu en force pour non seulement remporter sa première victoire de la saison, mais également le titre Molson dans cette catégorie Semi-Pro. Ce n’est que par la faible marge de trois points qu’il a eu le meilleur sur Stéphane Larivière qui visait une quatrième couronne. Cinquième sur la grille, Voghell a dû batailler jusqu’à dernière minute pour accomplir son exploit. Ce n’est qu’à deux tours de la fin, suite à une relance, qu’il a dépassé Gaétan Gatien, le meneur depuis le début. Michel Tessier a pris la troisième place suivi de Larivière qui a raté son objectif par seulement une position. En 4 Cylindres, Sylvain Gagnon a remporté sa deuxième victoire d'affilée et sa sixième de la saison devant Jonathan Jubinville et Éric Stébens. Cependant, cette prestation ne fut pas suffisante pour priver Jubinville d’une première couronne à l’Autodrome Granby. Annulée Prévue comme étant la dernière finale à l’horaire, celle de la classe Sportsman a dû être annulée, car à nouveau la pluie à commencé à faire des siennes. On attendait avec impatience cette épreuve, car le cumulatif était très serré entre Sébastien Gougeon et Michel Dusseault. De plus, les deux avaient triomphé lors des préliminaires. Malheureusement en raison de la réglementation DIRT, il était impensable de reporter cette finale et c’est Gougeon qui a hérité du titre Castrol. Soirée parfaite Tout comme Mike Woodring, le pilote américain John Karklin Jr. commence à apprécier le tracé de l’Autodrome Granby. À ses deux visites de la saison, il a paradé dans le cercle des vainqueurs. Cette fois après avoir triomphé en préliminaire, il a mené de file en fil lors de la finale de 25 tours pour ainsi avoir le meilleur sur Tim Kelly et Mike Stelter. Pour sa part, le Québécois Alain Bergeron a joué de malchance. Bergeron avant d’être contraint à l’abandon à deux tours de la fin en raison d’un contact avec le muret de protection suite à un contact ave c Don Sharp Jr., a eu le temps de montrer son immense talent. Cinquième au départ, Bergeron a livré tout un duel à Mike Stelter durant sa présence en piste. En quelques occasions, il est parvenu à prendre le dessus sur ce dernier dans les virages, mais à chaque fois, Stelter fut en mesure de reprendre sa place. À noter que le week-end prochain, le promoteur Bob Gatien présentera la 2e édition de son Festival du stock-car, une commandite de CARQUEST Pièces d’autos. Au cours de la journée de samedi, il y aura deux finales de 100 tours pour les classes Modifiée et Sportsman. La part du gagnant en Modifiée sera de 5 000 $. Puis, le dimanche, ce sera l’Enduro 200 pour la classe Semi-Pro, une finale de 50 tours en 4 Cylindres, une autre de 30 en 6 Cylindres ainsi qu’une course pour voitures de rue au profit de l’organisme « RÊVE D’ENFANT »