Consumer Electronics Show 2017 (CES) – Nissan vise une nouvelle génération de véhicules connectés

par Rédacteur invité, janvier 31, 2017

Au début de janvier, à l’occasion du CES 2017, Carlos Ghosn, PDG de Nissan, a annoncé  plusieurs partenariats et technologies révolutionnaires : une technologie inspirée par la NASA permettant une intégration homogène de la conduite autonome, le lancement prochain d’une nouvelle Nissan LEAF, et les premiers tests de véhicules totalement autonomes réalisés par Nissan.

La technologie Seamless Autonomous Mobility (SAM), mise au point en s’inspirant des technologies de la NASA, permet de faire le lien entre le système d’intelligence artificielle intégré au véhicule et l’intelligence humaine. L’objectif est d’aider le véhicule autonome à prendre une décision en cas de situation imprévisible et d’optimiser ses compétences.

Nissan débutera cette année les premiers tests de véhicules sans conducteur dans plusieurs régions du Japon. L’objectif est le développement de véhicules totalement autonomes à usage commercial. En collaboration avec DeNA, société japonaise de services Internet. Le constructeur compte intégrer sa stratégie d’intégration intelligente à la conduite autonome qui fait appel, en partie, à la technologie SAM à sa stratégie de conduite intelligente, un service de transport de personnes d’ici effectué par des véhicules à conduite autonome, d’ici 2020.

Une nouvelle génération de véhicules connectés

La Nissan Leaf de prochaine génération sera équipée du système ProPilot, technologie de conduite autonome conçue par Nissan pour circuler sur autoroute. Les véhicules connectés, qui combineront à la fois les stratégies Nissan Intelligent Driving et Nissan Intelligent Integration, feront l’objet d’un partenariat étroit entre l’Alliance Renault-Nissan et Microsoft.

À l’occasion du CES 2017, Carlos Ghosn, PDG de Nissan, a annoncé  plusieurs partenariats et technologies révolutionnaires  : une technologie inspirée par la NASA permettant une intégration homogène de la conduite autonome, le lancement prochain d’une nouvelle Nissan LEAF, et les premiers tests de véhicules totalement autonomes réalisés par Nissan.

La technologie Seamless Autonomous Mobility (SAM), mise au point en s’inspirant des technologies de la NASA, permet de faire le lien entre le système d’intelligence artificielle intégré au véhicule et l’intelligence humaine. L’objectif est d’aider le véhicule autonome à prendre une décision en cas de situation imprévisible et d’optimiser ses compétences.

Nissan débutera cette année les premiers tests de véhicules sans conducteur dans plusieurs régions du Japon. L’objectif est le développement de véhicules totalement autonomes à usage commercial. En collaboration avec DeNA, société japonaise de services Internet. Le constructeur compte intégrer sa stratégie d’intégration intelligente à la conduite autonome qui fait appel, en partie, à la technologie SAM à sa stratégie de conduite intelligente, un service de transport de personnes d’ici effectué par des véhicules à conduite autonome, d’ici 2020.

Une nouvelle génération de véhicules connectés

La Nissan Leaf de prochaine génération sera équipée du système ProPilot, technologie de conduite autonome conçue par Nissan pour circuler sur autoroute. Les véhicules connectés, qui combineront à la fois les stratégies Nissan Intelligent Driving et Nissan Intelligent Integration, feront l’objet d’un partenariat étroit entre l’Alliance Renault-Nissan et Microsoft.